CAP Arts et Techniques du verre

Niveau scolaire
CAP ou équivalent
Secteur d'activité
Autres disciplines artistiques
Durée
2 ans
Combien
Aucune école

Cette formation a pour objectif de permettre à son détenteur d’accéder aux métiers qui requièrent de compétences spécifiques notamment en matière de fabrication et de transformation du verre et du cristal.
Cette formation vise également à acquérir des connaissances en histoire de l'art du verre et du vitrail, ainsi, par exemple, à étudier l'expression plastique, les matériaux, les matériels et les procédés de mise en œuvre : une formation complète.

Accès à la formation CAP Arts et Techniques du verre

  • Qui peut faire le CAP Arts et Techniques du verre?
Pour accéder à ce cursus, le candidat doit normalement être âgé de 16 ans.
Il peut aussi être âgé de 15 ans s’il est en troisième ou s’il a préparé un CAP ou BEP.
L'idéal est d'avoir suivie une formation jusqu'à la troisième, au collège.
Ainsi, aucune formation diplômante n’est nécessaire pour accéder à cette formation.


Programme et coefficients

Le programme de cette formation
La formation se déroule sur trois ans, elle comprend : les matières suivantes :
Anglais
Français
Histoire Géographie
Maths
Sciences Physique
EPS
Pratique
Histoire de l’Art
Technologie
PSE (Prévention Santé Environnement) Dessin d’Art

L’obtention de cette formation peut être réalisée sous la forme d'un examen terminal ou prendre la forme d'un CCF (contrôle en cours de formation). Pour valider ce cursus, il faut obtenir d'une part la moyenne générale et d'autre part la moyenne aux épreuves professionnelles, soit 10/20.

Débouchés

Le CAP Arts et Techniques du verre permet de devenir vitrailliste ou d'exercer dans les métiers d'Arts du verre.
Le métier de vitrailliste consiste notamment à réaliser, d'après un dessin ou une maquette, des compositions décoratives ou figuratives. 

Métiers accessibles


Quelle formation après ?

Peut-on continuer les études après un CAP Arts et Techniques du verre?

Cette formation permet d’entrer directement dans le circuit professionnel, en exerçant dans les métiers artistique du travail du verre.
Cependant, il est possible de continuer les études en s'orientant vers :
  • Un Bac Pro dans le domaine de la verrerie
  • Un Brevet de Maîtrise dans ce domaine également


Poursuite d'études

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le diplôme CAP Arts et Techniques du verre ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce diplôme. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question


Bonjour à vous ! Je suis actuellement étudiante...

Bonjour à vous !
Je suis actuellement étudiante en deuxième année de licence de Sciences de l'Information et de la Communication, après avoir effectué un bac littéraire tout ce qu'il y a de plus basique.
Mon problème vient du fait que je songe de plus en plus sérieusement à cesser mes études d'info-comm afin de me tourner vers un secteur tout à fait différent : la vitraillerie.
Aussi j'aimerais savoir de quelle façon une "reconversion" serait possible : dois-je m'orienter vers le CAP ou bien puis-je viser des diplômes plus avancés, sachant que je n'ai néanmoins aucune qualification avérée dans le domaine de l'art ?
Je dois admettre que même après mes recherches, les informations concernant les formations me semblent encore bien nébuleuses, entre stages payants et écoles, formations en alternance ou directement chez un maître...
Aussi j'espère que vous pourrez me conseiller et m'orienter vers ce qui m'est accessible et préférable.

Enfin, j'aurais une dernière question : j'ai entendu parler du métier de "miroitier d'art", qui nécessiterait en outre des compétences supplémentaires à celle de la maîtrise du verre (bois, plastique...). Ce que je n'ai pas su déterminer, c'est justement l'exhaustivité ou non des formations : une seule pourrait-elle me suffire à me lancer dans la miroiterie d'art, ou bien faudrait-il accumuler plusieurs formations artisanales (par exemple sculpture sur bois, puis ferronnerie...). Le fait est que la maîtrise des différents supports nécessite (à mes yeux en tout cas) tout de même un apprentissage particulier pour chaque matière. Et pourtant, je n'ai pu trouver aucune information concernant ce challenge des pluralités. Comptent-ils sur l'esprit débrouillard et bricoleur des apprentis, ou bien certaines formations offrent-elles réellement un panorama des différentes techniques qui pourront servir au miroitier d'art ?

Voila, je vous remercie d'avance d'avoir pris de votre temps afin de lire et de répondre à mes questions.
Je vous souhaite une bonne journée, et merci encore !

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui