Architecte réseau

Niveau scolaire
Bac + 5
Secteur d'activité
Informatique, traitement de l'i...
Salaire
2535€ - 3575€ net/mois

L'architecte réseau a pour mission de concevoir, d’organiser, d’entretenir et d’adapter au changement le système de télécommunication d’une entité (entreprise, société, institution…) en s’assurant d’exécuter son travail en minimisant les dépenses pour le commanditaire.
 
Certains architectes réseau sont salariés de l’entreprise qui sollicitent leurs compétences mais généralement ils appartiennent à une Entreprise de Services du Numérique (ESN), anciennement Société de Services en Ingénierie Informatique (SSII ou SS2I). Ils sont alors missionnés pour intervenir chez un client. La profession peut également s’envisager en freelance. 

Fonctions

Dans une entreprise, la circulation d’information est très importante. Pour l’optimiser, il est nécessaire de concevoir un réseau informatique c’est-à-dire un ensemble d’équipements interreliés (équipements de transmission, de logiciels, de protocoles de communication et d'infrastructure filaire ou radioélectrique). C’est là qu’intervient l’architecte réseau. 

En premier lieu, l’architecte réseau, chez son client ou son employeur, évalue l’existant pour le rendre plus performant. S’il s’agit d’une création initiale, il fait une étude, analyse les besoins des utilisateurs, les types d’information échangés et, sur cette base, planifie la construction du réseau qu'il aura en charge, plus tard de créer. Tout son travail doit répondre aux objectifs stratégiques exposés par la direction de l’entreprise. Il fait une proposition technique et financière à son client comprenant un planning d’exécution, des délais et toutes les contraintes liées à la réglementation. Après validation, il peut passer à la création et à la configuration du réseau. On parle d’architecture « en étoile » ou « en boucle ».

Il supervise l’achat des équipements auprès des fournisseurs et leur mise en place par les techniciens missionnés à cet effet. Il effectue ensuite des tests pour mesurer l’efficience du système. Il valide le travail effectué ou apporte des mesures correctives le cas échéant. Il peut être ensuite missionné pour assurer le suivi et le bon fonctionnement du réseau.

Qualités

La première qualité d’un architecte réseau est l’écoute et l’analyse. Il doit bien cerner les besoins de son client. Il connaît donc le monde de l’entreprise, ses attentes, ses subtilités et sait rassurer ses acteurs. Son sens du relationnel lui est également utile pour communiquer avec les différents professionnels qui interviendront sur la mise en place des équipements. Il est autonome mais apprécie le travail d’équipe. 

Ses compétences techniques en informatique sont très importantes. Il maîtrise les systèmes d’information et les bases de données, les paradigmes de programmation, les réseaux, la cybersécurité, les outils mathématiques pour l'informatique…

Il sait s’organiser, se montre méthodique et rigoureux dans l’exécution de ses fonctions. Ouvert d’esprit, il se montre créatif, curieux, à l’affut de toutes les nouveautés qui lui permettent d’améliorer ses analyses et ses préconisations.

C’est également un bon gestionnaire qui sait budgéter un projet, le planifier et lui fixer des délais. On ajoutera que l’Architecte réseau est discret. Pouvant avoir connaissance de certaines données sur l’entreprise, il a pour devoir de ne pas les communiquer.

Enfin, il maîtrise l’anglais, la langue de référence dans l’univers de l’informatique.

Écoles qui forment à ce métier

 

Diplômes qui forment à ce métier

Pour devenir architecte réseau, il faut envisager un cursus de formation de 5 ans minimum après l’obtention d’un bac scientifique (S).

Une école d’ingénieur avec une spécialité Informatique et Réseau sera très apprécié par les employeurs

Un cursus en université avec une licence en informatique (Bac+3) suivi, par exemple, d’un Master en Informatique, sécurité, système réseaux... lui aussi , très valorisant.

On conseillera une année supplémentaire (bac+6) avec un mastère spécialisé. Ils sont nombreux. On peut citer, sans exhaustivité les mystères spé en architecture réseaux, en cybersécurité,  en systèmes d'information…

 

 

