Bronzier

Niveau scolaire
Bac ou équivalent
Secteur d'activité
Matériaux de construction, verr...
Salaire
1150€ - 1400€ nets/mois

Le Bronzier est l’ouvrier qui travaille le bronze, mélange du cuivre et de l'étain, mais aussi le laiton (alliage du cuivre et du zinc), l’acier, l’aluminium... Il réalise des pièces pour la bijouterie, l'orfèvrerie, l'art sacré, les arts de la table, les luminaires... Il restaure aussi des objets décoratifs en métal.

Fonctions

Le terme de bronzier recouvre plusieurs tâches bien distinctes, en fonction des étapes de fabrication des objets. Le fondeur d’art coule le métal à haute température dans des moules. Le tourneur reçoit l’objet à la sortie de fonte et le travaille sur un tour.

Après avoir réalisé un modèle en creux, le repousseur y place une plaque de métal qu'il martèle pour qu'elle en épouse la forme exacte, et donne vie à différentes pièces : vase, assiette, bougeoir, gobelet… Le ciseleur donne une dimension supplémentaire à l’objet en sculptant les motifs du décor et en ajoutant des volumes au moyen d’un ciselet. Le monteur façonne et assemble les éléments pour parvenir à l'objet final.

Enfin, le finisseur surface est chargé de donner un aspect particulier (lisse, brillant, vieilli...) aux objets. Le bronzier se fait également restaurateur de pièces déjà existantes. S’il travaille le plus souvent seul, dans un atelier, il est parfois intégré à une équipe dans le cadre de commandes importantes, pour le compte de musées, d'hôtels haut de gamme ou d’enseignes de luxe. Il peut être salarié ou indépendant.

Qualités

Le métier de Bronzier requiert des connaissances en dessin, ciselure, tournure, monture, histoire de l’art…. Afin de pouvoir les travailler aisément, il lui faut maîtriser les caractéristiques techniques des matériaux. Dans toutes les étapes du travail, minutie, dextérité et patience s’imposent, ainsi qu’un fort sens artistique et de l'observation.

La nécessité d’innover en permanence implique souplesse, adaptabilité et créativité. Enfin, le contact avec la clientèle nécessite un goût des contacts humains.

 

Diplômes nécessaires

Pour devenir Bronzier, on peut passer le CAP du même nom, options tourneur, ciseleur ou monteur : un diplôme qui se prépare en deux ou trois ans après la 3ème et qui peut être suivi d’une MC (mention complémentaire) joaillerie en un an.

Au niveau Bac, on trouve le Bac Pro Fonderie ou Mise en œuvre des matériaux, option matériaux métalliques moulés, le BP Métallier et le DFESMA (Diplôme de fin d'études secondaires des métiers d'art) option ornements et objets.

Le DMA spécialité ornement et objets est la filière la plus pointue (bac+2). 

 

Salaire Bronzier

Le salaire d'un Bronzier débutant avoisine le SMIC (1 480 euros bruts mensuels).

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Bronzier ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question


Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui