Ingénieur du génie sanitaire

Niveau scolaire

Bac + 5

Secteur d'activité

Santé

Salaire

1420 € - 1920 € net/mois

Un ingénieur du génie sanitaire évalue les risques liés à l’environnement et au mode de vie. Il intervient donc pour contrôler l’hygiène et la salubrité de l’eau, de l’air, des aliments, et également dans le cadre des nuisances sonores. Son action vise à protéger la santé de la population.

Le travail de l’ingénieur du génie sanitaire s’inscrit dans le cadre de la politique nationale d’aménagement et de protection du territoire. Un ingénieur sanitaire peut être fonctionnaire du ministère de la Santé, des collectivités territoriales, ou cadre dans le secteur privé. Il est amené à se déplacer et rencontrer de nombreux acteurs sur le terrain (médecins, industriels, hommes politiques…).

Fonctions

Il doit être capable d’évaluer et d’analyser les risques sanitaires avant de pouvoir préconiser les mesures à prendre pour les solutionner. L’ingénieur du génie sanitaire a aussi pour fonction de protéger la population mais aussi de préserver l’environnement.

C’est donc à lui précisément qu’incombe la responsabilité d’évaluer les risques sanitaires à plus ou moins long terme. De fait, il sera très attentif aux conditions sanitaires déployées dans des établissements publics tels les hôpitaux, les piscines, les centres de loisirs… Face aux nuisances sonores, il doit également vite réagir pour limiter le bruit à proximité des habitations.

Qualités

Dans un contexte à multiple facettes, l’ingénieur du génie sanitaire doit avoir cette capacité d’échange, de dialogue. Son sens du relationnel et ses aptitudes à communiquer sont vitales, surtout face à la diversité des protagonistes et la complexité des enjeux sociaux, économiques, techniques et politiques.

Ce métier exige également des connaissances pointues ans le domaine de l’environnement, du juridique mais aussi une habilité à convaincre son interlocuteur et manager une équipe. Enfin, outre sa maîtrise de la législation et de la réglementation, cet expert de la santé doit savoir se rendre disponible, prendre des décisions et aimer la mobilité géographique.

Diplômes nécessaires

La spécialisation d'ingénieur du génie sanitaire est accessible aux titulaires d'un diplôme d'ingénieur ou d'un troisième cycle privilégiant la chimie, l'agrobiologie, l'aménagement, le génie civil ou l'environnement. Elle permet surtout de préparer les concours de la fonction publique et de s'ouvrir à des postes d'ingénieurs...

Un concours interne est également ouvert aux fonctionnaires ou agents publics de l'Etat, aux agents publics d'une collectivité territoriale ou des établissements publics. Pour cela, chaque candidat doit justifier de cinq ans de service effectif dans un corps, cadre d'emploi ou cadre de catégorie A.

Les titulaires d'un master 1 de sciences s'ouvrent les portes du concours IES (ingénieur d'études sanitaires). Ensuite, ils sont titularisés et rejoignent l'une des Directions régionales ou départementales des affaires sanitaires et sociales ou l'un des établissements publics sous tutelle du secrétariat d'Etat à la Santé.
  • Master Santé Publique

Données statistiques

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder à ce poste

Salaires

Un ingénieur du génie sanitaire débute avec un salaire mensuel brut entre 1 850 € et 2 500 €.

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.

Ces métiers peuvent aussi t'intéresser

  • Ingénieur Hygiène et Sécurité

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le diplôme Ingénieur du génie sanitaire ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce diplôme. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.