Graisseur

Niveau scolaire
CAP ou équivalent
Secteur d'activité
Structures métalliques
Salaire
1200€ - 1500€ nets/mois

Le graisseur est l'équivalent du garagiste, mais sur un bateau. A bord des navires, le graisseur effectue les opérations courantes de maintenance des machines et des équipements.

En cas de panne constatée, il réalise les réparations nécessaires au bon fonctionnement du navire. Le graisseur peut également être amené à prendre les commandes du bateau.

Fonctions

Le graisseur a pour mission de veiller à la bonne marche des navires et des bateaux, souvent au sein d'un chantier naval. Il peut intervenir soit à quai, ou directement à bord d'un bateau en déplacement, selon les besoins.

Grâce à son expertise mécanique, le graisseur est capable de détecter les avaries ou les anomalies d'un moteur, d'une pièce, ou de tout élément nécessaire au bon fonctionnement de l'embarcation sur laquelle il travaille.

Le graisseur peut également être spécialisé sur un type de travaux, auquel cas il n'intervient pas sur toutes les embarcations. Lorsqu'il travaille en mer, le graisseur n'est pas seul à bord pour effectuer la maintenance des machines. Le travail se fait alors en équipe, par roulements, afin que le bateau soit surveillé 24h/24.

 A terre, le travail se fait également en équipe, mais à un rythme moins soutenu. Selon l'ampleur des travaux, le graisseur peut être amené à manipuler des charges et des matériaux parfois lourds, ce qui nécessite une bonne condition physique. En mer comme à terre, le graisseur doit respecter à la lettre les normes de sécurité, afin de ne pas mettre sa vie en danger. 

Qualités

Le métier de graisseur nécessite une bonne condition physique afin de supporter à la fois des charges parfois lourdes, mais aussi les rythmes soutenus. En effet, à cas de pannes simultanées au sein d'un navire en mer, le graisseur ne compte pas ses heures ni ses efforts pour remettre en état de marche les installations défectueuses. Le graisseur doit connaître parfaitement les normes de mécanique et de plomberie inhérentes à l'embarcation sur laquelle il travaille, afin de pouvoir détecter très rapidement le cœur du problème. Le métier de graisseur implique également parfois de nombreux déplacements et des horaires décalés. 

Insertion sur le marché de l'emploi

Le métier Graisseur est classé n°809 parmi les métiers qui recrutent le plus en France.

Niveau de recrutement constaté

62.5%
CAP ou équivalent
25%
Bac ou équivalent
12.5%
Bac+2

 

Diplômes nécessaires

Deux types de brevets permettent de devenir graisseur, celui d'officier mécanicien de 3ème classe (OM3) et celui de mécanicien pêche. Des formations de type CAP, BEP, BTS ou DUT options mécanique, mécanique générale, maintenance ouvrent également les portes du métier de graisseur.

 

Salaire Graisseur

Un graisseur gagne en moyenne 1750 euros bruts par mois. S'il exerce au sein de la Marine Nationale, son salaire peut augmenter grâce à diverses primes. 

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Graisseur ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question



Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui