Directeur d'exploitation

Niveau scolaire
Bac + 2
Secteur d'activité
Transports, manutention, magasi...
Salaire
3800€ - 4000€ nets/mois

Exerçant au sein de la direction de la production, le directeur d'exploitation / production implique d’être en collaboration étroite avec l'ensemble des services de l'établissement et avec la direction générale (définition de la politique industrielle de l'entreprise), ainsi que des liaisons avec les fournisseurs et les clients.

Fonctions

Le métier de directeur d'exploitation / production consiste à travailler en continu pour répondre à la demande de l’offre et de la demande en terme de délai, qualité, quantité et coût. 
Le directeur d'exploitation / production nécessite est mobile de part les actions qu’il doit mener pour assurer les exigences- objectifs des clients.

Selon le cadre de l’entreprise où il exerce, le Directeur d'exploitation / production participe à la détermination des objectifs de production dont il est responsable (coûts, délais, qualité, quantité). 
Le directeur d'exploitation / production organise, met en œuvre, optimise et suit la fabrication en fonction de ces objectifs.

Le directeur d'exploitation / production contribue à l'élaboration de la politique d'évolution des moyens de production et à l'amélioration des produits et des procédés.

C’est lui qui assume les responsabilités techniques variables selon la taille de l'entreprise, sa localisation, les quantités produites, le nombre de références, le niveau et l'organisation hiérarchique, le degré d'automatisation.
Administrateur, le directeur d'exploitation / productionn gère le budget de son service, et parfois l'ensemble d'une unité de production.

Qualités

Exerçant dans diverses branches de l’industrie, le Directeur d'exploitation / production est très polyvalent.
Le directeur d'exploitation / production est un vrai personnage dans le paysage industriel : il doit capable de s’imposer par une autorité de compétences et une forte personnalité. Alliant son sens du travail à l’autonomie et à la rigueur qui l’anime, le directeur d'exploitation / production  est capable de proposer des solutions pour harmoniser les objectifs. Homme de terrain, le Directeur d'exploitation / production anime et dirige des équipes d'ouvriers, de techniciens ou de cadres où ses compétences d’orateur sont requises.

Insertion sur le marché de l'emploi

Le métier Directeur d'exploitation est classé n°72 parmi les métiers qui recrutent le plus en France.

Niveau de recrutement constaté

49.3%
Bac+2
16%
Bac+5
11.2%
Ecole d'ingénieurs
5.9%
Bac+3
5.2%
Bac+4
4.3%
Bac ou équivalent
3.4%
Bac+6 et supérieur
2.3%
CAP ou équivalent
1.3%
Bac+1
1.1%
Ecole de commerce

 

Diplômes nécessaires

Le métier de directeur d'exploitation / production est accessible à partir de formation de niveaux Bac à Bac+2 tel que le BTS ou le DUT dans divers domaines : biologie, mécanique, électricité… avec une expérience importante acquise à la production (connaissance des techniques nécessaires). Par la suite, le poste de Directeur d'exploitation / production est proposé par promotion interne où généralement le futur candidat est accompagnée en formation continue.

En théorie, l'accès direct au poste de directeur d'exploitation / production s'effectue souvent à partir des écoles d'ingénieurs cependant, l'accès avec un troisième cycle d'enseignement supérieur, ou un Master spécialisé est possible. 
La maîtrise de logiciels de gestion de la production assistée par ordinateur (GPAO) et de la productique (automatisme, régulation, contrôle de processus) est fréquemment exigée. 

Dans la pratique, pour atteindre le poste de directeur d'exploitation / production, dix ans d'expérience sont souvent demandés aux cadres pour faire preuve des capacités de gestion nécessaires.

 

Salaire Directeur d'exploitation

Un directeur d'exploitation / production débutant gagne autour de 5000€ par mois (sans compter primes, intéressements, …).

