Logo

    Scieur (Opérateur de Scierie)

    NIVEAU SCOLAIRE

    CAP ou équivalent

    SECTEUR D'ACTIVITÉ

    Métiers du bois et de la forêt

    SALAIRE

    1120 € / mois à 1530 € / mois

    Qu'est ce que le métier Scieur (Opérateur de Scierie) ?

    On constate depuis quelques années un regain d’intérêt pour la filière du bois et notamment dans la construction. D’où des scieries en France qui recrutent massivement, majoritairement dans les régions forestières (Landes, Franche-Comté, Pyrénées), où se situent la plupart des entreprises du secteur. L’opérateur de scierie (ou scieur), ouvrier spécialisé chargé de la découpe du bois, est au cœur de ces besoins.

    Que fait un Scieur (Opérateur de Scierie) ?

    L’opérateur de scierie, le scieur, est employé dans une usine de traitement du bois. Il débite les troncs d'arbres pour en faire des matériaux de construction (charpente, menuiserie), des meubles ou des objets d’art. Il existe deux types de scieurs. Le scieur de machine de tête est chargé de découper les grumes (troncs coupés) dans le sens de la longueur. Il utilise pour cela une machine informatisée, qu’il règle en fonction des dimensions voulues et qui va aussi retirer l’écorce. Le scieur de reprise, lui, transforme les débits primaires en planches et en poutres de dimensions et de qualité requis par le cahier des charges. Il incombe aussi aux opérateurs de scierie d’assurer la manutention des sciages : empilage manuel des bois, transfert des piles de sciages vers les séchoirs ou les aires de stockage... Ils sont également responsables du nettoyage des déchets du bois, afin d’éviter aux machines de tomber en panne et de réduire les risques d’incendie. Une formation complémentaire et/ou de l’expérience permettront au scieur d’évoluer vers des fonctions voisines dans le travail du bois ou d'encadrement (responsable d'atelier).

    Qualités pour être Scieur (Opérateur de Scierie)

    Le scieur doit savoir distinguer les différentes essences de bois et leurs caractéristiques comme la dureté ou la fragilité à la coupe. L'automatisation actuelle des tâches et la conduite des machines à commande numérique nécessitent une bonne maîtrise de l'outil informatique. Ouvrier polyvalent, il doit être capable d'exécuter des tâches diverses. Précis, concentré et réactif, il travaille à une cadence soutenue pour assurer le respect des délais de production. C’est un métier fatigant puisque l’opérateur de scierie est souvent debout, porte des charges lourdes et évolue dans un environnement bruyant. Cette fonction nécessite une bonne santé physique.

    Données statistiques sur le poste Scieur (Opérateur de Scierie)

    Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Scieur (Opérateur de Scierie)

    Combien gagne un Scieur (Opérateur de Scierie) ?

    Le salaire d’un opérateur de scierie est au minimum égal au SMIC (1 467 euros bruts mensuels).

    Vitalité du métier

    Évolution de l'effectif au cours des dernières années.