Logo

    Vendeur sur les marchés

    NIVEAU SCOLAIRE

    Sans diplôme

    SECTEUR D'ACTIVITÉ

    commerce de proximité , Vente , art floral , Artisanat , boucherie , Commerce , Fromagerie , poissonnerie , Boulangerie-Pâtisserie , Charcuterie , Tourisme

    SALAIRE

    1000 € / mois à 1500 € / mois

    Qu'est ce que le métier Vendeur sur les marchés ?

    Fleurs, fruits et légumes, viande, quincaillerie… On peut vendre (quasiment) de tout sur les marchés. le métier de vendeur sur les marchés rime avec liberté et rapports de proximité avec la clientèle. Mais auparavant, il faut s’y faire sa place… et ne pas rechigner à la tâche.

    Que fait un Vendeur sur les marchés ?

    On distingue deux types de vendeurs sur les marchés. Primo, les fixes (également appelés « les abonnés »), qui louent un emplacement à la commune ou à la préfecture pour une durée variant entre 3 et 6 mois. Dans des métropoles comme Paris ou Lille, il faut patienter parfois plusieurs années avant d’accéder à un emplacement fixe, mais financièrement le jeu en vaut souvent la chandelle, car c’est l’occasion de se construire une clientèle fidèle.

    Secundo, les marchands ambulants (ou « commerçants volants »), s'installent sur des places laissées libres sur attribution du responsable du marché (le placier) ou sur tirage au sort. Un placement donc assez aléatoire, mais qui permet de bénéficier de certains bons emplacements, avec en sus la possibilité de vendre sur différents marchés, ainsi que sur les foires, les halles, voire même sur des emplacements privés. 

    Qualités pour être Vendeur sur les marchés

    Avant de vendre sur un marché, il faut remplir quatre formalités :
    • la déclaration du commerce 
    • la demande de la carte professionnelle à la préfecture
    • l'enregistrement à la liste des métiers officiels 
    • et enfin le paiement d'une caution ou d'une garantie pour la consignation
    Certaines activités nécessitant des pièces particulières, à se procurer à la direction de la concurrence. Les métiers qui ont le plus le vent en poupe sont les rôtisseurs ou les traiteurs ethniques, mais aussi ceux qui proposent des articles devenus rares chez des commerçants de quartier (boutons, petit outillage, etc.). Le métier nécessite un excellent sens commercial, ainsi qu’une bonne santé physique face à des conditions de travail parfois difficiles : horaires très matinaux, exposition aux intempéries ou à la chaleur, port de charges…  Le travail les week-ends ou les jours fériés n’est pas rare.

    Données statistiques sur le poste Vendeur sur les marchés

    Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Vendeur sur les marchés

    Combien gagne un Vendeur sur les marchés ?

    La vente sur les marchés rapporte environ entre 1 000 et 1 500 euros nets par mois.

    Vitalité du métier

    Évolution de l'effectif au cours des dernières années.