Logo

    Ingénieur motoriste

    NIVEAU SCOLAIRE

    Bac+5

    SECTEUR D'ACTIVITÉ

    Transport , ingénierie automobile et transports , Mécanique , ingénierie mécanique

    SALAIRE

    0 € / mois à 0 € / mois

    Qu'est ce que le métier Ingénieur motoriste ?

    Ce métier d'ingénieur motoriste consiste à assurer dans le secteur automobile la production mais aussi la vérification des moteurs et organes mécaniques de véhicules. Un motoriste peut même détenir une spécialité sur un moteur précis.

    Il effectue et supervise les opérations de contrôle et de réglages, et détermine les causes des éventuels dysfonctionnements, pannes des systèmes motorisés. Par son statut, son expérience et son expertise, il est le supérieur du technicien, lui donne des consignes et directives et est donc parfaitement habilité à coordonner un projet, une équipe, un service ou un département. 

    Que fait un Ingénieur motoriste ?

    L’ingénieur motoriste a des fonctions élargies et variées. De l’opération de calibration moteur (performances consommation, démarrage à froid…) à celle de révision des moteurs et organes mécaniques des véhicules, l’ingénieur motoriste œuvre au sein d’entreprise, mais aussi de bureaux d’études et d’ingénierie, d’organismes en relations avec différents intervenants et services…

    Son activité varie selon le type de produits, le secteur, la taille, la nature et le mode d’organisation de l’entreprise.  

    Qualités pour être Ingénieur motoriste

    Il est impératif d’acquérir des connaissances pointues et spécifiques, notamment dans les domaines techniques, en mécaniques, électrique, électronique, hydraulique… Outre son sens de l‘organisation inné et du management,  l’ingénieur motoriste sait communiquer de manière efficace avec les différents intervenants.

    Outre ‘aspect relationnel, il doit parfaitement maîtriser les appareils et outils de mesure. Méthodique, rigoureux, minutieux, il sait face aux situations de stress, sait gérer la pression et sait réagir de manière appropriée. La pratique d’un anglais courant, à l’écrit comme à l’oral, est exigé. 

    Données statistiques sur le poste Ingénieur motoriste

    Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Ingénieur motoriste

    Combien gagne un Ingénieur motoriste ?

    Selon sa qualification, l’ingénieur motoriste peut espérer débuter entre 1 900 et 2 700 euros brut par mois. Plus tard, avec l’expérience acquise au fil des années, il pourra encadrer des équipes en atelier de maintenance mais aussi évoluer vers des postes de direction dans un bureau d’études. 

    Vitalité du métier

    Évolution de l'effectif au cours des dernières années.