Logo

Constructeur de voirie urbaine

NIVEAU SCOLAIRE

CAP ou équivalent

SECTEUR D'ACTIVITÉ

Construction , Bâtiment , aménagement du territoire , Génie civil , urbanisme , travaux publics , Environnement

SALAIRE

1200 € / mois à 1900 € / mois

Qu'est ce que le métier Constructeur de voirie urbaine ?

Le constructeur de voirie urbaine est une profession appartenant au secteur des travaux publics.

C’est lui qui est en charge de la construction et de l'entretien des trottoirs, des voies piétonnes, des pistes cyclables ou des aménagements dans le domaine des loisirs comme les terrains de sport. Il participe donc à la fonctionnalité des villes mais aussi à leur embellissement. Ce professionnel est également qualifié pour construire les réseaux enterrés (conduite de gaz, d’eau, téléphonie…).

C’est pour cette raison qu’on le nomme souvent constructeur de voirie et réseaux divers (VRD).

Que fait un Constructeur de voirie urbaine ?

Salarié d’une entreprise de travaux publics, le constructeur de voirie urbaine travaille sous la responsabilité d’un chef de chantier.  À partir des directives de sa hiérarchie il va réaliser :
  • les travaux de bordures,
  • les caniveaux,
  • les dallages,
  • les canalisations
  • etc.
Il s’organise selon un cahier des charges et un plan bien précis. Après avoir sécurisé son chantier, il pose divers repères (piquets, jalons) pour bien délimiter son terrain d’intervention. Le constructeur en voirie urbaine doit maîtriser la petite maçonnerie comme la mise en oeuvre des enrobés ou encore savoir lire un schéma. Parfois, il est amené à construire des petits engins de chantier.

Il effectue des traçages avant d’entamer le terrassement et les fondations en utilisant des engins adaptés selon les caractéristiques du sol. Notons que généralement ce travail est effectué par des conducteurs d’engin délégués sur le chantier. La mission du conducteur de voirie est alors de les guider.

Ce travail effectué, il applique le revêtement demandé. Cela peut être du bitume, des pavés, des dalles etc. S’il doit intervenir au niveau des canalisations et autres réseaux, il effectue bien évidemment ce travail avant la pose du revêtement. Vient ensuite un travail de finition : remblayage, bordures, jointements, divers travaux de petite maçonnerie, pose d’objets divers (panneau de signalisation, poubelles publiques etc.).

Le constructeur de voirie urbaine est également sollicité non pas pour la construction mais pour l’entretien et la réparation de voiries existantes. Ce métier réclame de la polyvalence et de nombreuses qualités.

Qualités pour être Constructeur de voirie urbaine

Exercer ce métier demande d’avoir une résistance physique à toute épreuve.

Cette profession s’exerce à l’extérieur et impose le port de charges lourdes. Mais c’est également un métier qui réclame de l’organisation, une capacité à travailler en équipe et un goût certain pour les finitions. Être rigoureux et méthodique sont des qualités incontournables.

Comme tout professionnel du bâtiment, le constructeur de voirie urbaine doit respecter les mesures de sécurité et porter une tenue adaptée (casque, chaussures de sécurité etc.). Il doit en effet se protéger mais également protéger les autres professionnels comme les éventuels passants. Une capacité d’adaptation est demandée car un chantier n’est jamais le même, ni les conditions d’exécution. Enfin, il doit être capable d’initiatives en cas d’impondérables.

Données statistiques sur le poste Constructeur de voirie urbaine

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Constructeur de voirie urbaine

Combien gagne un Constructeur de voirie urbaine ?

On débute sa carrière au SMIC, soit 1200 euros net par mois. Mais diverses primes permettent une amélioration sensible des revenus. Après quelques années d’expérience, la rémunération devient plus attractive.

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.