Brancardier

Niveau scolaire
CAP ou équivalent
Secteur d'activité
Santé
Salaire
1100€ - 1300€ nets/mois

Agent des services hospitaliers, le brancardier est chargé du transport et de l’accompagnement des malades entre les différents services des centres de soins (hôpital, clinique, maternité, voire maison de retraite). Et ce, dans les meilleures conditions de confort, de sécurité, d'intimité et de dignité possibles.

Fonctions

Afin d’assurer des conditions optimales de transport au malade dont il a la charge, le brancardier choisit le matériel le plus adapté à son état : fauteuil roulant, brancard-lit ou chariot-brancard. Il l’assiste dans son installation et le déplace ou le porte lui-même si nécessaire. Tout au long du transfert du malade, il surveille le patient. Objectif : détecter toute détérioration de son état de santé, afin d'être en mesure, le cas échéant, de le secourir.

Il achemine parfois aussi poches de plaquettes ou de sang et bilans sanguins. Autre aspect de sa mission : recueillir et/ou saisir tous les renseignements nécessaires au déplacement et les remettre au service de destination du malade. Il est responsable du nettoyage et de l’entretien du matériel de transport.

Le brancardier travaille en étroite collaboration avec les différentes équipes médicales, ainsi qu’avec ambulanciers et pompier,  dans la programmation et la préparation des transferts.

Avec l'expérience, il peut accéder aux formations d'ambulancier, d'auxiliaire de puériculture, d'aide-soignant ou encore d'agent de service mortuaire. 

Qualités

Le brancardier doit connaître les gestes de premiers secours, ainsi que les techniques de manutention. Le métier exige une bonne condition, ce professionnel travaillant debout et transportant des charges lourdes tout au long de sa journée. Il doit respecter les règles d’hygiène et sanitaires en vigueur dans les enceintes des établissements de soins.

Travaillant en lien étroit avec les autres services médicaux, il doit avoir l’esprit d’équipe. Disponibilité et souplesse sont de mise, avec des horaires variables, possiblement de nuit et de week-end. Calme, patient, doux et méticuleux, il sait instaurer un climat de confiance avec les patients et leurs familles.

Un bon équilibre psychologique s’impose enfin, car il peut avoir à transporter des corps à la morgue.

Insertion sur le marché de l'emploi

Le métier Brancardier est classé n°719 parmi les métiers qui recrutent le plus en France.

Niveau de recrutement constaté

22%
CAP ou équivalent
14.6%
Bac+5
14.6%
Bac+2
14.6%
Bac ou équivalent
9.8%
Bac+6 et supérieur
4.9%
Ecole d'ingénieurs
4.9%
Ecole de commerce
4.9%
Bac+3
4.9%
Bac+1
4.9%
Bac+4

Quel diplôme est nécessaire ?

La profession de brancardier ne requiert pas de diplôme spécifique. Seules l’AFGSU1 (attestation de formation aux gestes et soins d’urgence de niveau 1) et la reconnaissance de l’aptitude physique au port des charges sont obligatoires. Après recrutement (sur concours, organisé au niveau national ou au niveau local), chaque établissement hospitalier organise sa propre formation interne.

Salaire Brancardier

Un brancardier débutant gagne le SMIC (1 457 euros bruts mensuels). 

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Brancardier ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question


changement d'orientation

J'étais il y a encore quelques semaines en 2ème année de DEUG Sciences de la Vie, après avoir obtenu ma 1ère année en 2 ans. Malheureusement, ça se passait plutôt mal, je n'avais aucune motivation, les cours ne m'intéressaient plus outre mesure, etc... J'ai donc envisagé la possibilité de changer de cursus. J'ai notamment pensé aux écoles d'infirmières ; je précise que ça fait maintenant 1 an que je suis secouriste au sein d'une association, j'y suis responsable de la formation depuis 1 mois 1/2, et l'une des raisons pour laquelle je me suis dit qu'il fallait que je change, c'est que je me suis aperçue que je préférais mes activités bénévoles à mes cours... J'ai également rencontré plusieurs élèves infirmiers par le biais de cette activité. Je suis allée voir un conseiller d'orientation à ma fac, je lui ai parlé des solutions que j'avais envisagées, il m'a également parlé des divers DUT et BTS qui existent dans le domaine de la biologie (parce que j'aime cette matière quand même !), mais j'ai fini par décider de préparer le concours des IFSI. J'en ai égalemnt discuté avec les élèves infirmiers que je connais, qui m'ont plutôt encouragée dans ce choix. Par contre, il n'ont pas su me renseigner sur un point, d'où ma question : j'ai lu qu'il était "bien vu" lors des oraux d'admission d'avoir effectué un stage en milieu hospitalier. Quel type de stage puis-je faire, n'ayant actuellement pas de connaissances du milieu médical ? Un ami m'a dit de me renseigner pour être embauchée comme agent de service hospitalier, ou encore comme brancardier, pensez-vous que ce soit une bonne idée, sachant que j'envisage de trouver un job à mi-temps en attendant les concours ? PLus généralemnt, pensez-vous que le changement d'orientation soit une bonne solution ? Merci d'avance.
Claire

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui