Brasseur

Niveau scolaire
CAP ou équivalent
Secteur d'activité
Matériaux de construction, verr...
Salaire
1600€ - 1800€ nets/mois

Issue d’une longue tradition artisanale, le brasseur est le premier maillon dans la fabrication de la bière. Son art se perfectionne avec le temps et les outils actuels l’aident à garantir une qualité de brasserie authentique et pérenne. Véritable alchimiste, le brasseur sait se renouveler pour explorer de nouveaux goûts. 

Fonctions

Le métier de brasseur désigne à la fois celui qui travaille en tant qu’artisan que celui employé dans une entreprise de brasserie. Il se décompose en trois temps : le maltage, le brassage et la fermentation. A chaque étape le brasseur intervient pour contrôler, ajuster, rectifier le processus en cours.

Ainsi au cours du maltage, les grains d’orge (soigneusement sélectionnés par le brasseur)  après avoir été laissés au repos sont trempés dans l’eau et mis à germer. L’orge germée devient malt. La germination est stoppée par le séchage et la torréfaction des grains, le touraillage. Le malt est plus ou moins foncé : seul le brasseur possède toute l’expérience pour en déterminer l’arôme et la couleur de la bière.

Au cours du brassage, le malt est mélangé à de l’eau dans une première cuve. Ce mélange est chauffé et brassé dans une seconde cuve, on obtient le brassin. Le brassin est filtré puis aromatisé de fleurs de houblon, il devient le moût.
Au cours de la fermentation, le moût est ensemencé avec de la levure de bière (soigneusement aussi sélectionnée et dosée par le brasseur) dans des cuves réfrigérées. Le sucre se transforme en alcool, le moût devient bière.
Toute la qualité de cette dernière provient du savoir et savoir faire unique du brasseur.

Qualités

Montrant beaucoup d’initiatives en perfectionnant les méthodes de brassage pour assurer une très grande qualité et une stabilité constante de tous les produits : la réputation de qualité de brasseur prend tout son sens. 
Patient, rigoureux, le brasseur exerce un métier solitaire.  De ce fait, bien organisé, il se doit de connaître et de respecter :
  • les règles techniques d'utilisation des machines
  • les procédures de sécurité du métier 
  • les mesures d'hygiène concernant la manipulation des denrées alimentaires

Insertion sur le marché de l'emploi

Le métier Brasseur est classé n° parmi les métiers qui recrutent le plus en France.

 

Diplômes nécessaires

Métier de tradition artisanale, le brasseur s’exerce à la suite l’obtention de CAP en alternance par la voie de l’Apprentissage tels que :
  • CAP « Conducteur d'installations de production »,
Mais aussi des Bac Pro :
  • Bac Pro « Bio industries de transformation »,
  • Bac Pro « Technicien conseil vente option vins et spiritueux ».
Post Bac :
  • BTS ou DUT « Génie biologique, option industries agroalimentaire et biologique ».
L’Institut français des boissons, de la brasserie et de la malterie, IFBM de Nancy, organise, pour sa part, des stages pratiques de brasserie.

A noter qu’il existe aussi d’autres formations :
  • comme le  module de formation continue pour les brasseurs amateurs ou désirant créer leur micro-brasserie au CFPPA de Douai,
  • le département biotechnologies de l'université de La Rochelle délivrant un diplôme d'université (DU) d' « Opérateur de brasserie »,
  • les formations assurées par des brasseries elles mêmes

 

Salaire Brasseur

Un brasseur débutant gagne autour de 2100€ par mois. Lorsqu’il est à son compte, ce dernier peut avoir des revenus plus élevés. Les très bons brasseurs sont convoités par l’industrie agroalimentaire où le salaire peut vite évoluer.

Ces métiers peuvent aussi t'intéresser

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Brasseur ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question


Bonjour, J'ai un énorme soucis en ce moment ...

Bonjour,

J'ai un énorme soucis en ce moment concernant mon orientation professionnelle. J'ai obtenu un BTS en Hôtellerie-Restauration option B (art culinaire, de la table et du service) puis une Mention Complémentaire Employé Barman (niveau V).
Je n'ai pas d'expérience professionnelle proprement dite à part une année de stage cumulée depuis ma Mise à niveau avant le BTS.

Je n'ai pas vraiment d'ambition précise sur ce que je souhaiterais faire de ma vie : barman, caviste, brasseur ou distillateur, commerciale, professeur, mixologue, reporter... du moment que j'exerce une activité en rapport avec ma passion : les boissons.

Avec un simple Bac+2 et surtout sans expérience, je n'ai pas réussi à obtenir un contrat d'apprentissage pour une licence professionnelle. J'en suis donc complètement démoralisé pour cette licence pro alors je l'ai laissé tomber (à tort mais bon...).

Je n'arrive même pas à décrocher d'entretiens pour un emploi en tant que barman (mon cv ne dois pas plaire ou bien c'est mon manque d'expérience qui les rechignent).

Alors voilà je ne sais pas ce que je dois faire ni par où commencer.
Avez-vous des conseils à me recommander?
Auriez-vous des méthodes pour savoir ce que je pourrais pratiquer professionnellement?
Dois-je quand même continuer mes études?
Dois-je commencer à obtenir de l'expérience professionnelle même si je dois être serveur?

Je tiens à vous remercier en avance pour les réponses que vous pourriez m'apporter.

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui