Logo

    Technicien aéronautique - avionique

    NIVEAU SCOLAIRE

    Bac ou équivalent

    SECTEUR D'ACTIVITÉ

    mécanique aéronautique , Marine nationale , Mécanique , Défense

    SALAIRE

    0 € / mois à 0 € / mois

    Qu'est ce que le métier Technicien aéronautique - avionique ?

    Le technicien aéronautique spécialiste « avionique » s’occupe de la maintenance des avions et autres hélicoptères. Ce qui lui donne des compétences en pointues en électronique et en électrotechnique. Ce militaire est un officier marinier. Il peut donc être en capacité de diriger une équipe. Il peut travailler sur le continent où être embarqué. 
    Ce poste est proposé dans le cadre d’un contrat de 10 ans. 

    Le saviez-vous ? L’Ecole de Maistrance est un établissement où est organisée la formation des officiers mariniers (sous-officiers). Elle a été créée en 1933. Elle se situe à Brest, en Bretagne. Depuis 2018, il existe une antenne à Saint-Mandrier-sur-Mer dans le Var. 

    Que fait un Technicien aéronautique - avionique ?

    Le technicien aéronautique spécialisé dans l’avionique (Ensemble des équipements techniques à bord d'un avion) travaille, s’il est embarqué, sur un porte-avions ou un bâtiment porteur d’hélicoptères.

    Ce professionnel intervient lorsqu’il y a un dysfonctionnement sur un aéronef. Il a pour mission de détecter la panne, d’identifier le problème et d’y remédier. Ce peut être en apportant une mesure corrective ou en changeant de pièce ou de composant électronique. Souvent, il doit travailler dans l’urgence et dans des conditions pas toujours optimales. Après avoir trouvé l’idoine solution, il effectue divers tests et fait des contre-vérifications systèmes pour s’assurer que le problème a bien été résolu.

    S’il est affecté à terre, il travaille au sein d’une des cinq bases d'aéronautique navale (BAN) de la Marine Nationale et est sollicité en cas de dysfonctionnement relatifs aux équipements complexes, aux systèmes de détection ou encore aux simulateurs de vol.  

    Il consigne toutes ses interventions pour attester de son travail et du respect de la méthodologie.

    Notons que le technicien aéronautique peut être déployé en opérations extérieures. Il se rend alors sur place pour apporter ses compétences de technicien et de militaire. 

    Qualités pour être Technicien aéronautique - avionique

    Les systèmes électroniques et électrotechniques n’ont pas de secret pour ce technicien aéronautique. Ces domaines étant en perpétuelle évolution, il aime se former tout au long de sa carrière et manifeste une grande curiosité.

    Il sait travailler rapidement et ne crains pas les situations d’urgence. De ce fait, il parvient à gérer son stress et à s’adapter à toute situation. Il jouit également d’une excellente condition physique.

    Il travaille toujours avec une grande rigueur. Il se doit, lors de ses interventions, de respecter scrupuleusement une méthodologie imposée. 

    Il connaît l’anglais technique. 

    En qualité de militaire, il apprécie le travail d’équipe et la vie en collectivité. Sachant, s’il est embarqué, qu’il peut s’absenter plusieurs mois, il accepte de s’éloigner de ses proches. En qualité d’officier marinier, il a des compétences de meneur d’hommes. 

    Comment devenir Technicien aéronautique - avionique ?

    Données statistiques sur le poste Technicien aéronautique - avionique

    Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Technicien aéronautique - avionique

    Combien gagne un Technicien aéronautique - avionique ?

    En qualité de second maître, la rémunération en début de carrière est 1 555,76 euros. Pour un militaire, on ne parle pas de « salaire » mais de « solde ». Cette dernière évolue grâce à diverses primes calculées par rapport à la situation de l’intéressé. Si le militaire est embarqué, la solde est beaucoup plus attractive.

    Vitalité du métier

    Évolution de l'effectif au cours des dernières années.