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Directeur d'exploitation ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question


J'espère que grâce à ces éléments vous pourrez m'aider à trouver le ou les métiers qui me correspondent dans des branches qui recrutent

Bonjour,
depuis que j'ai quité l'école, j'ai accumulé les emplois précaires (intérim, CDD, saisonnière), je suis actuellement au RMI et souhaiterais faire une formation me permettant de trouver un emploi stable qui me permette de vivre dignement et donc sereinement. Seulement je ne sais pas quel métier serait le plus approprié, c'est pourquoi j'ai besoin de votre aide.
J'ai arrêté l'école après avoir échoué au bac (scientifique SVT) , j'ai également le BAFA. J'ai fait deux formatins depuis que je suis dans la vie active. Une formation qualifiante s'adressant aux créateurs d'entreprise avec l'YMCA de Colomiers : Tourisme et loisirs en milieu rural. Une formation professionnelle s'adressant également aux créateurs d'entreprise avec le CFPPA de Pamiers: un BPREA (Brevet Proffessionnel de Responsable d'Exploitation Agricole). Je parle couramment anglais, j'ai des notions d'italien et côté informatique, je maitrise Word, Excel, OpenOffice, MGIphotosuit, et Internet.
J'aurai souhaité créer une ferme pédagogique mais je n'ai pas le budget nécessaire pour cela. De plus j'ai depuis quelques temps des problèmes de santé m'empêchant d'exercer un métier manuel.
Lors de mes diverses expériences professionnelles j'ai pu me rendre compte de mes aptitudes et de mes "inaptitudes". Je suis très à l'aise pour accueillir, renseigner et conseiller le public en direct comme au téléphone. J'ai également une préférence pour le travail en extérieur. J'ai adoré travailler avec des animaux.
Comme indiqué plus haut je ne peut exercer de métier manuel . Je ne supporte plus les horaires décalés.
J'espère que grâce à ces éléments vous pourrez m'aider à trouver le ou les métiers qui me correspondent dans des branches qui recrutent.
Merci d'avance.
Aurélie

Bonjour. C'est au sujet de ma fille Caroline agée...

Bonjour. C'est au sujet de ma fille Caroline agée de 18ans, qui est actuellement en 1ere STL biochimie.
Son parcours scolaire était correct, jusqu'à la classe de 2nde qu'elle a redoublé (à cause d'un manque de travail, classique mais pas alarmant).
Par la suite, elle a choisi d'aller en 1ere STL biochimie en septembre 2008 car les autres sections ne l'interessaient pas vraiment. Tout allait bien, jusqu'en mai 2009 où elle a été confronté à des crises sérieuses d'angoisses (qualifiée de phobies scolaire et/ou phobies sociale) qui l'empechaient de suivre les cours normalement. Nous avons reagi immediatement et depuis elle consulte regulierement un psy. Nous avons demandé à ce qu'elle redouble sa classe de 1ere STL pour ne pas la brusquer, car une rentree en Terminale l'aurait encore plus stressée. Depuis sept 2009, elle n'est venue en cours que quelques heures...
Malgré les seances avec le psy, il n'y a pas d'améliorations, et le lycee commence à faire pression autour de ses absences.

Avec le recul, et beaucoup de discussions nous pensons qu'au fond d'elle meme elle ne veut pas poursuivre des études "classiques" mais preparer un métier du cheval qui est sa grande passion. (10ans d'equitation, galop 6 pres de 10h par semaine au centre equestre...). Mais pour ne pas nous faire de la "peine", elle n'a pas franchement abordé le sujet. Bien sur, nous, ses parents, voulons avant tout qu'elle s'épanouisse!

Pas loin de chez nous, il existe un CFA qui prepare un Bac pro de "Conduite et Gestion de l'Exploitation Agricole spécialité : Elevage et valorisation du cheval", notre question est de savoir si il est possible maintenant (en octobre 2009) de changer d'orientation et de rentrer directement en 1ere année, sachant qu'elle n'est pas titulaire d’un BEPA, ou d’un BEP condition qu'elle n'a pas peut remplir puisqu'elle vient d'une premiere STLb.
Est ce que medecin et psy peuvent intervenir pour ce changement d'orientation et l'integration dans cette nouvelle école?

