Logo

    Philosophe

    NIVEAU SCOLAIRE

    Bac+5

    SECTEUR D'ACTIVITÉ

    Sciences humaines et sociales , Philosophie

    SALAIRE

    0 € / mois à 0 € / mois

    Qu'est ce que le métier Philosophe ?

    Un philosophe est un amoureux de la sagesse et du savoir. En effet le mot « philosophie » est composé des mots « Philo » qui signifie, en grec, « aimer » et « chercher » et « Sophia » qu’on peut traduire par « savoir » et « sagesse ». Aussi un philosophe aime réfléchir, faire des recherches sur le fait de vivre avec soi-même et avec les autres pour trouver un art de vivre et une sagesse réconfortante. Si ce dernier veut enseigner dans un établissement comme un lycée ou une université, il doit avoir suivi un cursus de formation bien spécifique. On parlera alors d’enseignant en philosophie ou professeur de philosophie. 

    Que fait un Philosophe ?

    Un philosophe, généralement, est féru de lecture. Il aime découvrir les auteurs qui, comme lui, ont réfléchi aux grands sujets qui obsèdent les hommes : la vie, l’amour, la liberté, le libre arbitre, les vertus, la moral, la souffrance et, bien sûr, la mort. Il est donc intéressé par les ouvrages de philosophie mais également par les livres traitant d’histoire, de psychologie, de psychanalyse, de politique, de sociologie, d’éducation, tout ce qui touche la réalité humaine sur le plan de l'individu et sur le plan collectif.

    Ce travail de réflexion, il le transmet à un public. Il peut le faire en écrivant des livres, en participant à des publications dans des magazines spécialisés mais aussi en animant des conférences. On trouve également des philosophes qui animent des émissions de radio, de télévisions, des blogs, etc. Et oui, un philosophe doit vivre avec son temps. 

    Certains philosophes peuvent être sollicités comme conseiller. Ils peuvent, en effet, apporter leur vision sur des thèmes d’actualité à des hommes politiques, des hommes de pouvoir en quête de savoir et de sagesse pour assurer pleinement leur mission. Il faut bien le reconnaître des sujets comme l’euthanasie, la santé, la procréation assistée, la citoyenneté, la morale, la bioéthique, pour ne citer que ceux-là, méritent une réflexion très poussée puisqu’ils concernent les hommes et la société dans laquelle ils vivent. Ainsi le philosophe est un professionnel de la pensée. Une pensée dont la finalité est le bonheur et la sagesse pour l’individu et la collectivité.   

    Un philosophe peut également enseigner. Il se situe alors comme référent en termes de savoir philosophique. Il connaît l’histoire de la philosophie, ses différents courants et évolutions depuis la création de cette discipline. 

    Qualités pour être Philosophe

    Un philosophe est très cultivé en philosophie mais également dans des domaines pluridisciplinaires. C’est une condition sine qua non à l’appréhension de la vie dans sa globalité.

    Il a un sens de l’analyse et de la synthèse très développé. Il aime réfléchir, exercer sa critique et se montre ouvert d’esprit. Ses capacités de raisonnement sont très importantes. Toujours curieux, il ne cesse d’actualiser son savoir théorique et pratique. Il s’informe également de la marche du monde. En effet, le monde d’aujourd’hui doit être le théâtre de sa réflexion.

    Il sait transcrire sa pensée pour qu’elle soit accessible. Ce peut être oralement et/ou en utilisant l’écrit. Il sait également vulgariser ses propos pour être compris de tous. On le qualifiera alors de pédagogue. Cependant certains philosophes aiment véhiculer des concepts très complexes qui, souvent, ne sont compréhensibles que par d’autres philosophes « professionnels ». Mais est-ce être philosophe dans ce cas-là ?

    Données statistiques sur le poste Philosophe

    Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Philosophe

    Combien gagne un Philosophe ?

    Impossible de donner une rémunération précise ! Des philosophes comme Michel Onfray ou Alain Frikenkrault, gagnent très convenablement leur vie parce que leurs livres seront très prisés par les lecteurs et qu'ils multiplient les best-sellers ! Si vous devenez Raphaël Enthoven, votre rémunération sera également très attractive car vos émissions de radio ou de télévision seront regardées par un large public. 

    Mais si vous avez pour ambition de devenir Diogène, un philosophe de l’antiquité, vous rejetterez toute société de consommation et prônerez une vie sans le moindre attrait matériel excepté votre tonneau où vous dormirez ! 

    Plus sérieusement, il est impossible de déterminer les revenus d’un philosophe. Tout dépendra de votre succès, de votre mode d’expression, de l’attrait que le public aura pour vos travaux.

    Si vous êtes professeur de philosophie au lycée, vous percevrez environ 1800 euros bruts en début de carrière et si vous enseignez en université, votre rémunération mensuelle brute sera d’environ 3000 euros.

    Pour vous mieux vous éclairer, on ne résistera pas d’achever cette fiche métier par une citation de Jean-Jacques Rousseau, philosophe du XVIIIème siècle :
    "L’argent qu’on possède est l’instrument de la liberté ; celui qu’on pourchasse est celui de la servitude." 

    Vitalité du métier

    Évolution de l'effectif au cours des dernières années.

    Ces métiers peuvent aussi t'intéresser