Géophysicien

Niveau scolaire
Bac + 9 et plus
Secteur d'activité
Sciences de la vie
Salaire
1380€ - 2300€ nets/mois

Le géophysicien étudie le globe terrestre. Sa discipline est donc la science de la Terre. Ce chercheur scientifique peut travailler, selon sa spécialité (géodésie, sismologie, géomagnétisme etc.), pour des employeurs variés : entreprise de prospection minière, pétrolière ou spécialisée dans le génie civil, dans un bureau d’ingénieurs conseils et bien sûr dans la recherche et l’enseignement. On comprendra que les conditions de travail et des missions varient considérablement selon l’employeur. Pour résumer, on dira que le géophysicien est un scientifique dont la fonction est d’ausculter le sol.

Fonctions

Le géophysicien est un chercheur. Il tente de définir les éléments qui composent la Terre. Comme tout chercheur scientifique, il se dédie soit à la recherche appliquée soit à la recherche fondamentale. Cette recherche, dans ce cas précis, est appelée géologie.

En géologie appliquée, le géophysicien se consacre à l’étude de la constitution des sols et sous-sols, leurs qualités, et ce qu’ils renferment : minerai, eau, pétrole… En géologie fondamentale, ses fonctions consistent à mesurer les formes d’un territoire défini pour établir des cartes et étudier la sismologie.

 Un géophysicien est amené à se déplacer pour récolter des données. Ce peut être dans des lieux de gisement pétrolier, en plein désert ou en pleine mer ! Il travaille ensuite en laboratoire pour étudier ce qu’il rapporte de ses voyages. Ainsi il construit des hypothèses scientifiques qui lui serviront de base à l’élaboration d’un modèle mathématique adaptable à l’étude de sa spécialité. Il peut être amené à enseigner et publier dans des revues spécialisées. Le géophysicien maîtrise l’anglais  et travaille en réseau.

Enfin, il maîtrise l’informatique dans le cadre de ses recherches. 

Qualités

Tout d’abord un géophysicien a les qualités propres à tout chercheur scientifique : être curieux, savoir se remettre en question, faire preuve de rigueur dans le raisonnement et être très motivé. Si ce n’est pas le cas de tous les scientifiques, le géophysicien, lui, doit être résistant physiquement. En effet ses fonctions l’amènent à se déplacer pour des séjours de longue durée et dans des lieux au climat souvent éprouvant.

Le géophysicien aime et sait travailler en équipe. En effet dans l’exercice de ses fonctions il est amené à côtoyer de nombreux professionnels techniciens et/ou scientifiques. On ajoutera des qualités de rédacteurs et de pédagogue quand il est amené à diffuser et à partager les résultats de ses recherches.

Insertion sur le marché de l'emploi

Le métier Géophysicien est classé n° parmi les métiers qui recrutent le plus en France.

 

Diplômes nécessaires

Pour devenir géophysicien il faut d’abord être titulaire d’un diplôme de niveau bac + 5 tel que :
Les masters : « sciences de la Terre, de l'environnement et des planètes spécialités géophysique ou géophysique de surface et de subsurface » ou « sciences, technologies, santé mention sciences de la Terre et de l'environnement spécialité science de la Terre : géophysique, géologie et dynamique des systèmes terrestres »
Diplôme d’ingénieur : géophysique, géologie etc.
Puis suivre 3 années de doctorat.

 

Salaire Géophysicien

Le salaire varie énormément. En qualité de chef de mission, on peut donner une fourchette allant de 1800 euros à 3000 euros nets. Un responsable de laboratoire, lui, peut prétendre à un salaire débutant à 2400 euros et pouvant atteindre plus de 5000 euros. La fourchette de salaire d’un chercheur est la même.  

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Géophysicien ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question



Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui