Ingénieur écologue

Niveau scolaire

Bac + 5

Secteur d'activité

Aménagement paysager

Salaire

1925 € - 2880 € net/mois

L'ingénieur écologue a pour fonction d'analyser, de mesurer et de prévoir l'impact des activité humaines sur l'environnement et la biodiversité. Pour cela, il réalise des études d'impact, élabore des dossiers réglementaires en conseils et préconisations.
 
Il peut aussi être appelé :

  • Chef d'études d'écologue
  • Chef de projet écologue
  • Chef de projet écologue et biodiversité
 
Il peut travailler aussi bien dans le privé et dans le public, plusieurs types de structures sont susceptibles d'employer un ingénieur écologue :
 
  • Des bureaux d'études et sociétés en conseil en environnement
  • Des sociétés de conseils et d'ingénierie
  • Des conservatoires des espaces naturels ou botaniques
  • Parc naturels régionaux et nationaux
  • Des sociétés autoroutières
  • Collectivités territoriales, groupement, ministères et services de l'état
  • Associations, établissements publics
  • Organismes consulaires et professionnels agricoles
  • Industries
 
Son poste et ses fonctions varient selon son environnement de travail :
 
  • En bureau d'études, l'ingénieur écologue réalise des études d'impact et des évaluations de politiques publics pour des clients.
  • Dans l'ingénierie de la construction, il est en charge de préparer des projets d'aménagement pour évaluer et compenser l'impact de l'activité sur la biodiversité et l'environnement.
  • Au sein d'un organisme public, il participe à la protection de l'environnement avec la mise en place de protections spécifiques dans des zones à risques.

Fonctions

Il réalise des études environnementales sur les impacts écologiques, les diagnostics territoriaux et sur les incidences de site. Il effectue des inventaires faune, flore et habitats ainsi qu'une analyse de la biodiversité dans le cadre des projets de construction.
 
Il travaille sur des projets d'amélioration de la gestion des ressources du vivant et du sauvage et rédige les rapports d'études et les dossiers réglementaires. Il participe à la reconnaissance et à l'acquisition de données sur le terrain comme les prélèvements.
 
Il conseille les interlocuteurs sur la préservation des services éco-systémiques et élabore les mesures de réduction et de compensation sur la faune, la flore et les habitats naturels. Il formule les préconisations sur les plans d'aménagement et de travaux de restauration écologique.
 
Il fait le suivi de la mise en œuvre et peut être amené à coordonner les équipes en tant que chef de projet. Il peut aussi avoir certaines missions commerciales, dont la gestion courante des contrats.

Qualités

L'ingénieur écologue doit avoir une solide culture scientifique et technique , des connaissances naturalistes générales et en droit de l'environnement. Il sait utiliser les outils informatiques et cartographiques et maîtrise les procédures d'études réglementaires.
 
Il sait piloter une activité et conduire un projet, il parle l'anglais scientifique et technique. C'est une personne autonome et responsable, il est garant des résultats obtenus.
 
Il apprécie le travail en équipe, indispensable dans la collecte de données et le partage de connaissances naturalistes. Il est rigoureux et organisé afin de respecter les échéances et mettre en place les processus d'études.
 
Il est nécessaire d'avoir de bonnes capacités rédactionnelles pour les rapports d'analyse et leur diffusion. Enfin, il est mobile pour se rendre sur le terrain très régulièrement.

Diplômes nécessaires

Il faut avoir un diplôme spécialisé de niveau Bac+5 pour pouvoir accéder au métier :
 
École d'ingénieurs agronomes avec une spécialisation en environnement ou Master universitaire complété d'une option liée à l'environnement comme :

  • Master en écologie scientifique (conservation de la biodiversité, gestion de milieux naturels)
  • Master Biologie
  • Master Chimie
  • Master Géologie
  • Master Physique
  • Master génie civil ou rural
 
Des connaissances naturalistes et une spécialité (botanique, oiseaux, amphibiens, insectes...) sont très appréciées.
  • Master Sciences, technologies, santé mention écologie biodiversité spécialité maladies transmissibles : dynamique et environnement

  • Master Sciences, technologies, santé mention écologie biodiversité spécialité biodiversité évolution

  • Master Sciences, technologies, santé mention écosystèmes, agrosystèmes et développement durable spécialité écologie, agroécologie, biodiversité, gestion durable de l'environnement et aménagement

  • Master Sciences, technologies, santé mention biodiversité, écologie, environnement spécialité patrimoine naturel, biodiversité

  • Master rech. Sciences, technologies, santé mention biodiversité, écologie, environnement spécialité écologie fonctionnelle, comportementale et évolutive

  • Master rech. Sciences, technologies, santé mention écologie spécialité biodiversité, écologie et évolution

  • Master pro Sciences, technologies, santé mention écologie spécialité gestion de la biodiversité

  • Master Sciences, technologies, santé mention écologie spécialité gestion et évolution de la biodiversité

  • Master Sciences et technologies mention sciences de l'environnement terrestre spécialité sciences de la biodiversité et écologie

  • Master rech. Sciences, technologies, santé mention écologie biodiversité spécialité paléontologie

  • Master Sciences, technologies, santé mention sciences des environnements continentaux et côtiers spécialité environnement, sols, eaux, biodiversité

  • Master Sciences, technologies, santé mention évolution, patrimoine naturel et sociétés spécialité écologie, biodiversité, évolution

  • Master Sciences, technologies, santé mention biologie spécialité biodiversité, écologie, environnement

  • Master Sciences et technologies mention sciences de l'univers, environnement, écologie spécialité écologie, biodiversité, évolution

  • Master Sciences et technologies mention sciences de l'univers, environnement, écologie spécialité systématique, évolution, paléobiodiversité

  • Master Sciences et technologies mention biologie, santé, écologie spécialité environnement et gestion de la biodiversité

  • Master Sciences, technologies, santé mention environnement spécialité écologie, biodiversité et évolution

  • Master rech. Sciences humaines et sociales mention environnement et développement durable spécialité biodiversité, territoires, environnement

  • Diplôme école d'ingénieur sciences de la vie

  • Diplôme école d'ingénieur environnement

Données statistiques

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder à ce poste

Salaires

Un jeune diplômé peut espérer gagner entre 30 000 et 35 000 euros bruts par an, et jusqu'à 45 000 euros bruts par an pour un statut de jeune cadre.
 
La majorité des employeurs exigent de 2 à 4 ans d'expérience pour ce type de poste, une première expérience ou des stages dans le domaines sont fortement recommandés.

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.

Ces métiers peuvent aussi t'intéresser

  • Chargé hygiène sécurité environnement (HSE)

  • Chargé de mission environnement

  • Ecoconseiller

  • Ecologue

  • Ingénieur éco-conception

  • Ingénieur en management environnemental

  • Ingénieur sécurité environnement

  • Ingénieur en environnement

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le diplôme Ingénieur écologue ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce diplôme. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.