Formateur en électrotechnique

Niveau scolaire
Bac + 2
Secteur d'activité
Electricité, électronique
Salaire
1380€ - 1900€ nets/mois

Le formateur en électrotechnique intervient dans le cadre de stages, de cours particuliers ou collectifs, envers des salariés, des demandeurs d'emploi, des travailleurs indépendants ou des jeunes diplômés. 

Fonctions

Le formateur en électronique peut être rattaché au service formation ou à la direction des ressources humaines d’une grande entreprise. Ou bien employé par des organismes comme l'Afpa (Association pour la formation professionnelle des adultes), les Greta (groupements d'établissements publics locaux d'enseignement), le Cesi (Centre des études supérieures industrielles) ou encore la Cegos (Commission générale d'organisation scientifique du travail). 

Le formateur en électronique peut aussi travailler en indépendant. Selon les cas, il anime des séances en groupe dans les locaux de l'organisme de formation ou va à la rencontre des salariés dans les entreprises. Le formateur en électrotechnique définit contenu pédagogique et déroulé de la formation. Il conçoit exercices, mises en situation et documents de synthèse. En fin de stage, il évalue les résultats de chacun et établit un bilan.

Avec l’expérience, le formateur en électrotechnique peut devenir responsable pédagogique, responsable de formation dans un service de ressources humaines, formateur conseil, e-formateur, coach…

Qualités

Le formateur en électrotechnique est d’abord un expert de son secteur : les composants d'un système électrique et électronique n’ont pas de secrets pour lui. Il maîtrise l'anglais technique. Pédagogue, il sait transmettre et vulgariser ses connaissances.

Grâce à ses qualités de communication orale, il sait intéresser et motiver son assistance. Organisé, autonome et rigoureux, il est capable d’organiser une session de formation du général vers le particulier et de gérer son temps à la minute près. Observateur, il sait estimer le niveau d’un groupe et anticiper ses attentes. Mobile, il est amené à se déplacer dans les entreprises pour assurer des formations sur site.

Enfin, patience, capacité d’adaptation et dynamisme sont de mise, face à un marché du travail caractérisé par des prestations ponctuelles (ou vacations) et des temps partiels. 

Insertion sur le marché de l'emploi

Le métier Formateur en électrotechnique est classé n°505 parmi les métiers qui recrutent le plus en France.

Niveau de recrutement constaté

68.2%
Bac+2
7.6%
Bac+5
7.1%
Bac ou équivalent
6.6%
CAP ou équivalent
3.8%
Ecole d'ingénieurs
3.3%
Bac+3
2.8%
Bac+6 et supérieur

 

Diplômes nécessaires

Pour devenir formateur en électrotechnique, il faut déjà avoir en poche a minima le CAP et surtout le bac professionnel (Electrotechnique, énergie, équipements communicants ou Maintenance des équipements industriels). Voire, souvent, un BTS Electrotechnique, Industrialisation des produits mécaniques ou Conception et réalisation de systèmes automatiques (bac+2), éventuellement complété par une licence pro (bac+3).

L’idéal pour devenir formateur en électrotechnique est d’être titulaire d’un master pro ou d’un diplôme d’ingénieur. La formation d'adultes nécessite avant tout une solide expérience professionnelle. Certains diplômes (licence pro spécialité formateur en milieu professionnel notamment) peuvent permettre l'acquisition d'outils pédagogiques

 

Salaire Formateur en électrotechnique

Un formateur en électrotechnique débutant gagne entre 1 800 et 2 700 euros bruts par mois, selon l’organisme et la fonction.

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Formateur en électrotechnique ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question



Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui