Logo

    Expert(e) en cyber-sécurité

    NIVEAU SCOLAIRE

    Bac+5

    SECTEUR D'ACTIVITÉ

    Informatique , Sécurité informatique

    SALAIRE

    2300 € / mois à 3800 € / mois

    Qu'est ce que le métier Expert(e) en cyber-sécurité ?

    Toute entreprise aujourd’hui se doit de protéger ses données informatiques contre les hackers voire contre une concurrence malhonnête. 

    Pour ce faire, elle fait appel à un spécialiste de la sécurité informatique. On l’appelle l’expert(e) en cyber-sécurité. Un métier passionnant devenu indispensable dans le monde économique d’aujourd’hui. 

    Quelles sont ses fonctions et comment y accéder ? On vous dit tout.

    Que fait un Expert(e) en cyber-sécurité ?

    Site web, données numériques, l’expert(e) en cyber-sécurité est garant de la protection informatique de l’entreprise qui l’emploie. 

    Sa première mission est de partir de l’existant. Ainsi il analyse la fiabilité du système informatique installé, recherche ses faiblesses, les brèches, les failles qui permettraient à un pirate informatique d’y pénétrer. Le diagnostic peut être complexe selon la configuration de l’entreprise, ses sites externes, le nombre et la particularité des services qui la composent.

    Une fois ce diagnostic posé, rédigé et validé par sa hiérarchie, il doit trouver des solutions qui garantiront la sécurité et la confidentialité des données. Pour ce faire, il peut proposer de nouveaux pares-feux, des antivirus mieux adaptés, mettre en place des tunnels sécurisés pour garantir la protection entre différents postes informatisés, différents sites, utiliser la cryptographie (panel de techniques permettant de chiffrer des messages pour garantir leur confidentialité et leur intégrité), créer des systèmes d’alerte etc... 

    Il budgète les solutions envisagées, les argumente, justifie leur pertinence et les met en service après validation de la direction. Mais ces solutions ne sont jamais définitives. Il faut les actualiser, les revoir, les réévaluer. Les hackers ou autres pirates informatiques aiment les challenges, les difficultés, les épreuves. Tenter de les contrer, d’être plus malin qu’eux demande un savoir-faire sans cesse renouvelé. Pour ces raisons, ce professionnel doit envisager des indicateurs pour évaluer l’efficience des solutions apportées. 

    Mais l’expert(e) en cyber-sécurité doit aussi appréhender d’autres difficultés comme l’éventuelle destruction des données de l’entreprise suite à une panne, un incendie, divers évènements. 

    La sécurité informatique d’une organisation dépend de tous les acteurs qui la composent, aussi l’expert(e) en cyber-sécurité a un rôle de médiateur, de pédagogue. Il doit parfaitement comprendre l’utilisation qui est faite de l’informatique par ses utilisateurs et anticiper les erreurs. Il doit s’adapter à leurs besoins mais également les sensibiliser sur telle ou telle pratique. 

    Les impératifs de ce professionnel peuvent donc amener un changement dans les habitudes de travail de l’entreprise qui l’emploie.

    Qualités pour être Expert(e) en cyber-sécurité

    L’expert(e) en cyber-sécurité, on l’aura compris, est passionné d’informatique. 

    Il sait se remettre en question, se réinventer, actualiser ses compétences, s’informer des évolutions en exerçant une veille continue. Il est donc curieux et ouvert d’esprit. Sa vivacité, son inventivité sont exemplaires.

    S’il travaille beaucoup face à un écran, il a également de nombreux interlocuteurs. Il sait donc communiquer, vulgariser son savoir, s’adapter à chacun, user de diplomatie. Ses qualités de pédagogue sont indéniables. 

    Son esprit d’analyse et de synthèse lui permet d’envisager le fonctionnement de l’entreprise dans sa globalité. 

    Réactif et dynamique, il est à l’image de l’informatique et du numérique : perpétuellement en évolution.

    Données statistiques sur le poste Expert(e) en cyber-sécurité

    Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Expert(e) en cyber-sécurité

    Combien gagne un Expert(e) en cyber-sécurité ?

    Un débutant peut envisager une rémunération brute mensuelle se situant entre 3000 et 4500 euros. 

    Vitalité du métier

    Évolution de l'effectif au cours des dernières années.