Logo

    Historien(ne)

    NIVEAU SCOLAIRE

    Bac+8

    SECTEUR D'ACTIVITÉ

    Enseignement universitaire , Histoire , Sciences humaines et sociales , Enseignement

    SALAIRE

    0 € / mois à 0 € / mois

    Qu'est ce que le métier Historien(ne) ?

    Un historien est un spécialiste de l’Histoire et, généralement, un spécialiste d’une certaine période bien précise de cette même Histoire. Il peut être expert de l’époque napoléonienne, du 19ème siècle, de l’Antiquité ou du Moyen Âge par exemple. Ce chercheur est en quête de tout document lui permettant de mieux appréhender une ère, une époque, un évènement. Pour mieux comprendre et nous faire comprendre notre situation actuelle. 

    Le saviez-vous ? Il y a la Préhistoire et l’Histoire. On estime, sans que cela fasse l’unanimité, que l’Histoire commence avec l’apparition de documents écrits, c’est-à-dire 3000 ans avant notre ère ! On considère que le premier historien est Hérodote. Un homme né en – 480 avant J.C.

    Que fait un Historien(ne) ?

    Un historien effectue des travaux de recherche et les restitue sous forme scientifique. Cela signifie qu’il s’appuie sur des découvertes concrètes et des sources vérifiables pour interpréter le passé, c’est-à-dire l’Histoire. Pour ce faire, il se rapporte à des écrits témoignant de certains événements. Ce qui lui impose de beaucoup lire. Pour accéder à certaines lectures, il est parfois amené à se déplacer pour consulter des archives, des documents (des lettres, des anales…) souvent protégés et nécessitant une autorisation spéciale pour être accessibles. 

    De cette somme d’information dont il a évalué l’authenticité, il tente de faire une analyse et une synthèse pour donner une suite logique aux événements, pour raconter des faits, pour narrer… une histoire. C’est sur cette base qu’il produit des livres, écrit des articles dans des revues spécialisées, anime des conférences. Cette restitution peut être destinée à ses pairs, c’est-à-dire des professionnels de l’histoire, comme lui, ou à un plus large public. On parle alors d’un travail de vulgarisation. 

    Du fait qu’il soit expert d’une période de l’histoire, l’historien peut se voir solliciter comme consultant dans le cadre de la réalisation d’un documentaire ou d’un film. Il est également très souvent enseignant en université. 

    Qualités pour être Historien(ne)

    L'historien possède une grande culture générale pour mieux appréhender l’Histoire. Même s’il est souvent spécialiste d’une certaine période, il reste un connaisseur de l’Histoire dans sa globalité.

    Il aime lire, chercher, réfléchir, analyser, synthétiser, écrire. C’est avant tout un intellectuel. Mais il peut aussi manifester un vrai savoir-faire de conteur. Souvent, dans ce cas, il écrit des livres qu’il destine à un large public. 

    S’il est patient et pugnace, il est également méthodique et fait preuve de rigueur dans ses recherches et ses travaux. Bien conscient que l’objectivité ne peut exister complètement dans l’exercice de son métier (comment interpréter objectivement des faits datant de mille ans avec un regard d’homme d’aujourd’hui ?), il se montre vigilent et tente d’effacer, dans la mesure du possible, toute interprétation subjective. Comme le disait Alain Decaux (1925-2016), un journaliste, essayiste, biographe, scénariste qui s’est essayé aux livres d’histoire « L'objectivité de l'historien n'existe pas ».

    Données statistiques sur le poste Historien(ne)

    Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Historien(ne)

    Combien gagne un Historien(ne) ?

    Un enseignant chercheur en histoire perçoit, en début de carrière, un salaire annuel brut de 24 000 euros. Ensuite, le salaire augmente sensiblement.

    Mais un historien peut beaucoup mieux gagner sa vie grâce à ses publications : livres, articles dans des revues, participation à des conférences, etc. S’il est populaire et écrit des livres qui rencontrent un succès auprès du grand public, ses revenus peuvent s’envoler. On peut prendre l’exemple de Georges Duby (1919-1996). Cet historien spécialiste du Moyen Âge et professeur au collège de France a écrit de nombreux ouvrages qui ont rencontré un succès critique auprès des spécialistes mais également un succès populaire.

    Vitalité du métier

    Évolution de l'effectif au cours des dernières années.

    Ces métiers peuvent aussi t'intéresser