Données statistiques sur les parcours scolaires

En savoir plus
Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder à ce poste
Architecte réseau (45)
3
1
1
2
3
1
2
4
1
2
Diplôme d'ingénieur
3 personne(s) sur 45 ont obtenu le diplôme de Diplôme d'ingénieur avant d'exercer ce métier
Master Santé
1 personne(s) sur 45 ont obtenu le diplôme de Master Santé avant d'exercer ce métier
Master Ingénierie Informatique
1 personne(s) sur 45 ont obtenu le diplôme de Master Ingénierie Informatique avant d'exercer ce métier
Master Réseaux
2 personne(s) sur 45 ont obtenu le diplôme de Master Réseaux avant d'exercer ce métier
Master Management
3 personne(s) sur 45 ont obtenu le diplôme de Master Management avant d'exercer ce métier
Master Communication
1 personne(s) sur 45 ont obtenu le diplôme de Master Communication avant d'exercer ce métier
Master Informatique
2 personne(s) sur 45 ont obtenu le diplôme de Master Informatique avant d'exercer ce métier
Master of Business Administration (MBA)
4 personne(s) sur 45 ont obtenu le diplôme de Master of Business Administration (MBA) avant d'exercer ce métier
Master Social
1 personne(s) sur 45 ont obtenu le diplôme de Master Social avant d'exercer ce métier
Master of Science - Computer Science
2 personne(s) sur 45 ont obtenu le diplôme de Master of Science - Computer Science avant d'exercer ce métier
Basé sur un panel de 45 personnes exerçant le métier de Architecte réseau.

powered by

Salaire Architecte réseau

En moyenne, un architecte réseau perçoit un revenu annuel brut de 55 000 euros. 

Un débutant, lui, a pour salaire brut annuel environ 39 000 euros.

Mais ces chiffres ne sont qu’indicatifs. Certains architectes réseau peuvent percevoir jusqu’à 80 000 euros brut par an. Tout dépend de leur niveau de compétence et des projets sur lesquels ils sont investis. Plus un projet est complexe plus il réclame un savoir faire pointu et plus le professionnel qui en a la responsabilité peut se voir gracieusement rémunérer. 

En qualité de Freelance, la rémunération dépendra du nombre de clients. Mais un architecte réseau ayant une certaine renommée peut très bien gagner sa vie. Il doit pour cela se construire un excellent réseau et susciter sur ses prestations un très bon « bouche à oreille ».

 

Vitalité du métier

En savoir plus
Évolution de l'effectif au cours des dernières années
Basé sur un panel de 683 personnes exerçant le métier de Architecte réseau.

powered by

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Architecte réseau ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question


Bonjour ! ... Je me pose beaucoup de questions ...

Bonjour ! ...

Je me pose beaucoup de questions sur mon avenir professionnel ! J'ai 22 ans, un BAC Economique et Social ainsi qu'un BTS Assistant de gestion, choisi par défaut (après mon bac je n'ai pas été accéptée en BTS communication des entreprises, ni en DUT info-communication, et je n'avais pas le niveau requis pour intégrer un BTS Architecte d'interieur.)

Je n'ai pas envie d'être assistante de gestion car je n'aime pas faire le lien entre les clients, les fournisseurs et les salariés de l'entreprise ; je n'aime pas forcément résoudre les problèmes, en particulier ceux inhérents à une PME, je n'aime pas du tout la comptabilité, je n'aime pas la répétition etc.

J'aimerais faire un métier qui me plaît et pouvoir prétendre à un bon salaire et un bon niveau de vie plus tard (environ 2000€). Je suis prête à continuer mes études, faire des remises à niveaux, étudier, et ceci partout en France.
Les secteurs qui m'intéressent sont :
- La publicité et la communication visuelle, l'evènementiel.
- La décoration et l'agencement d'intérieur.
- La mode. (création de vêtements, accessoires - intervention sur des magazines de mode, des magazines féminins)
J'aime me déplacer dans mon métier, je suis rigoureuse, organisée, mais je me lasse vite.
Même si je n'ai pas un fort esprit créatif j'aime ça. Mes employeurs m'ont souvent dit que j'étais meilleure dans des boulots manuels.
J'aime bien organiser, prévoir , superviser etc.
J'aime le design.


- Le coté trop "réseaux" "contacts" "connaissances" de la publicité me dérange, mais le métier me passionne. (organiser des évènements, trouver des supports publicitaires, faire de la mise en page , de la réalisation de flyers, plaquettes , mettre des produits en avant , faire ressortir leur qualités etc).
- J'ai peur de ne pas être à la hauteur dans des études d'architecte, mais ce métier me passionne aussi , j'aimerais vraiment avoir ce savoir, autant en tant qu'architecte d'intérieur que décoratrice d'intérieur.
- La mode me semble un milieu fermé , et je ne connais pas les métiers liés aux magazines féminins.
J'ai peur de ne pas trouver de débouchés dans ces secteurs! ?

Que me conseillez vous comme suite d' études dans chacun de ces trois domaines ??
Avec mon parcours puis je arriver à l'un de ces métiers / à chacun de ces métiers ?
Dois-je / puis-je faire une licence professionnelle pour chacun de ces secteurs ?
Dois-je reprendre mes études du début? Est-ce possible? Cela vaut-il le coup? (par rapport aux débouchés et aux salaires de chacun des métiers et secteurs cités)


P.S : Autre question :
En fin de mois que touche axactement tout compris (primes, salaire et avantages) un inspecteur du travail et un controlleur du travail , débutant et experimenté ??


Merci d'avance pour toutes ces réponses.
Ceci est important pour moi.







Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui