Artilleur(se)

Niveau scolaire

Bac ou équivalent

Secteur d'activité

Spécialités militaires

Salaire

1300 € - 1900 € net/mois

L'artilleur(se) est un militaire servant dans l'artillerie. Autrement dit, il est un appui indispensable à toute unité déployée sur le terrain, car il manie efficacement des systèmes d'armement ultra-perfectionnés, à la pointe de la technologie.

Fonctions

Membre des forces armées, l'artilleur(se) est spécialisé dans tous les types d'armement. Il est un précieux renfort pour les troupes de combattants (infanterie, cavalerie...).

Au sein d'une section d'une vingtaine d'hommes, il utilise diverses armes de pointe et emploie les dernières technologies dites ''d'acquisition'', ''de confirmation'' et ''de neutralisation'' d'une cible donnée.
Il participe aux opérations de combat et, de son travail, dépend la sécurité de ses compagnons.

Grâce à un équipement sophistiqué, l'artilleur(se) est capable d'atteindre un ennemi, invisible à l’œil nu. Il effectue des tirs d'une précision incroyable et ce, sur de très grandes distances.
Il a la charge d'armes redoutables qu'il manipule et entretient quotidiennement, au même titre que les véhicules qu'il sait manœuvrer, qu'ils soient à roues ou à chenilles (système mécanique articulé réparti sous l'ensemble du véhicule, qui remplace les roues et permet de progresser plus facilement sur des terrains accidentés).

Lui sont aussi délégués le bon fonctionnement des radios et des téléphones de campagne, la manutention, ainsi que le tri et l'entreposage des munitions.
Il est en veille permanente afin de transmettre les informations, de suivre les indications et de protéger le territoire.

L'artilleur(se) peut travailler pour la défense aérienne où il est responsable de la surveillance des pistes d'atterrissage, en cas de raid aérien non autorisé.

Dans l'artillerie sol-sol, il peut être opérateur acquisition (il repère les cibles), opérateur canon (il déclenche les tirs et neutralise l'adversaire) ou opérateur ATLAS (il analyse et transmet les informations). Il peut également conduire des pièces d'artillerie (canons et projectiles).

Dans le domaine sol-air, l'artilleur(se) a la charge des missiles anti-aériens.
De manière générale, il développe ses savoirs et savoir-faire tactiques, techniques et physiques tout au long de son parcours professionnel.

Qualités

L'artilleur(se) doit posséder de grandes aptitudes de management et un tempérament de leader.
Il aime travailler en équipe et sait communiquer.

Organisé, rigoureux, méthodique et précis, il est aussi très observateur.

Il aime servir et protéger son pays.
Il veut être au cœur de l'action et apprécie les sensations fortes.

Sportif et endurant tant physiquement que mentalement, l'artilleur(se) garde son sang-froid en toutes circonstances.

Il reste en constante veille informationnelle et fait en sorte d'être toujours à la pointe de la technologie.

Diplômes nécessaires

Insertion sur le marché de l'emploi :

L'armée est le plus grand recruteur sur le marché de l'emploi et l'insertion professionnelle est excellente.
L'évolution et la formation sont constantes : soldat de première classe au bout de six mois, deux ans plus tard, l'artilleur(se) devient caporal, caporal-chef au bout de quatre ans, etc.

Formation/Diplômes :

Un CAP (Certificat d'aptitude professionnelle), un BEP (Brevet d'études professionnelles) ou un baccalauréat est très apprécié, mais en aucun cas obligatoire.

Pendant 12 semaines, le candidat suit une formation générale initiale, où il est question d'acquérir les savoir-faire techniques et tactiques incluant le combat, le maniement des armes et une meilleure condition physique.

Vient ensuite la formation de spécialiste effectuée en régiment, au cœur des unités CAESAR (spécialisées dans l'artillerie) sol-sol, sol-air ou lance-roquette unique.

L'artilleur(se) peut parfaire ses connaissances tout au long de son parcours professionnel dans un ou plusieurs domaines : manipulation de matériels et produits dangereux, travail en équipe, gestion du danger...

  • Formation des sous-officiers de l'armée de Terre

  • Formation des officiers du corps technique et administratif de la Direction générale pour l'armement

  • Formation d'officier du corps technique et administratif de la gendarmerie nationale

Données statistiques

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder à ce poste

Salaires

Dans l'armée, le salaire se calcule le plus souvent en fonction du grade. Un débutant percevra une rémunération de 1300 € nets par mois, en étant logé et nourri par le régiment.

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.

Ces métiers peuvent aussi t'intéresser

  • Officier de l'armée de terre

  • Officier de police

  • Militaire du rang

  • Chef(fe) de groupe d'artillerie sol-sol

  • Officier(e) de carrière

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le diplôme Artilleur(se) ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce diplôme. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.