Facteur d'instruments

Niveau scolaire
CAP ou équivalent
Secteur d'activité
Techniques de l'image et du son...
Salaire
1100€ - 1540€ nets/mois

Artisan d’art à part entière, le facteur d'instruments (également appelé luthier pour les instruments à cordes pincées ou frottées, tels que guitares, violoncelles ou violons) fabrique, restaure ou accorde et vend tous types d’instruments de musique. 

Fonctions

La facture instrumentale (le fait de fabriquer ou restaurer des instruments de musique) est au carrefour de l’artisanat et de l’industrie, entre tradition et techniques de pointe. Le facteur d’instruments travaille la plupart du temps dans de petits ateliers. À partir d’une matière première (bois, cuivre…), il réalise, à la main, l’instrument dans son intégralité. Puis il adapte les sonorités selon la sensibilité musicale de ses clients (musiciens, enseignants ou élèves en conservatoire, professionnels du marché de l'art, collectionneurs...), présents lors de la phase de réglages.

Avec de l'expérience, le facteur d'instruments peut se lancer dans l'expertise, notamment pour le monde de l'art, ou encore se mettre à son compte.

Qualités

Le facteur d’instrument doit posséder des compétences techniques poussées et nombreuses : travail du bois, des métaux et des peaux, mécanique, électricité, électronique, acoustique...  Ce passionné de musique est très souvent musicien lui-même, dans la famille d’instruments sur lesquels il est spécialisé.

Des qualités musicales auxquelles doivent s’adjoindre une grande ouverture culturelle, certains instruments, comme l’orgue ou le clavecin, nécessitant une connaissance des styles et des techniques architecturales. Une grande habileté manuelle s’impose, mais aussi une bonne dose de minutie et de patience : la fabrication d’un instrument à cordes comme le violon exige l’assemblage d’au moins 80 pièces, sur plusieurs mois.

La maîtrise d'une langue étrangère est un vrai plus, pour pouvoir travailler à l’étranger ou pour des clients non francophones.

 

Diplômes nécessaires

Pour devenir facteur d’instruments, les formations sont souvent spécialisées en fonction de l’instrument choisi. On peut débuter par un CAP Accordeur de pianos, Facteur d'orgues ou Tuyautier en orgues, Lutherie, Ouvrier archetier ou encore Assistant technique en instruments de musique, options accordéon, instrument à vent, guitare ou piano. Formations que l’on peut compléter par le BMA (brevet des métiers d’art) Technicien en facture instrumentale (niveau bac). Puis, au bout encore de deux ans d’études, préparer le DMA (diplôme des métiers d'art) facture instrumentale, Ces deux derniers diplômes proposant les mêmes options au choix.

La formation d’excellence ? L’ITEMM (Institut technologique européen des métiers de la musique), au Mans.

 

Salaire Facteur d'instruments

En fonction de l’entreprise et de son niveau de qualification, un facteur d’instruments débutant gagne du SMIC (1 445 euros bruts mensuels) à 2 000 euros.

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Facteur d'instruments ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question



Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui