Gérant de discothèque / boîte de nuit

Niveau scolaire
Non renseigné
Secteur d'activité
Accueil, hôtellerie, tourisme
Salaire
1350€ - 1800€ net/mois

Le gérant (ou directeur) de discothèque/boite de nuit est en charge de l’organisation et de la gestion de son établissement. Ce métier, qui réclame beaucoup de rigueur et de discipline personnelle, impose d’avoir des affinités avec le monde de la nuit et du divertissement.  

Le saviez-vous ? Le nombre de discothèque a baissé de 50% entre 1980 et 2018 ! Est-ce dû à un changement profond dans les modes de consommation ? L’avenir nous le dira. Sachez qu’en ce moment, ce sont les bars à ambiance musicale qui ont la côte chez les noctambules.

Fonctions

Le gérant de discothèque/boite de nuit est missionné par le propriétaire des murs pour mettre en œuvre le projet de l’établissement. Ainsi il est amené à recruter du personnel (serveurs, DJ, videurs (physionomistes)…) et à assurer la gestion globale des ressources humaines. Il est également en charge de la gestion financière et juridique. 

Ainsi le gérant est responsable de l’accueil et des services proposés à la clientèle. Il doit s’assurer que les soirées au sein de son établissement contentent ses clients en respectant la loi. Il déterminer et met en place l'organisation de l'exploitation (horaires, accueil du public, utilisation des équipements, respect du nombre de décibels...). Il est aussi garant du respect des procédures d'hygiène et de sécurité et de leurs applications.

Ce professionnel est en charge de la communication qui entoure son établissement. Il peut mettre en place des campagnes publicitaires à travers divers médias, chercher des sponsors et autres partenaires. Il cultive un bon rationnel avec la ville qui accueille son établissement ainsi qu’avec les différentes autorités (police municipale, nationale, gendarmerie…). Il s’occupe également du relationnel avec les fournisseurs et il négocie les prix selon une stratégie définie. 

Il analyse les données d'activité de la discothèque (nombre d'entrées, recettes, ...), réalise des bilans intermédiaires et annuels et se montre force de proposition pour faire évoluer l’établissement.

Il faut savoir que gérer une boite de nuit, c’est s’exposer à une législation spécifique. Par exemple, pour ouvrir une discothèque, il est impératif d’avoir les licences permettant de commercialiser de l’alcool ainsi qu’une autorisation préfectorale pour ouvrir ses portes. Il est également obligatoire de signer un contrat avec la SACEM et de payer les redevances relatives aux droits d’auteur…

Qualités

Un gérant de boite de nuit sait communiquer avec son personnel. Il manage son équipe avec diplomatie tout en affirmant son autorité. 
Il est bien conscient que le monde de la nuit peut être le théâtre de tous les excès et fait en sorte que son équipe soit en mesure de prendre en compte ces particularités. 

C’est également un bon négociateur et un bon commerçant. Il sait s’entourer des meilleurs fournisseurs et entretient de bons rapports avec les commerces et les habitations à proximité de son établissement.  

Il connaît les habitudes de consommations des différents types de clientèles et s’informe des nouvelles tendances pour faire évoluer les services de son établissement.
Il travaille avec une rigueur à toute épreuve et se montre intransigeant envers tout acte illicite produit au sein de son établissement. 

Enfin, il a des connaissances en droit commercial, en gestion hôtelière, en gestion financière et maîtrise la législation sociale, les normes d’hygiène et de sécurité des espaces et des établissements recevant du public.

 

Diplômes qui forment à ce métier

Il n’y a pas de formation obligatoire pour exercer le métier de gérant de boite de nuit. Cependant on conseillera de s’investir dans un parcours de formation qui permettra d’avoir une vision globale dans la gestion d’un établissement. 
Aussi, on préconisera, après l’obtention d’un baccalauréat, de suivre un BTS Management en hôtellerie Restauration, en gestion de la PME... Ou un DUT dans le domaine de la commercialisation, de la gestion et de la vente. 
Une fois le diplôme obtenu, il sera intéressant de poursuivre avec une licence professionnelle dans la gestion des établissements hôteliers et de restauration.

 

Salaire Gérant de discothèque / boîte de nuit

La rémunération d’un gérant de boute de nuit varie fortement selon son expérience et son employeur. Certains peuvent avoir un salaire fixe agrémenté par différentes primes sur les résultats. D’autres peuvent être rémunéré au pourcentage de leur chiffre d’affaire.

Notons que certains employeurs s’appuient sur la convention collective du Syndicat National des Discothèques et Lieux de Loisirs (SNDLL) qui est le seul organisme patronal professionnel consacré aux établissements de nuit. Si on se base sur cette convention, un gérant de discothèque salarié débutant percevra une rémunération mensuelle brute de 1700 euros. Avec quelques années d’expérience, cette dernière atteindra 2200 euros. 

Ces métiers peuvent aussi t'intéresser

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Gérant de discothèque / boîte de nuit ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question


Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui