Logo

Ecrivain public

NIVEAU SCOLAIRE

Sans diplôme

SECTEUR D'ACTIVITÉ

Lettres , Écriture

SALAIRE

300 € / mois à 540 € / mois

Qu'est ce que le métier Ecrivain public ?

L’écrivain public est un professionnel de l’expression écrite visant à aider les particuliers à communiquer, entre eux ou avec des organismes (administrations, entreprises, associations…).

Que fait un Ecrivain public ?

Parmi les professionnels de l’écrit, l’écrivain public est sans doute l’un des plus méconnus. Sa mission ? Se substituer aux personnes non familières avec l’écrit, pour des raisons diverses (analphabétisme, manque de pratique du non verbal, absence de maîtrise de la langue française…). Après avoir rencontré son client et fait le point avec lui sur sa demande, il réalise celle-ci.

Selon les cas, l'écrivain public peut être amené à élaborer ou mettre en forme des lettres personnelles ou administratives, à rédiger des curriculum vitæ, des courriers administratifs, des documents commerciaux, des lettres de motivation, des récits de vie, des biographies, des discours… Une palette à laquelle peuvent s’ajouter certaines prestations (traductions, par exemple). L’écrivain public peut être travailleur indépendant (notamment sous statut auto-entrepreneur) ou salarié (collectivité locale, association…). La plupart opèrent à leur domicile ou dans les locaux de leur client.

Le métier d'écrivain public évolue actuellement vers la notion de prestataire et de conseil en écriture, avec l’animation d’ateliers. Du fait de la précarité persistante du métier, nombre d’écrivains publics pratiquent des activités annexes pour compléter leurs revenus.

Qualités pour être Ecrivain public

L’écrivain public doit avoir une maîtrise de l’écrit irréprochable, avant tout sur la forme (grammaire, syntaxe, orthographe, vocabulaire), mais, dans l’idéal, aussi sur le fond (imagination, créativité), afin d’être en mesure d’être force de proposition pour ses clients. Organisé et rigoureux, rompu à la synthèse des idées, il est également doté de grandes qualités d’écoute et d’empathie, afin de pouvoir se mettre à la portée de ses interlocuteurs.

Fiable et sérieux, l'écrivain public respecte à la lettre la déontologie de son métier et ne cherche pas à se substituer à d’autres professionnels (droit, traduction...). Il sait s’adapter aux délais, aux horaires et aux contraintes de sa clientèle. La maîtrise des technologies modernes de communication écrite et de documentation est un must, ainsi que celle des rouages administratifs, sociaux et judiciaires. Celle de l’anglais est souvent un plus.

Données statistiques sur le poste Ecrivain public

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Ecrivain public

Combien gagne un Ecrivain public ?

Du fait de leur variabilité, les émoluments de l’écrivain public, généralement payé à l’heure, dépassent rarement 400 à 700 euros bruts mensuels. 

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.

Ces métiers peuvent aussi t'intéresser