Merci pour vos conseils!

conseil de choix d'études

Bonjour,

J'ai 21ans et j'ai un niveau Bac+2 en LEA anglais-italien. Cette année je suis fille au pair en Allemagne pour perfectionner mon allemand(qui avait tjs été ma Lv2 au collège et au lycée)Après mon Bac L j'ai été 1 an comme fille au pair à Londres(je le parle donc couramment), et en ce qui concerne l'italien j'ai vécu 4 ans à Rome étant plus jeune. J'ai aussi étudier le Russe 2ans à l'université.

Avec tout ceci on peut s'apercevoir que j'aime les langues étrangères et que j'aime aussi voyager.
Je profite de cette année"sympathique" :) pour faire un bilan sur la vie professionnelle qui s'offre a moi.

Dernièrement j'envisageais de faire une License professionnelle à Lille, en me disant que plus vite j'entrerai dans la vie professionnelle mieux se serait.

Seulement un de mes ancien profs me l'a fortement déconseillé en m'expliquant qu'une License professsionnelle était prévu pour "obliger" les étudiants à travailler sans pouvoir poursuivre des études plus élévées. J'ai en effet toujours été bonne élève et sudieuse et il pense qu'ainsi je m'empêcherai d'évoluer.

Tout cela m'a fait réfléchir et j'ai réaliser qu'à part les langues étrangères, la filière LEA ne m'intéressais pas plus que ça. En d'autre termes l'économie, le droit, la gestion d'entreprise, import-export, le commerce international...toutes ces matières qui concerne le tertiaire ne m'intéressent que de loin. Ma mère est assistance de irection quadrilingue et je ne m'imagine pas passer comme elle mon temps dans un bureau à traiter des commandes.

J'ai donc fais une petite analyse de ma situation et j'en suis venue à la conclusion, qu'effectivement j'étais douée pour les langues étrangères, mais que ce qui me passionnait depuis toujours c'était l'art, la création, l'esthétique et le beau. Toutes mon enfance je l'ai passer à déssiner(pourtant je n'ai pas un super coup de crayon), peindre, bricoler, découper, coller et scrapbooker. Je passais et je passe encore des heures(sans m'en apercevoir) à décorer des lettres, faire des albums...

Il y a donc chez moi un côté artistique et créatif très prononcé qui n'a jusqu'à maintenant jamais été exploité autrement que pour un hobby.

J'ai fait quelques recherches et je pense être faite pour le métier de vitrailliste car c'est un métier minutieux, qui allie les couleurs à la lumière, qui demande à la fois d'être capable de créer et de recréer.

J'en viens donc à la question qui me préoccupe:
Me conseilleriez-vous en priorité de finir ma License à la rentrée 2007 pour ensuite me réorienter vers le métier de vitrailliste? ou bien devrais-je l'envisager tout de suite et ne pas finir ma License?

Par ailleurs, je me demandais qu'elle était le salaire moyen pour un vitrailliste. Est-ce un métier difficile (revenus faibles, dévalorisation du diplôme, manque de travail...?)

Je n'ai pas peur de refaire plusieurs années d'études pour faire un métier qui me passionne.
Néanmoins j'aimerai que vous puissiez me guider, m'éclairer et m'aider à trouver la formation qui me correspond le mieux et qui soit la plus directe possible(car j'en ai fait des détours!).

Dois-je obligatoirement passer par un CAP?ou bien existe- t-il une formation accessible dès le niv. Bac? A partir de quelle année d'étude puis-je espérer une rémunération?

Je précise que les villes et les régions qui retiennent principalement mon attention sont Lille et le Nord Pas de Calais ainsi qu'Orléans et le Centre. Je préfèrerait être dans le Nord que dans le Sud.

J'espère que ce long message vous aidera à cerner ma personalité pour me conseiller du mieux que vous puissiez.

Je vous remercie pour l'aide que vous vous proposez d'offrir.
J'attends votre réponse avec impatience.



Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui