Conducteur de train de marchandises

Niveau scolaire
CAP ou équivalent
Secteur d'activité
Transports, manutention, magasi...

Si la SNCF (Société nationale des chemins de fer) est, à ce jour, la seule autorisée à exploiter les lignes ferroviaires françaises pour le transport de voyageurs, tandis que le fret ferroviaire est ouvert à la concurrence étrangère. D’où de belles perspectives pour les conducteurs de trains de marchandises.

Fonctions

Avant de démarrer son trajet, le conducteur de train de marchandises vérifie sa feuille de route et effectue plusieurs contrôles, afin de vérifie l’opérabilité de tous les éléments de la machine (notamment les distances de freinage). Une fois en route, il régule la vitesse de son train selon les indications du tableau de bord.
Pendant le trajet, il porte une très grande attention à la signalisation qu'il respecte scrupuleusement, aux travaux ou obstacles sur la voie, aux conditions atmosphériques... Pour cela, il est aidé par de nombreux voyants et des appareils de mesure et d'alarme.

En cas d’incident technique mineur, il peut être amené à effectuer des dépannages sur la machine. A son actif, aussi, certaines tâches administratives : il tient un carnet de bord et doit rédiger bulletins de service et rapports d’incidents.

Avec de l’expérience, le conducteur de trains de marchandises peut devenir conducteur de ligne  (trains de moyenne importance), puis conducteur de ligne principale (TGV).

Qualités

Pour être en mesure d’effectuer les premiers dépannages, le conducteur de train de marchandises doit avoir de bonnes notions de mécanique.
Il doit être rigoureux avec les règles de sécurité et très attentif à la signalisation ainsi qu'à sa conduite. Il doit être autonome et réactif, notamment pour faire face à un éventuel problème technique.

Ses horaires de travail sont variables. Il peut travailler la nuit, les week-ends et fêtes pour assurer la continuité du service et peut être amené à dormir loin de chez lui : c’est pourquoi iI doit faire montre d’une bonne disponibilité.

 

Diplômes nécessaires

Pour devenir conducteur de train de marchandises et être embauché à la SNCF, il faut être titulaire d’un CAP ou  BEP (de préférence en spécialité électrotechnique, électronique ou mécanique) peut suffire.
Mais un bac pro ELEEC (Electrotechnique, énergie équipements communicants) et MSMA (Maintenance des systèmes mécaniques automatisés), option systèmes ferroviaires sont préférables.
Les recruteurs sont aussi friands du bac techno STI2D (Sciences et technologies de l’industrie et du développement durable), voire du bac S. Le recrutement se fait sur CV et dossier, visite médicale, tests de connaissances et psychotechniques ainsi qu’entretien de motivation. A l’arrivée dans l’entreprise, une formation interne et rémunérée de 9 à 11 mois est assurée.

 

Salaire Conducteur de train de marchandises

Un conducteur de train de marchandises débutant gagne de 1 700 à 1 900 euros bruts mensuels. S'y ajoutent des primes de travail de nuit ou pour les dimanches et les jours fériés.

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Conducteur de train de marchandises ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question



Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui