Conducteur d'engins du BTP

    NIVEAU SCOLAIRE

    CAP ou équivalent

    SECTEUR D'ACTIVITÉ

    Transport , Transport du BTP

    SALAIRE

    1300 € / mois à 1540 € / mois

    Qu'est ce que le métier Conducteur d'engins du BTP ?

    Le conducteur d’engins du BTP est un professionnel très sollicité et indispensable car sans lui pas de chantier. C'est lui qui conduit les bulldozers, les pelles mécaniques...

    Le Conducteur d'engins du BTP prépare, creuse, transporte, remblaie, manutentionne et déblaie le terrain avant d'effectuer les travaux de terrassement ou de nivellement. Il effectue ses missions tout en respectant la sécurité du chantier

    Le conducteur d’engins peut être spécialisé sur une machine ou polyvalent sur plusieurs. Le métier fait partie du secteur des travaux publics.

    Que fait un Conducteur d'engins du BTP ?

    Le métier de Conducteur d’engins du BTP consiste à intervenir en amont sur un chantier
    Une fois les plans établis et les études de chantier réalisées, il prépare le terrain avant les travaux : à lui de faire place nette en déplaçant des volumes importants de terre, de pierres ou de gravas avec un travail de précision, qui demande de respecter des cotes (hauteur, profondeur, largeur).
    Le conducteur d’engins du BTP utilise pour cela une pelle hydraulique pour creuser, une chargeuse pour enlever les gravas, un bouteur pour déblayer, une niveleuse ou une décapeuse pour aplanir : des machines sur roues ou sur chenilles, perfectionnées et coûteuses.

    Une fois le terrain déblayé, le conducteur d’engins du BTP participe à diverses activités : creusement ou terrassement (à l'aide d'un bulldozer, d'une tractopelle, d'une défonceuse ou d'une benne des travaux publics), construction et entretien de la chaussée (avec des balayeuses ou des fraiseuses).
    Il peut être amené à transporter des matériaux, des minerais ou des déblais sur des emplacements de chantiers déterminés, et à prendre en charge l'acheminement de l'engin sur le chantier à l'aide d'un véhicule porteur. 

    Le conducteur d’engins du BTP entretient le matériel qu'il utilise, signale les anomalies et effectue les petites réparations. Il supervise parfois le travail des manœuvres sur le chantier en cours.

    Les engins qu'il conduit ou qu'il entretient sont : décapeuses, pelles hydrauliques, foreuse, chargeuses, niveleuses, bouteurs, tombereaux, grues...

    Qualités pour être Conducteur d'engins du BTP

    Bouteurs, pelles mécaniques, niveleurs, chargeuses demandent une grande maîtrise car en plus du déplacement dans l’espace, il faut parfois simultanément manœuvrer pelle, grue, décharger d’énormes quantités de matériaux avec la précision d’un chirurgien.

    Le conducteur d’engins du BTP doit connaître les possibilités de la machine qu’il manie sur les différents terrains sur lesquels il peut intervenir. Il doit avoir des compétences en mécanique pour entretenir le matériel en bon état et signaler les anomalies.

    Selon la nature du chantier il peut diriger différents engins ou être spécialisé sur un type particulier (pelleteuse, grue automotrice…). De bons réflexes, du sang-froid, de la prudence et beaucoup d’attention pour éviter incidents et accidents sont indispensables au conducteur d’engins du BTP qui travaille seul ou en équipe.

    Données statistiques sur le poste Conducteur d'engins du BTP

    Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Conducteur d'engins du BTP

    Combien gagne un Conducteur d'engins du BTP ?

    Un conducteur d’engins du BTP débutant gagne autour de 1700€ par mois, hors primes. Avec des compétences techniques, le Conducteur d’engins du BTP peut se spécialiser sur une machine ou rester polyvalent. Avec de l'expérience, il peut être amené à diriger un tunnelier, ou devenir chef d'équipe, voire chef de chantier.

    Vitalité du métier

    Évolution de l'effectif au cours des dernières années.