Progrès constants des méthodes numériques et amélioration des performances des ordinateurs font aujourd’hui de la simulation numérique un outil essentiel dans l'industrie comme dans la recherche.

Fort de sa parfaite maîtrise de l’informatique et des mathématiques appliquées, l'ingénieur modélisation et simulation intervient dans toutes les phases menant au développement d'un outil logiciel.

Cet outil permet de prédire et d'étudier le comportement de systèmes complexes, hors de portée de l'expérimentation classique (évolution du climat, des marchés boursiers et financiers, astronomie, atome, médecine, aéronautique, statistiques sociales…).

Fonctions

L’ingénieur modélisation et simulation  effectue les calculs et les essais informatisés portant sur le phénomène étudié, puis participe à l'optimisation et aux contrôles liés à celui-ci.

Il peut s’agir de la mise en orbite des satellites (contrôle des périodes de poussée des moteurs afin d'atteindre l'orbite souhaitée avec une charge de carburant minimale lors du décollage, afin de maximiser la charge utile).

Ou encore d’optimiser la géométrie des moteurs à explosion des voitures afin d'en augmenter le rendement en réduisant leur taux d'émission de gaz à effet de serre.

Ou de travailler sur la forme et la structure d'organes artificiels pour un confort optimum des patients transplantés et assurer la plus grande longévité possible à l'implant.

A chaque fois, il travaille en relation avec des spécialistes des domaines d’application de ses recherches (mécaniciens des structures ou des fluides, météorologistes, climatologues, économistes, sociologues, médecins, chirurgiens, chimistes moléculaire ou atomique...).

Qualités

Pour pouvoir produire des calculs performants, l’ingénieur modélisation et simulation doit avoir une bonne compréhension et une excellente maîtrise des concepts informatiques.

Afin de les appliquer aux secteurs les plus variés et en permanente évolution, il doit faire preuve de polyvalence et d’ouverture d’esprit, assortis d’une réelle curiosité.

Il doit aussi faire montre d’une très bonne adaptabilité au monde de l'entreprise, que ce soit en bureau d'études ou en centre de recherche, à un niveau opérationnel ou managérial.

Insertion sur le marché de l'emploi

Le métier Ingénieur modélisation et simulation est classé n°519 parmi les métiers qui recrutent le plus en France.

Niveau de recrutement constaté

38.1%
Bac+5
32.3%
Ecole d'ingénieurs
13.2%
Bac+6 et supérieur
5.3%
Bac+4
4.8%
Ecole de commerce
3.7%
Bac+2
1.1%
Bac+3
1.1%
Bac ou équivalent

DIPLÔMES NECESSAIRES


Salaire Ingénieur Modélisation et simulation

Un débutant gagne autour de 3 000 € brut mensuels, jusqu’à plus de 6 400 € mensuels en fin de carrière.

Découvrez le dossier

Transformation - industrie 2.jpg

Transformation - industrie

L'industrie n'est plus le secteur en difficulté d'autrefois. Ce domaine d'activité connait une nouvelle vie grâce aux évolutions technologiques. Découvrez tous les métiers et tous les diplômes du secteur transformation et industrie.

Découvrir

QUESTIONS / RÉPONSES

Tu veux en savoir plus sur le métier de Ingénieur Modélisation et simulation ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question



Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui