CAP Menuisier installateur

Niveau scolaire

CAP ou équivalent

Secteur d'activité

Non renseigné

Durée

2 années

Combien

0 ÉCOLES

Le CAP Menuisier installateur forme des professionnels du bâtiment spécialisés dans le travail du bois. Le titulaire du diplôme est capable de fabriquer, de conditionner, d’installer et de monter toutes sortes de menuiseries (portes, fenêtres, volets, placards, escaliers).

Cette formation professionnelle a pour mission d’enseigner aux élèves à travailler le bois afin de fabriquer les menuiseries et les revêtements d’un bâtiment ou d’un logement. Elle a pour but de doter l’étudiant des compétences nécessaires pour qu’il puisse travailler sur les chantiers de construction et qu'il soit capable d'adapter la pose de ses créations aux différentes contraintes de chaque situation.

Accès à la formation

Pour effectuer un CAP Menuisier installeur, les élèves âgés de 15 ans doivent avoir un niveau troisième. Aucun niveau particulier n’est demandé pour les jeunes âgés de 16 à 25 ans. Les adultes âgés de plus de 26 doivent avoir un niveau troisième ou une première expérience dans le milieu professionnel.

Le CAP Menuisier installateur se prépare à rythme plein, en alternance ou en formation continue, en fonction des établissements qui le proposent.

Programme et Épreuves

Le programme du CAP Menuisier Installateur se compose, comme tous les CAP, des matières générales et communes et des savoirs spécifiques, liés au domaine d'activité professionnelle.

Cette formation permet aux élèves d'acquéir des savoirs technologiques et techniques très divers et polyvalents, parmi lesquels on peut citer :

  1. Entreprise et son environnement : intervenants, statut juridique, garanties et responsabilités... ;
  2. Communication technique : expression et réalisation graphique, outils de représentation... ;
  3. Ouvrages : types, systèmes de conception et de construction des ouvrages, technologies... ;
  4. Matériaux et produits : types, caractéristiques physiques et mécaniques... ;
  5. Santé et sécurité au travail ;
  6. ...
EPREUVES COEFF MODE
Unités professionnelles
Analyse d'une situation professionnelle 4 CCF
Installation d’ouvrages de menuiserie, agencement et revêtement 9 CCF et Ponctuelle pratique
Fabrication d’ouvrages spécifiques 4 CCF
Unités d'enseignement général
Français - Histoire - Géographie 3 CCF
Mathématiques - Sciences 2 CCF
EPS 1 CCF
Épreuve facultative : Arts appliqués et cultures artistiques - CCF

 

0

Les compétences développées durant la formation

Basé sur un panel de 0 personnes ayant obtenu le diplôme CAP Menuisier installateur.

Débouchés

Le titulaire du CAP Menuisier installeur peut travailler dans toutes les entreprises spécialisées dans le bâtiment, les entreprises de la menuiserie ou d'agencement.

Il peut devenir, entre autres, agenceur de cuisine, menuisier en bio-construction, menuisier agenceur de bateau, monteur plaquiste en agencement, menuisier industrie ou encore monteur d’ouvrages en bois.
Dans tous les cas, il a acquis pendant sa formation des connaissances approfondies en différents matériaux et développé les techniques essentielles d'usinage du bois et toutes les étapes de fabrication. Il agit dans le respect des normes de la sécurité et de l'environnement et veille au tri et à l'évacuation des déchets.

Le lieu principal de son intervention reste le chantier. Cependant, Il peut être amené à préparer en atelier des éléments d’adaptation ou ajuster des ouvrages à poser.

Premiers emplois

Basé sur un panel de 0 personnes ayant obtenu le diplôme CAP Menuisier installateur.

Exemples de premières entreprises pour les diplômés

    Basé sur un panel de 0 personnes ayant obtenu le diplôme CAP Menuisier installateur.

    Quelle formation après ?

    Après l’obtention du CAP Menuisier installeur, l’étudiant peut décider de poursuivre ses études.
    D'abord, il a la possibilité de se tourner vers un CAP art du bois option marqueteur, option sculpteur ornemaniste ou option tourneur. Il peut également opter pour un CAP constructeur d’ouvrage du bâtiment en aluminium, verre et matériaux de synthèse, un CAP ébéniste ou un CAP menuisier en siège.

    Le titulaire de ce CAP a aussi la possibilité de poursuivre un brevet professionnel menuisier, plâtrerie et plaque ou construction d’ouvrage du bâtiment en aluminium, verre et matériaux de synthèse. Il peut également opter pour un baccalauréat professionnel technicien constructeur bois, technicien de fabrication bois et matériaux associés ou technicien menuisier-agenceur.

    Poursuites d'études possibles

    Formations suivies par les membres de notre panel après ce diplôme.

    Écoles qui forment à ce diplôme

    Les villes où tu peux être diplômé(e)