Ingénieur en plasturgie

Niveau scolaire

Bac + 5

Secteur d'activité

Matériaux de construction, verre, céramique

Salaire

2000 - 5775 net/mois

Les matières plastiques et les matériaux composites, ces matières, associées aux fibres de verre, aux tissus ou à l'aluminium : voilà de quoi relève la plasturgie. C'est une industrie transversale, résolument à la pointe de l’innovation : la plasturgie sert à la fabrication d'éléments de carrosserie de voitures, d'appareils électroménagers, d'emballages, d'équipements intérieurs d'avions...

Au sein de ce secteur, l’ingénieur en plasturgie (ou ingénieur plasturgiste) joue un rôle de tout premier plan avec des perspectives d’avenir et de recherche porteuses, notamment en matière de développement durable et d’écoconception.

Fonctions

Après avoir rédigé le cahier des charges et mis au point les procédés de fabrication, l'ingénieur plasturgiste choisit les matériaux adéquats pour la réalisation de son produit. Une fois le modèle réalisé, il coordonne et contrôle les essais et les tests préalables au lancement de la production.

Tout au long de la chaîne, il supervise l'approvisionnement en matières premières, l'organisation et le suivi de la production. Il est également chargé de contrôler la qualité du produit fini. L’ingénieur en plasturgie peut aussi participer au développement des produits, à la gestion de projet, à la qualité ou au technico-commercial.

Qualités

Les matériaux et les procédés de fabrication sont en constante évolution. L’ingénieur plasturgiste doit par conséquent se montrer toujours prêt et doit savoir s’adapter, tout en restant en permanence à la pointe de nombreuses technologies : robotique, hydraulique, électricité ou chimie. Il doit donc être à la fois pointu et polyvalent.

Afin de superviser les commandes et la chaîne de production, il doit faire preuve de rigueur et d’organisation. Amené à travailler au quotidien avec clients et fournisseurs, il doit être ouvert et bon communicant, et ce, en anglais et en allemand, aussi bien qu’en français !

Diplômes nécessaires

Il est conseillé de préparer un bac S ou un bac STI2D. Les meilleures écoles de la profession, toutes accessibles sur concours, se sont regroupées au sein de la Conférence des écoles Supérieures de la plasturgie. Celle-ci comprend : l’Ecole des Mines de Douai (accessible à bac+1 après un an de classe préparatoire scientifique ou après deux années de prépa) ; les INSA de Lyon et Strasbourg, qui recrutent directement après le bac ; l’ITECH Lyon (après une prépa scientifique) et l’ISPA Alençon.

En plus de la formation continue, plusieurs écoles proposent une voie par alternance. Toutes recrutent aussi en admissions parallèles à bac + 2 (DUT, BTS, L2) et plus.

Après une licence ou une licence pro, on peut aussi préparer un master pro spécialisé, comme Eco-conception : polymères et composites (Université de Bretagne-Sud) ou un master recherche, par exemple en Science des matériaux (Strasbourg).

Données statistiques sur les parcours scolaires

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder à ce poste

Salaires Ingénieur en plasturgie

Un ingénieur en plasturgie débutant gagne jusqu'à 3 000 € brut mensuels, auxquels peuvent s’ajouter un pourcentage variable en fonction des résultats. Avec l’expérience, la rémunération peut atteindre 7500 € par mois.

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.

Ces métiers peuvent aussi t'interesser

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le diplôme Ingénieur en plasturgie ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce diplôme. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.