L’Ingénieur Minier est un spécialiste des sols, de la mécanique des roches et des méthodes d’extraction des ressources minérales.

Autres appellations : ingénieur en aération, conception ou sécurité de mines, ingénieur en minerais, ingénieur en mise en valeur de mines, ingénieur en production minière…

L’Ingénieur Minier représente la force vive d’une industrie minière qui s’écarte résolument de son ancienne image d’extractrice de charbon (ressource datée et polluante) et dévoreuse d’hommes (Germinal…). La mine est désormais tournée vers les hautes technologies et le respect de l’environnement. Autant de nouvelles orientations dont l’Ingénieur Minier est garant.

Fonctions

L’Ingénieur Minier planifie, conçoit, organise et supervise les travaux miniers : aménagement des mines et des installations minières, des systèmes et du matériel.

Il est aussi aux commandes des opérations d'extraction des minéraux et minerais métallifères et non métallifères, dans des mines souterraines ou à ciel ouvert.

Responsable des stratégies de dénoyage des fosses, il détermine les méthodes appropriées de forage et de dynamitage, supervise et coordonne le travail des techniciens miniers et, le cas échéant, des Ingénieurs Miniers de moindre expérience.

Parmi les principales responsabilités de cet Ingénieur polyvalent, on trouve aussi la direction ou la collaboration à la réalisation d'études minières d'avant-projet (préliminaire, préfaisabilité, faisabilité), ce qui inclut la rédaction de notes et rapports techniques, exposés/présentations.

L’Ingénieur Minier se fait aussi prestataire de services techniques : mécanique des roches, ventilation et planification minières, audits d'opérations…

Dans ce cadre, il veille à faire respecter calendriers et plannings à court et moyen terme, élabore les budgets et est responsable de l’accession aux niveaux de production dictés par les marchés mondiaux.

Par ailleurs, il peut être appelé à participer à la réalisation de grands travaux de génie civil : métro, ouvrages ou réseaux hydroélectriques, routes, tunnels…

Qualités

Polyvalence et ouverture vers l’avenir, assorties d’un vif intérêt pour la protection de l’environnement, sont deux qualités fondamentales dans un secteur qui, on l’a vu, a énormément changé d’image et de perspective ces dernières décennies.

Du fait de la nature de l’activité, l’ingénieur minier peut être amené à travailler en région éloignée, voire dans le grand Nord : il doit donc se montrer mobile, souple et flexible.

Amené à diriger des hommes et à fonctionner en synergie avec des ingénieurs d’autres spécialités, il doit faire preuve de bonnes qualités de communication (orales et écrites) et d’une propension au travail d'équipe.

Etre rigoureux, dynamique et engagé. Confronté en permanence à des objectifs à atteindre et à des échéanciers à respecter, mais aussi à des difficultés (notamment techniques) imprévues, il doit bénéficier d’une bonne résistance au stress. La maîtrise de l’anglais est un vrai plus.

Insertion sur le marché de l'emploi

Le métier Ingénieur minier est classé n° parmi les métiers qui recrutent le plus en France.

DIPLÔMES NECESSAIRES


Salaire Ingénieur Minier

Un ingénieur minier débutant gagne entre 2 500 et 3 000 € brut mensuels, un salaire qui peut dépasser les 6 000 € mensuels en fin de carrière.

Découvrez le dossier

Transformation - industrie 2.jpg

Transformation - industrie

L'industrie n'est plus le secteur en difficulté d'autrefois. Ce domaine d'activité connait une nouvelle vie grâce aux évolutions technologiques. Découvrez tous les métiers et tous les diplômes du secteur transformation et industrie.

Découvrir

QUESTIONS / RÉPONSES

Tu veux en savoir plus sur le métier de Ingénieur Minier ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question



Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui