Céramiste

Niveau scolaire
CAP ou équivalent
Secteur d'activité
Arts plastiques
Salaire
1150€ - 3400€ nets/mois

Le céramiste peut avoir deux visages. La plupart du temps, il est artisan (également appelé potier-céramiste), qui fabrique poteries, grès, porcelaines ou faïences. Il peut aussi être employé dans une fabrique industrielle, pour mettre au point des matériaux du bâtiment (carrelage, toiture), réfractaires (composants de fours) ou céramiques techniques, pour des prothèses médicales par exemple.

Fonctions

Le céramiste peut-être artiste auteur, artisan installé à son compte ou salarié d’une entreprise. Avec ses mains, il donne forme à l'objet qu'il souhaite réaliser, en utilisant principalement l'argile, qu'il façonne sur un tour ou dans un moule après l’avoir préparée (lavage et pétrissage). L'objet est ensuite cuit dans un four avant d'être peint, verni ou émaillé, en machine ou à la main.

Le céramiste vend ensuite sa production dans la boutique de son atelier, ainsi que dans des foires, salons ou marchés. Il peut aussi organiser ses propres expositions, ainsi que des activités de formation pour le grand public, adultes ou enfants.

Qualités

Le céramiste doit d’abord faire montre d'un grand sens artistique et d’une forte créativité, pour modeler l'objet comme pour le décorer. Une bonne connaissance de l'histoire de l'art s'impose.

Travailleur manuel, il doit avoir des gestes précis et rapides, avec une bonne perception des volumes. Minutie et patience sont nécessaires : certains travaux peuvent exiger plusieurs dizaines d'heures.

Pour vendre ses créations et animer des formations, il doit cultiver le sens du contact.

Insertion sur le marché de l'emploi

Le métier Céramiste est classé n° parmi les métiers qui recrutent le plus en France.

 

Diplômes nécessaires

Pour devenir céramiste, la voie d’accès est le CAP Tournage (ou Décoration) en céramique, ainsi que le BT Dessinateur en arts appliqués spécialité céramique. Des diplômes qui peuvent être complétés par un BMA (brevet des métiers d'art) Céramique.

Puis par le DMA (diplôme des métiers d'art) Arts textiles et céramiques option céramique artisanale, de niveau bac.

Plusieurs formations post-bac : à bac+2, le BTS Concepteur en art et industrie céramique.

A bac + 3 les DNAP (Diplôme national d’arts plastiques) option art ou design mention céramique.

Au niveau bac + 5, on compte le diplôme supérieur d’arts décoratifs option objet et communication visuelle à l’ESAD de Strasbourg, le diplôme universitaire des métiers d’art option céramique à l’école supérieure des métiers d’art d’Arras ainsi que deux DNSEP (Diplôme national supérieur d'expression plastique), à l’ESAC de Tarbes et à l’ENSA de Limoges.

 

Salaire Céramiste

Lorsqu’il est artisan, le salaire du Céramiste dépend de la vente de ses créations.
Salaire du Céramiste salarié : du SMIC (1 480 euros bruts mensuels) à 3 700 euros bruts mensuels environ, en fonction de la taille de l’entreprise, du secteur d’activité, de la qualification et de l’expérience.

Portrait

Julia, céramiste

Julia, céramiste

Céramique de Dieulefit

Diplômée de la maison de la céramique de Dieulefit, Julia est à 32 ans céramiste, inscrite à la maison des artistes.



Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Céramiste ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question



Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui