Agent(e) médical(e)

Niveau scolaire

Bac ou équivalent

Secteur d'activité

Santé

Salaire

1300 € - 1900 € net/mois

En exercices ou en opérations, l'agent(e) médical(e) - anciennement appelé auxiliaire sanitaire - pourvoit aux besoins techniques et administratifs du personnel hospitalier. Il veille également aux bons soins des soldats.

Fonctions

À pied, en ambulance, en hélicoptère ou en camion, l'agent(e) médical(e) intervient en manœuvres ou en opérations extérieures, afin d'aider l'équipe de médecins et de soigneurs.

Il peut travailler dans un hôpital militaire, un cabinet médical, un régiment ou au sein de la Sécurité civile, en cas de grande catastrophe.
Très apprécié dans une équipe, il est un atout précieux pour ses collaborateurs car il prend en charge l'ensemble des tâches administratives et techniques. Il apporte aussi aide, soins et écoute aux soldats convalescents.

Sur le terrain, il a la responsabilité de porter les premiers secours aux blessés. Autrement dit, sur un lieu d'intervention, il constate les blessures et autres commotions, apporte les premiers soins (collier cervical, attelle, garrot, compresse, etc.) et prend en charge l'évacuation du patient jusqu'au poste de secours.

Sécurité et confort sont mis en place afin que le transport se passe dans les meilleures conditions. Il adapte les équipements selon l'état du blessé, qu'il surveille jusqu'à l'arrivée, dans le but de détecter toute détérioration physique.

Il recueille les informations nécessaires au dossier médical (blessures, rapport d'accident, conditions d'exercices, transport, état du soldat, allergies, premiers soins prodigués, etc.), qu'il a le devoir de transmettre au service concerné.

Il a aussi la charge du nettoyage du matériel et du signalement de toute pièce ou équipement défectueux.

Qualités

Assistance, diagnostic et soins étant les missions principales de l'agent(e) médical(e), ce dernier se doit d'être réactif, efficace et avoir l'esprit d'initiative.

Il possède une grande capacité d'écoute et beaucoup de patience.

Il sait travailler aussi bien de manière autonome qu'en équipe, notamment sous les ordres des infirmiers, et a un très bon sens de l'observation.

Il supporte très bien la vue du sang et est capable de prodiguer les premiers soins, telle que la pose d'un garrot ou d'une minerve. L'agent(e) médical(e) est très résistant physiquement, autant au stress qu'à la fatigue car il fait souvent face à des situations de souffrance très éprouvantes et à la mort.

Le métier nécessitant de manipuler les patients, il ne doit pas souffrir de problèmes de dos.

Diplômes nécessaires

Insertion sur le marché du travail :

L'armée est le plus grand recruteur sur le marché de l'emploi et l'insertion professionnelle est excellente.
L'évolution et la formation sont constantes : soldat de première classe au bout de six mois, l'agent(e) médical(e) devient caporal deux ans plus tard, puis caporal-chef au bout de quatre ans, etc.

Formation/Diplômes :

Un CAP (Certificat d'aptitude professionnelle), un BEP (Brevet d'études professionnelles) ou un baccalauréat est très apprécié, mais en aucun cas obligatoire.

Le BNS (Brevet national de secourisme) est plus que bienvenu.

Pendant 12 semaines, le candidat suit une formation générale initiale, où il est question d'acquérir les savoir-faire techniques et tactiques incluant le combat, le maniement des armes et une meilleure condition physique.

Vient ensuite la formation de spécialiste initiale d'assistant médical, au Centre d'instruction santé de l'armée de Terre de Metz.

L'agent(e) médical(e) peut parfaire ses connaissances tout au long de son parcours professionnel dans un ou plusieurs domaines : gestion administrative, gestion de l'urgence, capacités relationnelles, organisation, etc.




  • Master pro Sciences humaines et sociales mention études du développement spécialité crises : interventions d'urgence et actions de développement

  • DESC Médecine d'urgence

  • Formation d'officier du corps technique et administratif de la gendarmerie nationale

  • CAPME Diplôme de capacité de médecine d'urgence

Données statistiques

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder à ce poste

Salaires

Dans l'armée, le salaire dépend du grade. La rémunération d'un(e) agent(e) médical(e) débutant, nourri et logé par le régiment est d'environ 1300 € nets par mois.

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.

Ces métiers peuvent aussi t'intéresser

  • Médecin du Sport

  • Médecin géneraliste

  • Urgentiste

  • Assistant de cabinet médical

  • Délégué médical

  • Militaire du rang

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le diplôme Agent(e) médical(e) ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce diplôme. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.