Opérateur prépresse

Niveau scolaire

Bac ou équivalent

Secteur d'activité

Techniques de l'imprimerie et de l'édition

Salaire

1100 € - 1300 € net/mois

Mission de l’Opérateur prépresse ? Réaliser sur informatique une mise en page avant impression des livres, journaux ou affiches, en y intégrant toutes les contraintes techniques nécessaires à la réalisation de l’imprimé demandé.

Fonctions

L’Opérateur prépresse travaille comme salarié dans les industries graphiques (agences de création, maisons d'édition, imprimeries de presse ou de labeur) ou en tant que travailleur indépendant. Il intervient entre la création graphique et la dernière phase d'impression.

Ce professionnel commence par analyser la demande du client et dégager les idées fortes du message. Il s’attelle ensuite à l’enrichissement des fichiers informatiques transmis par celui-ci, en leur apportant les corrections typographiques, orthographiques ou colorimétriques nécessaires. Puis il procède à la mise en pages sur écran : numérisation des photos, illustrations et logos, calage des textes et des images.

Une opération qui lui laisse une relative latitude : il peut ainsi être amené à modifier les couleurs, recadrer ou détourer les photos. Ou encore, à résoudre d'éventuels problèmes techniques sur les fichiers. Il en tire des plaques offset qui seront envoyées chez l'imprimeur, en vue du BaT (bon à tirer) final.

Avec l’expérience, l’opérateur prépresse peut évoluer vers un poste d'encadrement (directeur artistique).

Qualités

L'Opérateur prépresse doit maîtriser l'orthographe et les règles typographiques. Il doit posséder un sens affûté des couleurs et de la mise en pages et connaître l’ensemble des étapes de fabrication d’un imprimé, ainsi que les techniques d'impression et de façonnage. A 100% informatisé, le métier nécessite également de maîtriser plusieurs logiciels complexes de publication assistée par ordinateur (PAO).

Esprit d’équipe et sens relationnel sont de mise, notamment pour dialoguer avec les autres exécutants de la chaîne graphique et avec le client. Concentration, rigueur et organisation s’imposent pour respecter des règles graphiques précises. Ainsi qu’une bonne réactivité et une résistance au stress, pour respecter des délais souvent serrés et satisfaire, jusqu’au dernier moment, les changements demandés par les clients.

Diplômes nécessaires

L'accès au métier se fait via le bac pro Production graphique (en trois ans après la classe de 3ème). Ce diplôme peut être complété, au niveau bac+2, par le BTS Communication et industries graphiques, option A (étude et réalisation de produits graphiques), qui permet d'accéder, après expérience, à des postes d'encadrement. Une filière ouverte aux bacs pros avec mention, ainsi qu’aux bacheliers STI2D et S.
  • Bac Pro Production Graphique (dernière session d'examen avec cet intitulé en 2016)

  • BTS Communication et Industries Graphiques option A Étude et Réalisation de Produits Graphiques

  • BTS ERPC option A : études de réalisation de produits plurimédia

  • BTS ERPC option B : études et réalisation de produits imprimés

Données statistiques

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder à ce poste

Salaires

Un Opérateur prépresse débutant est embauché à partir du SMIC (1 445 euros bruts mensuels).

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.

Ces métiers peuvent aussi t'intéresser

  • Editeur

  • Libraire

  • Conducteur de machines à imprimer

  • Attaché de Presse

  • Distributeur de journaux et prospectus

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le diplôme Opérateur prépresse ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce diplôme. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.