Chief Technical Officer

Niveau scolaire
Bac + 5
Secteur d'activité
Informatique, traitement de l'i...
Salaire
4200€ - 9000€ nets/mois

Le Chief Technical Officer (CTO) intervient au sein d’une entreprise de taille conséquente (mais également dans les start-up !) pour lui permettre d’être efficiente au niveau technologique et lui garantir un développement dans des conditions optimales au niveau de sa production. Il intervient également pour proposer une stratégie basée sur l’innovation. Travaillant directement en lien avec la direction générale, il est membre du comité de direction.

Le Chief Technical Officer répond également à l’appellation de Directeur des Nouvelles Technologies. Un poste stratégique qui demande beaucoup de polyvalence et une appétence très importante pour la technologie. 

Fonctions

Pour un Chief Technical Officer, tout commence par un audit qu’il met en place pour mesurer les faiblesses et les forces de l’entreprise au niveau technologique. Grâce à cet outil, il va pouvoir organiser des actions correctives, envisager une nouvelle façon de travailler en s’appuyant sur l’apport des nouvelles technologies. En quelques sortes, il va mettre l’entreprise qui l’emploie à la page et la rendre, c’est son objectif premier, plus performante. Il rédige un rapport de faisabilité qui est remis à la direction générale. Le CTO, la direction et le directeur des systèmes d’information envisagent alors un plan d’action.

 Le Chef Technical Officer devient responsable d’une équipe spécialisée dans les nouvelles technologies qui va lui permettre de concrétiser les projets exposés dans le rapport de faisabilité. Il fait également appel à des prestataires extérieurs. Les changements pourront incorporer des technologies performantes et existantes mais également faire naître une dynamique d’innovation. En effet, pourquoi ne pas créer ses propres outils parfaitement adaptés aux besoins de l’entreprise ?

 C’est la mission intermédiaire du Chief Technical Officer qui conduit cette stratégie d’innovation. Il intervient donc dans le domaine Recherche et Développement (R&D). Avec la révolution des datas, la gestion et le traitement des données, le développement des objets connectés, ce nouveau métier est riche de perspectives pour l’entreprise qui le sollicitent. Comme pour ceux qui l’auront choisi pour se réaliser professionnellement parlant.

Qualités

Un CTO est extrêmement polyvalent. Il connaît le monde de l’entreprise, la particularité de ses services, est au fait des nouvelles technologies dans son aspect « Recherche et Développement » et maîtrise les règles de la communication interne et externe comme les techniques de management concernant la conduite du changement. La gestion de projets est également une des cordes qu’il a à son arc.

Au-delà de ces compétences, il aime les responsabilités, les défis, sait défendre ses idées, être persuasif et organiser avec rigueur ses missions. Appartenant au comité de direction, il a un profil de leader et son sens analytique n’est plus à démontrer. Il peut s’adapter à tout interlocuteur, se montre patient, pédagogue, diplomate pour accompagner l’entreprise et ses ressources humaines vers le changement. Sa curiosité lui permet de s’informer de toute évolution technologique susceptible de répondre aux besoins d’innovation de son entreprise. Ce professionnel, parfaitement bilingue, ne compte pas ses heures et affiche une culture du résultat importante.

 

Diplômes nécessaires

Quel cursus peut permettre d’acquérir cette polyvalence inhérente aux fonctions de Chief Technical Officer ? Comme il n’existe pas de cursus parfaitement ciblé, le parcours le plus intéressant reste : 
Une école d’ingénieur en informatique (bac+5) 
ou un Master II en informatique. 

Une fois le diplôme en poche, il faut envisager une double compétence avec :
Un Master droit, économie, gestion, mention Management de l’innovation, parcours Management de l’entreprise innovante 
ou une école supérieure de commerce avec l’obtention d’un diplôme dans le domaine de la gestion d’entreprise.

 

Salaire Chief Technical Officer


Plus l’entreprise est de taille importante et se montre intéressée par les nouvelles technologies, plus le Chief Technical Officer peut se voir attribuer une rémunération valorisante. Ainsi : 
Un Chief Technical Officer junior peut espérer un salaire compris entre 40 et 60 k€. 
Avec plus de 5 ans d’expérience, il verra son salaire situé entre 70 k€ et 120 k€. 
Avec plus de 10 années d’expérience, les salaires peuvent atteindre un montant situé entre 120 k€ et 200 k€.Exemple :CTO chez Lagardère : entre 121 k€ et 129 k€
CTO chez Cegedim : entre 127 k€ et 137 k€
CTO chez AXA Technology Services : entre 84 k€ et 91 k€
CTO chez Isobar : entre 65 k€ et 69 k€


Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Chief Technical Officer ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question


Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui