Accordeur d’instruments

Niveau scolaire

CAP ou équivalent

Secteur d'activité

Techniques de l'image et du son, métiers connexes du spectacle

Salaire

1123 € - 2260 € net/mois

Un accordeur d’instruments est aussi appelé facteur d’instrument. C’est une personne chargée de réparer, de restaurer, d’accorder et d’ajuster la sonorité d’un instrument. Ces instruments sont, la plupart du temps, des pianos mais il peut s’agir d’autres d’instruments à cordes, d’orgues etc… L’accordage d’instruments constitue une part très importante du travail d’un facteur d’instruments et peut même représenter la totalité de son activité.

Fonctions

Accorder un instrument constitue donc l’un des aspects du travail d’un facteur d’instrument. En effet, les instruments de musique sont très sensibles et leurs sonorités se dérèglent progressivement en fonction de leur utilisation (ou au contraire d’une absence d’utilisation).

Le rôle de l’accordeur est donc essentiel pour maintenir la justesse d’un instrument. Il est chargé des opérations de réglage des accords ou de l’harmonisation des tonalités. Il va aussi avoir pour mission de participer à l’entretien de l’instrument, afin de prolonger au maximum sa durée d’utilisation.

L’accordage d’un instrument peut dépendre des besoins ou des gouts des propriétaires. Il n’est donc pas rare que pour certains clients, l’accordage se fasse en sa présence. 

Qualités

Il faut savoir qu’être accordeur d’instrument est un métier plutôt rare qui relève bien souvent de la vocation. Il faut pour cela posséder une grande culture musicale si ce n’est pas une grande passion pour la musique. Il est d’ailleurs fortement conseillé de jouer soi-même d’un instrument et de connaître le solfège, de la même manière que posséder l’oreille absolue constitue une quasi-obligation.

L’accordage comme les réparations et l’entretien s’effectuant de manière artisanale, être accordeur nécessite d’aimer le travail manuel. Il faut aussi savoir faire preuve de patience ainsi que d’un sens artistique certain.

Diplômes nécessaires

La formation pour devenir accordeur d’instrument peut commencer par l’obtention, après la 3e, d’un CAP (ou équivalent). Il peut s’agir d’un CAP propre à un instrument en particulier comme le CAP accordeur de piano, le CAP facteur d’orgue, le CAP lutherie, le CAP ouvrier archetier ou encore le CAP tuyautier en orgues. Il peut aussi s’agir d’un CAP plus général, comme le CAP assistant technique en instrument de musique (avec possibilité de choisir l’option guitare, accordéons, pianos ou instruments à vent).

Après le bac, il est possible d’obtenir le Brevet des Métiers d’Art (BMA) technicien en facture instrumentale avec la aussi, la possibilité de choisir une option par rapport à un type d’instrument en particulier (piano, guitare, accordéon ou instruments à vent). Il est ensuite possible de poursuivre vers un bac+2 par le biais du Diplôme des Métiers d’Art (DMA), facture instrumentale (on retrouve les mêmes options que pour le BMA).

Il est toutefois très recommandé de poursuivre sa formation pendant 8 à 10 ans chez un maître d’art, afin de perfectionner sa technique. 
  • BMA Technicien en facture instrumentale option guitare

  • CAP Accordeur de piano

  • CAP Facteur d'orgues

  • CAP Ouvrier archetier

  • CAP Lutherie

  • CAP Tuyautier en orgues

  • CAP Assistant technique en instruments de musique option accordéon

  • CAP Assistant technique en instruments de musique option guitare

  • CAP Assistant technique en instruments de musique option instruments à vent

  • CAP Assistant technique en instruments de musique option piano

  • BMA Technicien en facture instrumentale option instrument à vent

  • BMA Technicien en facture instrumentale option piano

Données statistiques

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder à ce poste

Salaires

Le salaire d’un accordeur est très variable. Il va dépendre de la qualité, de l’expérience et de la réputation que l’accordeur s’est construit. En tant que salarié, un accordeur en début de carrière pourra rarement prétendre à un salaire supérieur au SMIC, soit 1458€ brut par mois. Toutefois, en fin de carrière, si la réputation de l’accordeur est confirmée et étendue, il pourra obtenir plus du double.

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.

Ces métiers peuvent aussi t'intéresser

  • Ferronnier d'Art

  • Facteur d'instruments

  • Restaurateur d'oeuvres d'art

  • Professeur de musique et de danse

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le diplôme Accordeur d’instruments ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce diplôme. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.