Aquaculteur

Niveau scolaire
Bac ou équivalent
Secteur d'activité
Productions animales
Salaire
1150€ - 1800€ nets/mois

L’Aquaculteur élève des poissons d’eau de mer ou d’eau douce, des crustacés, des algues ou des mollusques, dont il veille à la reproduction et s'occupe de la commercialisation. L’aquaculture compte plus de 4 000 entreprises en France.

Fonctions

S’il ne les a pas produits lui-même, l’aquaculteur commence par se fournir en naissains ou en alevins, en milieu naturel ou dans des fermes aquacoles. Il accompagne activement le développement de ses protégés (tri, calibrage, choix de l'alimentation, contrôle de la qualité des eaux…) et s’assure de leur bonne santé. Arrivées à maturité, au bout de quelques mois à trois ans, les espèces sont lavées, triées, emballées et étiquetées, puis vendues (poissonniers, entreprises de restauration...).

Selon sa spécialité (salmoniculteur, ostréiculteur ou conchyliculteur), l'aquaculteur exerce en intérieur (en ferme aquacole ou en écloserie) ou en extérieur. Il peut aussi travailler dans des laboratoires de recherche comme ceux de l’IFREMER (Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer). 

Qualités

L’Aquaculteur est d’abord un technicien pointu en biologie. Il doit maîtriser la réglementation très stricte en matière de production agricole et respecter les consignes d’hygiène et de sécurité. Une excellente santé s’impose face à des conditions d’exercice très physiques, dans une barge ou dans l’eau.

Pour les bassins situés en pleine mer, la possession d'un certificat de plongée professionnelle s’impose parfois. Une grande disponibilité est de mise, car les horaires sont irréguliers, soumis aux aléas climatiques et aux marées. Multitâche, l’aquaculteur doit être à l’aise avec les travaux manuels (pour réparer un filet ou améliorer un bassin) et avoir de bonnes notions de comptabilité pour gérer ses comptes. 

Insertion sur le marché de l'emploi

Le métier Aquaculteur est classé n° parmi les métiers qui recrutent le plus en France.

 

Diplômes nécessaires

Pour devenir Aquaculteur, on peut intégrer, après la 3ème, le CAP conchyliculture (maritime). Avec le niveau CAP, 18 ans révolus et un an d’expérience, on peut s’orienter vers le BPAM (brevet professionnel agricole et maritime) Productions aquacoles. Le niveau bac (S, STAV ou bac pro - Productions aquacoles ou Cultures marines) est toutefois recommandé pour s'installer à son compte.

A Bac + 2, on peut préparer un BTSA Aquaculture ou un DEUST (par exemple, Technicien de la mer et du littoral, option Valorisation des produits de la mer).

A Bac + 3, il existe plusieurs licences pros en Aquaculture, à bac+5, des masters professionnels ou recherche dédiés. Enfin, certaines écoles d'ingénieurs, comme l’Institut supérieur des sciences agronomiques, proposent une spécialisation en aquaculture. 

 

Salaire Aquaculteur

Le salaire d'un Aquaculteur débutant atteint 1 480 euros bruts mensuel (SMIC).
La rémunération d’un professionnel expérimenté et plus qualifié dépend de la taille de l’exploitation et de la nature de sa production.

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Aquaculteur ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question



Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui