Logo

Juriste en droit à l'environnement

NIVEAU SCOLAIRE

Bac+5

SECTEUR D'ACTIVITÉ

écologie , droit du travail , Protection de l'environnement , Droit , droit des entreprises , Environnement

SALAIRE

1847 € / mois à 2310 € / mois

Qu'est ce que le métier Juriste en droit à l'environnement ?

Comment concilier performance et écologie ? Appréhender la transition énergique sans verser dans l’illégalité ? Alors que les enjeux environnementaux occupent une place essentielle au sein de notre société, le juriste en droit à l'environnement, expert en droit, accompagne ses interlocuteurs à mieux cerner les problématiques écologiques tout en respectant le droit. 

Que fait un Juriste en droit à l'environnement ?

Sa mission consiste à prévenir les dangers, tant sur le volet juridique que celui écologique. Pour mener à bien sa mission, le juriste en droit à l'environnement soupèse toutes les problématiques autour du sujet, et traite aussi des conséquences que cela pourrait induire, par exemple en matière d’hygiène et de sécurité. Le juriste en droit à l'environnement veille aussi à ce que les activités de l’entreprise respectent les lois en vigueur. La difficulté de la tâche est de repenser le droit en permanence en fonction de ses évolutions. En lien avec tous les acteurs concernés, il s’assure de la conformité des dossiers techniques, s’en référant sans cesse au droit de l’environnement.

Qualités pour être Juriste en droit à l'environnement

Rigoureux, pointilleux, le juriste en droit à l'environnement est curieux et méthodique. Bilingue, il se tient informé de l’actualité, dense et variée, souvent en relation avec le droit de l’environnement. Son sens du contact, sa diplomatie mais aussi sa pédagogie lui sont fort utiles pour faire entendre sa voix.

Données statistiques sur le poste Juriste en droit à l'environnement

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Juriste en droit à l'environnement

Combien gagne un Juriste en droit à l'environnement ?

Un jeune juriste en droit à l'environnement junior perçoit 2400 euros bruts par mois tandis qu’un cadre expérimenté gagne 3000 euros bruts par mois.

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.