Logo

    Standardiste

    NIVEAU SCOLAIRE

    3ème

    SECTEUR D'ACTIVITÉ

    Administratif

    SALAIRE

    1110 € / mois à 1600 € / mois

    Qu'est ce que le métier Standardiste ?

    Le standardiste assure les liaisons téléphoniques externes et internes d’une entreprise, ainsi qu’une fonction de première information et d’orientation du public. Sa mission : aider les appelants à trouver le meilleur interlocuteur, dans les plus brefs délais. Un métier au fort potentiel de recrutement dans les centres d'appels, notamment en Ile-de-France.

    Que fait un Standardiste ?

    Les structures pouvant accueillir les standardistes sont nombreuses : tourisme (information, réservation, voyagiste...), culture, grandes entreprises, foires et salons, administrations publiques...

    Le standardiste établit les communications en utilisant un standard téléphonique. Il accueille et identifie son correspondant. Si besoin, il recherche le numéro de poste de la personne demandée sur un annuaire interne. Si le poste est occupé, il fait patienter son interlocuteur ou l’invite à rappeler plus tard. En cas d’absence, il note le message à transmette ou réoriente la personne sur une messagerie vocale ou un secrétariat. La mise à jour régulière de l’annuaire téléphonique de l’entreprise, ainsi que l’appel aux services techniques spécialisés en cas d’anomalies ou de pannes, entrent aussi dans ses attributions.

    Lorsqu’il officie dans un lieu ouvert au public, il assure aussi des fonctions de réceptionniste.

    Qualités pour être Standardiste

    De l’accueil du standardiste dépend souvent l’image que l’on retient de l’entreprise. Celui-ci doit donc savoir s’exprimer clairement et avec courtoisie, écouter son interlocuteur tout en se montrant réactif. Une vigilance importante est de mise pour mener à bien ces tâches très répétitives, notamment en cas d’affluence d’appels.

    Avec l’avènement des boîtes vocales électroniques, on demande de plus en plus aux standardistes de pouvoir se muer en employés administratifs polyvalents, tâches de secrétariat à la clé. Enfin, une bonne disponibilité est de mise : dans certaines branches (notamment dans le secteur des loisirs) les horaires peuvent s’effectuer de nuit, voire les samedis, dimanches et jours fériés.

    Données statistiques sur le poste Standardiste

    Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Standardiste

    Combien gagne un Standardiste ?

    Un standardiste débutant gagne de l’ordre du SMIC (1 458 euros bruts mensuels).

    Vitalité du métier

    Évolution de l'effectif au cours des dernières années.