Ingénieur en Génie Urbain

Niveau scolaire

Bac + 5

Secteur d'activité

Spécialités pluritechnologiques génie civil, construction, bois

Salaire

1925 € - 3800 € net/mois

Les Ingénieurs en Génie Urbain occupent des métiers transverses (conception, construction, suivi) dans le domaine de l'aménagement durable des villes. Capables d’intervenir sur des dossiers très variés, ils sont très prisés par les entreprises pour leurs qualités de chefs d'orchestre. Un métier d’avenir, avec l’essor croissant des préoccupations environnementales. Selon l’Agence nationale pour l’habitat, à l’horizon 2040, en France, le déficit d’Ingénieurs en Génie Urbain devrait atteindre 10 000 par an.

Fonctions

Les Ingénieurs en Génie Urbain peuvent intervenir sur des dossiers très variés. En fonction de leur domaine de compétence, ils sont amenés à traiter des problèmes liés à l'aménagement des espaces publics, à la qualité de la vie et de l'environnement, au traitement des déchets urbains… Mais aussi à la gestion des réseaux (par exemple, le transport des eaux propres et usées) et aux problématiques du déplacement en ville, à l’urbanisme, à la HQE…

Pour ce faire, ils travaillent au quotidien en partenariat avec de nombreux spécialistes (architectes, ingénieurs BTP, commerciaux, experts techniques…).

Qualités

À un haut niveau scientifique général doivent s’ajouter, en fonction des missions, des connaissances techniques et réglementaires sur des thèmes ciblés (BTP, traitement des eaux, gestion des espaces verts, etc.). On attend des ingénieurs du génie urbain une grande polyvalence, afin d’être en mesure de passer d’une réalisation à l’autre, ainsi qu’une capacité à raisonner et analyser de manière globale et transversale.

Enfin, un excellent sens du dialogue et de la concertation est indispensable afin de diriger des équipes ettravailler main dans la main avec de nombreux partenaires sur le terrain.

Diplômes nécessaires

Bac S, STI2D ou STL, suivi d’une formation de niveau bac+5. La voie des écoles d’ingénieurs est la plus prisée. L’EIVP (Ecole des ingénieurs de la ville de Paris - Ecole supérieur du génie urbain) est la seule à délivrer un diplôme officiel d’ingénieur en génie urbain. Elle recrute sur concours à l’issue d’une classe prépa MP, PC ou PSI, sur épreuves écrites du concours commun Mines-Ponts et épreuves orales du concours commun TPE-EIVP. Admission parallèle en 1ère année ouverte aux titulaires d’une L3 ou équivalent en maths, physique, mécanique ou génie civil, ainsi qu’aux ATS et prépas PT et TSI. L'admission sur titres en 2ème année est ouverte aux titulaires d'un M1 ou équivalent en maths, physique, mécanique, BTP ou production industrielle.

L’INSA de Rennes propose aussi une spécialité en génie civil et urbain. Quant à Mines ParisTech, elle ouvre aux diplômés de niveau bac+5 un mastère spécialisé en génie urbain et technologies de l’information.

Il est aussi possible de passer par la voie universitaire, après, par exemple, une licence en génie civil ou en sciences de l’ingénieur, en préparant un master pro ou recherche tel que le M2 Développement urbain durable de Paris-Est-Marne-La-Vallée ou le master recherche Sciences de l’environnement industriel et urbain de Lyon 1.
  • Master pro Droit, économie, gestion mention économie et management spécialité transports urbains et régionaux de personnes

  • Master Sciences, technologies, santé mention mécanique, génie civil, génie mécanique spécialité sol et eau

  • Master rech. Sciences, technologies, santé mention environnement et risques industriels et urbains spécialité sciences de l'environnement industriel et urbain

  • Master rech. Sciences, technologies, santé mention mécanique et sciences pour l'ingénieur spécialité mécanique et génie civil

  • Master rech. Sciences, technologies, santé mention sciences pour l'ingénieur spécialité génie mécanique et génie civil

  • Master rech. Sciences, technologies, santé mention mécanique, génie civil, génie mécanique spécialité génie civil

  • Master Sciences, technologies, santé mention génie urbain spécialité développement urbain durable

  • Master pro Sciences, technologies, santé mention génie urbain spécialité ingénierie de la maîtrise d'oeuvre

  • Master Sciences, technologies, santé mention génie urbain spécialité management et ingénierie des services à l'environnement

  • Bachelor Management de l'Environnement spécialité Préservation des Milieux

  • mastère spé. Génie urbain et technologies de l'information et de la communication

  • Diplôme école d'ingénieur mécanique

  • Diplôme école d'ingénieur génie civil

  • Diplôme école d'ingénieur bâtiment

Données statistiques

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder à ce poste

Salaires

Pour ceux qui travaillent en collectivités publiques, il est calculé à partir de la grille de la fonction publique territoriale que le salaire soit, en 2012, de 1 615 à 4 898 € brut mensuels pour un ingénieur en fonction du grade et de l’ancienneté.

En entreprise, le salaire moyen à l’embauche est d’environ 2 500 € brut mensuels, avec une évolution possible jusqu’à plus de 5 000 € brut mensuels au fil des années et des missions.

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.

Ces métiers peuvent aussi t'intéresser

  • Dessinateur-Projeteur BTP

  • Chef de Chantier

  • Ingénieur BTP

  • Urbaniste

  • Ingénieur en Génie civil

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le diplôme Ingénieur en Génie Urbain ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce diplôme. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.