Agent de traitement thermique

Niveau scolaire

CAP ou équivalent

Secteur d'activité

Energie, génie climatique

Salaire

1100 € - 1300 € net/mois

L’agent de traitement thermique est un ouvrier spécialisé. Sa mission ? Modifier les propriétés chimiques et mécaniques (dureté, résistance..) d'une pièce ou d'un objet, via l’utilisation de la chaleur ou du froid.

Fonctions

L’agent de traitement thermique peut être employé dans des entreprises industrielles spécialisées en traitement des matériaux : ateliers intégrés aux usines de secteurs de l’automobile, des chantiers navals et de l’aéronautique, mais aussi dans de nombreuses PME. L’activité varie selon le secteur, l'organisation (îlots, lignes), le type d'équipements (fours, inducteurs...), d'installations et de produits fabriqués. Le travail de ce professionnel se découpe en quatre principales étapes. Il prépare d’abord les pièces (dégraissage), puis il règle et charge les fours de cuisson. Dans un troisième temps, il se livre au traitement thermique à proprement dit (trempe, chauffage). Enfin, il contrôle les pièces réalisées. L’agent de traitement thermique peut aussi être amené à assurer le réglage et l’entretien de premier niveau des installations. Avec l’expérience, il peut accéder à des postes d’encadrement, comme chef d’atelier.

Qualités

Pour chaque tâche, l’agent de traitement thermique doit respecter une procédure de traitement spécifique, ce qui nécessite rigueur et méthode. L’opérateur doit être capable de lire un plan et de respecter un cahier des charges. Précision et bon sens de l’observation s’imposent. Il doit être responsable afin de savoir respecter des règles de sécurité (incluant notamment le port de vêtements de protection). Une bonne résistance physique est nécessaire : en fonction de l'organisation de l'entreprise, le travail peut s'effectuer en horaires postés (2x8, 3x8) et les week-ends. Ce métier s'exerçant en relation étroite avec différents services (maintenance, méthodes, qualité etc.), il faut savoir travailler en équipe et avoir le sens du contact.


Diplômes nécessaires

Le métier d’agent de traitement thermique est accessible avec un diplôme de niveau CAP/BEP à bac (professionnel, technologique) en métallurgie, automatisme, mécanique ou travail des métaux : CAP Conduite de systèmes industriels option Production et transformation des métaux, bac pro Traitement des matériaux option Traitement de surface ou encore bac techno STL spécialité Chimie de laboratoire. Des cursus que l’on peut poursuivre avec un BTS Traitement des matériaux option A traitements thermiques, un diplôme de niveau bac+2 pouvant être requis selon la technicité du poste. Un ou plusieurs certificats d'aptitude à la conduite en sécurité –CACES, peuvent être également exigés.

  • Bac Pro Traitements de surfaces

  • BTS Traitement des matériaux option A traitements thermiques

Données statistiques

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder à ce poste

Salaires

Un agent de traitement thermique débutant gagne le SMIC (1 458 euros bruts mensuels).

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.

Ces métiers peuvent aussi t'intéresser

  • Ingénieur thermique

  • Chef d'atelier industriel

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le diplôme Agent de traitement thermique ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce diplôme. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.