Canalisateur

    NIVEAU SCOLAIRE

    CAP ou équivalent

    SECTEUR D'ACTIVITÉ

    Génie civil , BTP , travaux publics

    SALAIRE

    1200 € / mois à 1500 € / mois

    Qu'est ce que le métier Canalisateur ?

    Le canalisateur installe et entretient des canalisations pour distribuer les fluides : eau potable, évacuer les eaux usées, le gaz... Il a sous sa responsabilité la bonne exécution de la pose, des raccordements et contrôle l’installation des tuyaux. Enfin, il remet en état la chaussée et les trottoirs.

    Le canalisateur peut être salarié d'une entreprise de travaux publics qui intervient pour des clients tels que les collectivités (communes, syndicats d'eau...) ou pour le secteur privé (GRDF...).

    A la faveur du vieillissement des installations des réseaux publics, de belles perspectives d'embauche se profilent dans ce métier pour les années à venir.

    Le métier de constructeur de réseaux de canalisations fait partie du secteur des travaux publics.

    Que fait un Canalisateur ?

    C’est à ce professionnel du BTP que l’on doit les réseaux souterrains de distribution qui permettent d'acheminer l'eau potable depuis les châteaux d'eau jusqu'aux utilisateurs, puis, en sens inverse, d'évacuer les eaux usées vers les stations d'épuration. Pour ce faire, le canalisateur perce des tranchées à la pelle mécanique et installe des conduites sur de longues distances. Il effectue des branchements et aménage des ouvertures afin de permettre l'accès aux canalisations en vue des entretiens.

    Le canalisateur peut utiliser des techniques traditionnelles (soudure, tranchée...) ou innovantes (forage téléguidés, électro soudure...) pour effectuer ses missions. De plus, il doit connaître les différents composants existants dans sa profession : canalisations, compteurs...

    Pour finir, il comble les trous et remet la voirie en état. Le canalisateur installe aussi conduites de gaz de ville, ainsi que réseaux de câbles électriques et de télévision. Il exerce son activité en équipe, sous la direction d'un chef de chantier.

    Avec de l'expérience, il peut devenir chef d'équipe ou de chantier.

    Qualités pour être Canalisateur

    Le métier de canalisateur requiert une grande exactitude manuelle, technique et méthodologique. Ce professionnel peut être amené à affronter des chantiers délicats, mettant en œuvre des techniques variées et pointues : laser, machines à souder automatisées, outils de forage téléguidés... Il doit savoir adapter ses outils (plans et schémas, guidage d'engins, traçage d'angles et de pentes, prise d'aplomb, mesures topographiques…) à tous les types de chantiers.

    Il doit, par ailleurs, être rompu à la conduite d’engins comme les mini pelles. Des notions en maçonnerie lui seront précieuses pour la construction de réservoirs ou de stations de traitement des eaux. Robustesse et résistance physique s’imposent pour travailler à l'extérieur par tous les temps. Amené à intervenir sur des sites parfois éloignés, il doit être mobile et disponible.

    Données statistiques sur le poste Canalisateur

    Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Canalisateur

    Combien gagne un Canalisateur ?

    La rémunération moyenne à l’embauche pour un Canalisateur va de 1 200 à 1 500 euros nets par mois.

    Vitalité du métier

    Évolution de l'effectif au cours des dernières années.