Technicien en Automatismes

Niveau scolaire
Bac + 2
Secteur d'activité
Electricité, électronique
Salaire
1600€ - 1900€ nets/mois

Le technicien en automatismes (également appelé automaticien) maîtrise de A à Z les équipements automatisés(robots, machines-outils et automates utilisés dans l'industrie et qui permettent aux chaînes de fabrication de fonctionner en partie ou totalement seules). Un véritable homme-orchestre, très recherché dans de nombreux secteurs !

Fonctions

Le technicien en automatisme est chassé par l’ensemble des secteurs qui fabriquent des produits en continu : automobile, aéronautique, domotique, construction mécanique, bois, textile, agroalimentaire, chimie…Dans une société d'ingénierie, les fonctions de ce technicien seront davantage tournées vers la rédaction de documents techniques, la mise en service et les essais.

Lorsqu'il est intégré à un projet de développement d'automatismes (en entreprise de production notamment), il identifie, à partir d’un cahier des charges réalisé par des ingénieurs, les différentes opérations que devra effectuer la machine concernée,réalisée sur mesure, selon les besoins du client.

Sous la houlette de l'ingénieur automaticien, il peut écrire et mettre en œuvre l’architecture, totale ou partielle, du système, mais aussi mettre au point plans de montage et descriptif technique. Lorsqu'il travaille dans la maintenance, il intervient en atelier pour réaliser des dépannages et effectuer des contrôles préventifs. Il assure l’assistance à distance des utilisateurs.

Avec l’expérience, le technicien en automatismes peut évoluer vers le poste de chef de projet, de responsable de bureau d'études ou de responsable de maintenance. Avec une formation complémentaire, il peut devenir ingénieur.

Qualités

Le technicien en automatismes est fort de nombreuses compétences techniques : connaissance des technologies mécanique, hydraulique, pneumatique, électrotechnique, électrique ; maîtrise des logiciels d’IAO (Ingénierie assistée par ordinateur), ainsi que de l’anglais.

Méthodique, rigoureux et organisé, il se caractérise par sa capacité à passer en permanence de l’abstrait au concret.

Enfin, évoluant au sein d'une équipe pluridisciplinaire (ingénieur automaticien, bureau d'études, production et maintenance, clients et fournisseurs), il doit avoir le sens du contact. 

Insertion sur le marché de l'emploi

Le métier Technicien en automatismes est classé n°62 parmi les métiers qui recrutent le plus en France.

Niveau de recrutement constaté

78.2%
Bac+2
6.8%
Bac+3
5.1%
Bac ou équivalent
3.5%
Bac+5
2.4%
Ecole d'ingénieurs
1.7%
CAP ou équivalent
1.3%
Bac+4

Écoles qui forment à ce métier

 

Diplômes nécessaires

Bacs conseillés : S, STI2D ou STL (voire bac pro Maintenance des équipements industriels). Les voies d’accès au métier sont très larges, puisque pratiquement tous les DUT et BTS du secteur industriel (bac+2, niveau de diplôme généralement requis pour travailler en bureau d’étude) peuvent y mener. Parmi les diplômes les mieux adaptés, on trouve les DUT Génie électrique et informatique industrielle ou Génie mécanique et productique, ou encore les BTS Electrotechnique, Mécanique et automatismes industriels ou Contrôle industriel et régulation automatique.

Formations que l’on peut peaufiner avec une licence professionnelle orientée automatismes (niveau bac+3).

 

Salaire Technicien en Automatismes

Un Technicien en Automatismes débutant gagne de 1 900 à 2 200 euros bruts par mois environ.

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Technicien en Automatismes ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question



Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui