Jockey

Niveau scolaire

Sans diplôme

Secteur d'activité

Pratiques sportives

Salaire

1400 € - 3000 € net/mois

Le jockey est un cavalier professionnel qui dispute des courses de cheval dans les épreuves de galop. Doté d'une condition physique digne d'un sportif de haut niveau, il est engagé par le propriétaire des chevaux qu'il monte lors des courses hippiques et travaille en étroite collaboration avec l'entraîneur de chaque monture.

Fonctions

Cavalier émérite, le jockey est engagé par un ou plusieurs entraîneurs ou propriétaires pour monter son ou ses chevaux lors de courses de galop (plat ou à obstacles) et obtenir la meilleure place à l'arrivée. Il s'oppose en cela au "driver", qui dispute des courses de trot.

Le jockey doit monter quotidiennement à cheval pour maîtriser ses montures et maintenir une excellente forme physique. En début de carrière, il doit aussi participer à l'entretien des écuries aux côtés des lads-jockeys, qui s'occupent des chevaux uniquement à l'entraînement.

Lors des courses hippiques, le jockey peut monter jusqu'à 5 ou 6 chevaux dans la même après-midi ou soirée. Il doit donc se déplacer sur le lieu de l'épreuve, qui peut avoir lieu aussi bien en semaine que le week-end et les jours fériés. Avant chaque course, il doit s'entretenir avec l'entraîneur du cheval pour prendre connaissance de ses consignes et se familiariser avec l'animal. En course, il doit réussir à amener le cheval à son meilleur niveau de performance pour tenter de décrocher la victoire finale.

En fonction de ses résultats, il peut travailler régulièrement pour un seul entraîneur ou propriétaire de manière salariée, ou pour plusieurs de manière indépendante. Un aspect du métier de jockey consiste donc à gagner la confiance d'un ou plusieurs entraîneurs ou propriétaires et de signer des contrats suffisamment rémunérateurs. Pour cela, il peut faire appel à un agent qui s'occupe de lui trouver des montures, de négocier son salaire et ses primes ainsi que d'organiser ses déplacements.

Qualités

Le jockey doit répondre à des critères physiques très stricts, définis par France Galop. Pour les épreuves sur le plat, il doit peser entre 46 et 54 kg et mesurer 1,55 m maximum. Pour les courses d'obstacles, la taille requise se situe entre 1,60 et 1,70 m et le poids sous les 60 kg.

S'il entre dans ces critères, le jockey doit ensuite faire preuve d'une habileté exceptionnelle pour piloter le cheval avec finesse et justesse. Il doit pour cela avoir une connaissance parfaite de l'animal et de la course. Enfin, une condition physique irréprochable ainsi qu'une résistance au stress sont nécessaires pour aller au bout de l'effort avec le cheval malgré les risques de chute et de blessure.

Diplômes nécessaires

La vocation de jockey fait le plus souvent suite à une passion pour les chevaux et une pratique de l'équitation dès l'enfance. Pour exercer ce métier, le CAPA (Certificat d'aptitude professionnelle agricole) "lad-cavalier d'entraînement" constitue la voie royale dès la sortie du collège.

Le jockey se prépare généralement en apprentissage dans une des 5 écoles de formation qui accueillent environ 700 jockeys chaque année. Cette formation peut ensuite être complétée par un bac professionnel agricole "conduite et gestion de l'entreprise hippique".

À 16 ans, les aspirants jockeys peuvent commencer à travailler comme lads-jockeys, partenaires d'entraînement dont les tâches consistent principalement à s'occuper de l'entretien des écuries et monter les chevaux à l'entraînement.

C'est à partir de 18 ans que les plus talentueux d'entre eux (à peine 5 %) sont sélectionnés pour monter les chevaux en course. Les carrières étant courtes, il est conseillé de préparer la suite de sa carrière dans le monde  hippique, comme enseignant, exploitant ou manager de courses.

Données statistiques

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder à ce poste

Salaires

Environ 600 cavaliers exercent le métier de jockey en France, parmi lesquels de plus en plus de femmes. Si le salaire de base est peu élevé (environ 1400 euros mensuels nets pour un débutant), il peut augmenter considérablement en fonction des primes de course, le jockey touchant entre 5 et 10 % de la prime totale.

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.

Ces métiers peuvent aussi t'intéresser

  • Journaliste Sportif

  • Joueur professionnel de golf

  • Joueur professionnel de tennis

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le diplôme Jockey ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce diplôme. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.