Logo

    Spécialiste des risques industriels

    NIVEAU SCOLAIRE

    Bac+6

    SECTEUR D'ACTIVITÉ

    Développement durable , Industrie , Protection de l'environnement , sécurité industrielle , Environnement , ingénierie environnement

    SALAIRE

    2300 € / mois à 3100 € / mois

    Qu'est ce que le métier Spécialiste des risques industriels ?

    Une activité industrielle peut représenter des risques pour l’environnement à court et long termes. 

    Il est de la responsabilité de l’entreprise concernée de gérer ces dangers. D’autant plus qu’aujourd’hui la notion de développement durable devient un argument citoyen certes mais également stratégique. 
    Mais ici on parle de dangers à impérativement contourner. 

    Le spécialiste des risques industriels est le professionnel en charge de ce défi. On le nomme également ingénieur environnement et risques industriels

    Il exerce principalement dans des entreprises industrielles chimiques dites à risques. 

    Rappelons que selon l’institut national de recherche et de sécurité (INRS), un risque industriel « est défini comme un évènement accidentel se produisant sur un site industriel mettant en jeu des produits et/ou des procédés dangereux et entraînant des conséquences immédiates graves pour le personnel, les riverains, les biens et l'environnement ».

    Que fait un Spécialiste des risques industriels ?

    La fonction principale du spécialiste des risques industriels est de permettre à l’entreprise qui l’emploie de produire en respectant, au niveau environnemental, les normes en vigueur imposées par les autorités concernées. 

    Ce professionnel doit contrôler, appréhender, résoudre tout dysfonctionnement qui pourrait amener son employeur à devenir hors la loi. Les dangers sont multiples et de degrés divers mais tous doivent être envisagés et résorbés de façon rationnelle. 

    Pour ce faire, ce spécialiste est formé au niveau scientifique, technique et législatif. Il est responsable de ce qu’on nomme le plan de prévention des risques technologiques (PPRT). C’est lui qui le met en place pour optimiser le respect de la réglementation auprès de tous les acteurs intervenant dans le fonctionnement de l’entreprise. Pour cela il dispose d’un budget conséquent et en assure la bonne exécution. Il est ainsi amené à analyser tout type de risques écologiques, comprenant en premier lieu ceux qui pourraient être préjudiciables à la population. 

    Ainsi cet ingénieur débute son travail sur l’existant, en analysant tout aspect inhérent au fonctionnement de l’entreprise. Il vérifie si tout est conforme aux obligations législatives, fait une proposition de correction le cas échéant et appréhende les causes, les éventuels scénarios qui pourraient aller à l’encontre de la loi. Pour cela il dispose d’outils et de techniques d’analyse de risques. 

    Concrètement, ce professionnel a pour mission d’élaborer un diagnostic qualitatif sur les matériaux et équipements, de lister tous les risques potentiels, de participer à l’élaboration d’un plan de prévention, de concevoir les évacuations éventuelles, d’être force de proposition pour les actions de recyclage des déchets. Toutes ses missions sont conçues et mise en place avec l’intégralité des services inhérents à l’entreprise.

    Qualités pour être Spécialiste des risques industriels

    Être rigoureux et méthodique, voilà deux qualités incontournables pour exercer ce métier. Les responsabilités sont grandes et ce professionnel ne peut se permettre l’approximation. 

    Il faut également être un excellent communicant et pédagogue. Il doit en effet sensibiliser, expliquer, convaincre. Ses préconisations peuvent parfois créer quelques différents avec les impératifs de production. À lui de démontrer où sont les priorités. 

    Mais il doit aussi savoir s’adapter et prendre en compte la réalité économique de l’entreprise. Animé par un esprit d’analyse et de synthèse comme tout ingénieur, le spécialiste des risques industriels doit également être force de proposition et capable d’initiative. Il sait se remettre en question, est curieux et exerce une veille très rigoureuse dans les domaines technologiques et législatifs relatifs à son activité. 

    La maîtrise de l’anglais courant et technique est une obligation.

    Données statistiques sur le poste Spécialiste des risques industriels

    Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Spécialiste des risques industriels

    Combien gagne un Spécialiste des risques industriels ?

    Le salaire brut mensuel d’un débutant est de 3000 euros bruts mensuel. 

    Mais la fonction est accessible après plusieurs années d’expérience dans le domaine des risques et du contrôle industriels.

    Vitalité du métier

    Évolution de l'effectif au cours des dernières années.