Navigateur timonier

Niveau scolaire
Bac ou équivalent
Secteur d'activité
Transports, manutention, magasi...

Le Navigateur Timonier possède un statut de militaire et intervient dans le domaine de la navigation. Il fait partie de l’effectif navigant d’un bâtiment appartenant à la Marine Nationale. Posté sur la passerelle, il travaille sous les ordres directs de l’officier chef du quart dont il est l’adjoint dans tout ce qui touche à la navigation. 

La Marine Nationale propose, pour ce métier, un contrat d’une durée de 10 années. Avec possibilité de renouvèlement. 

Le saviez-vous ? Le mot « timonier » vient de « timon ». Le timon, dans le domaine maritime, est une pièce de bois fixé au gouvernail d’un bateau permettant ainsi de le diriger. 

Fonctions

Le navigateur timonier a pour fonction principale d’apporter à l’officier chef du quart des éléments permettant une navigation optimale. Il peut œuvrer sur une frégate, un porte-avions, un chasseur de mines, etc. 

Ainsi cet officier-marinier communique régulièrement à son supérieur la position du bâtiment. Pour cela il utilise des cartes sur lesquelles il peut vérifier que le navire tient le cap désiré. Sur ces supports, il trace « les routes ». Pour arriver à ce résultat, le navigateur timonier doit effectuer divers calculs. Pour se repérer il utilise diverses approches. Ce peut être grâce à la visualisation d’éléments terrestre mais aussi grâce à des données satellite. 

Le navigateur timonier est aussi chargé de rédiger le journal de bord et d’y noter tout ce qui touche à la navigation du bâtiment. 

Ce militaire doit également assurer la communication avec les autres navires. Cette communication peut se faire grâce à différents outils : radio, langage morse, sémaphores, langage visuel grâce à des drapeaux ou tout simplement avec des mouvements codés effectués avec les bras. 

Parmi ses autres fonctions, on trouve la surveillance de l’océan et la prise d’information météorologiques, 

Qualités

On comprendra que le navigateur timonier doit avoir des yeux de lynx, tout comme une bonne condition physique ! 

Il est également impératif qu’il ait des affinités avec les mathématiques et la géométrie. De plus, Il doit connaître tous les codes et langages de communications nécessaires à l’exercice de ses fonctions et maîtriser les techniques et les outils pour s’orienter sur une carte et assurer une navigation fluide. 

Sa fonction, mais aussi son statut de militaire, lui imposent d’apprécier le travail d’équipe et la vie en collectivité. Il est respectueux de la hiérarchie, sait donner des ordres mais aussi en recevoir. Ce professionnel a surtout des fonctions d’adjoint, il doit donc apprécier d’être toujours le second.

L’océan étant toujours imprévisible, il sait utiliser son stress à bon escient et ne se laisse pas déborder par les émotions qui peuvent être nombreuses et fortes dans l’exercice de ses fonctions. En particulier en temps de guerre.

Il travaille avec rigueur et méthodologie. Rien n’est laissé au hasard dans la navigation d’un bâtiment.

 

Diplômes qui forment à ce métier

Le cursus de formation se déroule en deux étapes.

Tout d’abord, il faut candidater à l’Ecole de Maistrance, l’établissement qui forme les officiers mariniers c’est-à-dire les sous-officiers de la Marine Nationale. Les prérequis sont : être titulaire d’un diplôme de niveau IV minimum (baccalauréat), avoir la nationalité française, avoir un âge se situant entre 17 ans et 30 ans, être déclaré apte suite à une visite médicale, savoir nager et avoir accompli sa Journée Défense et Citoyenneté.

La formation à l’Ecole de Maistrance dure 18 semaines. Elle comprend des enseignements théoriques et pratiques ayant attrait à la vie militaire et maritime. Les activités sportives sont très valorisées. Des enseignements généraux comme les mathématiques, la physique, le français… sont également dispensés. 

Vient ensuite l’orientation vers une école permettant la spécialisation. La formation dispensée conduit à l’obtention du B.A.T. (Brevet d’aptitudes techniques). Le titulaire du diplôme aura acquis les compétences nécessaires pour exercer les fonctions de Navigateur timonier et aura le statut d’officier marinier avec le grade de second maître. Vient alors le temps de l’affectation…

 

Salaire Navigateur timonier

Un Maistrancier, après l’obtention de son B.A.T, est immédiatement officier marinier. Il débute avec le grade de second-maître. Sa solde est de 1 555,76. Bien sûr, ce montant ne prend pas en compte les diverses primes. Il faut envisager une hausse d’environ 37%. Mais cela varie selon de nombreux critères : vie maritale, vie parentale, lieu d’affectation, etc.

Ces métiers peuvent aussi t'intéresser

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Navigateur timonier ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question


Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui