CAP Arts du bois

Niveau scolaire
CAP ou équivalent
Secteur d'activité
Forêts, espaces naturels, faune...
Durée
2 ans
Combien
Aucune école

Cette formation diplômante vise à acquérir les techniques artisanales traditionnelles du travail du bois, notamment en matière de création, de reproduction, voire de décoration et même de restauration.
De nombreux modules techniques et artistiques sont prévus comme le dessin d'art ou technique.

Accès à la formation CAP Arts du bois

  • Qui peut faire un CAP Arts du bois?
Ce CAP est accessible à toute personne ayant suivi l'école jusqu'à la classe de troisième au collège. 
Ainsi, cette formation ne nécessite pas de diplôme particulier et accessible au plus grand nombre de personne.
 

Programme et coefficients

Le programme du CAP Arts du bois : 
-Français, histoire-géographie 3,5 h.
-Mathématiques-sciences 3,5 h.
-Langues vivantes 2 h.
-Arts appliqués et cultures artistiques 2 h.
-Education physique et sportive 2,5 h.
-Vie sociale et professionnelle 1 h.
-Enseignement technologique et professionnel 18 h.
-Education civique juridique et sociale 0,5 h.
-Aide individualisée 1 h.
-Atelier d’expression artistique 2 h.
-Atelier d’éducation physique et sportive 2 h.

L’étudiant obtient le CAP Arts du bois à condition de pouvoir présenter une moyenne générale supérieure à 10/20.

Pour faciliter l’apprentissage et la validation des compétences, il doit également réussir un contrôle continu (CCF, interrogations, devoirs, exposés, rapports, travaux pratiques...).

Débouchés

L’élève a plusieurs choix à son actif :
  • Exercer son activité au sein d’un atelier artisanal ou de fabrication haut de gamme
  • Devenir menuisier

Métiers accessibles


Quelle formation après ?

Continuer les études après un CAP Arts du bois? 

Certes, une fois le diplôme en poche, le candidat peut exercer une activité professionnelle.
Toutefois, il peut aussi décider d'augmenter ses compétences, notamment en poursuivant ses études.
Il peut ainsi tenter:
  • Un bac pro ou un brevet de maîtrise dans une spécialité du travail du bois (ébénisterie, sculpteur sur bois...)
  • Un diplôme de fin d'études secondaires des métiers d'art (DFESMA) avec une spécialité artisanale ou artistique


Poursuite d'études

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le diplôme CAP Arts du bois ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce diplôme. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question


Bonjour à vous ! Je suis actuellement étudiante...

Bonjour à vous !
Je suis actuellement étudiante en deuxième année de licence de Sciences de l'Information et de la Communication, après avoir effectué un bac littéraire tout ce qu'il y a de plus basique.
Mon problème vient du fait que je songe de plus en plus sérieusement à cesser mes études d'info-comm afin de me tourner vers un secteur tout à fait différent : la vitraillerie.
Aussi j'aimerais savoir de quelle façon une "reconversion" serait possible : dois-je m'orienter vers le CAP ou bien puis-je viser des diplômes plus avancés, sachant que je n'ai néanmoins aucune qualification avérée dans le domaine de l'art ?
Je dois admettre que même après mes recherches, les informations concernant les formations me semblent encore bien nébuleuses, entre stages payants et écoles, formations en alternance ou directement chez un maître...
Aussi j'espère que vous pourrez me conseiller et m'orienter vers ce qui m'est accessible et préférable.

Enfin, j'aurais une dernière question : j'ai entendu parler du métier de "miroitier d'art", qui nécessiterait en outre des compétences supplémentaires à celle de la maîtrise du verre (bois, plastique...). Ce que je n'ai pas su déterminer, c'est justement l'exhaustivité ou non des formations : une seule pourrait-elle me suffire à me lancer dans la miroiterie d'art, ou bien faudrait-il accumuler plusieurs formations artisanales (par exemple sculpture sur bois, puis ferronnerie...). Le fait est que la maîtrise des différents supports nécessite (à mes yeux en tout cas) tout de même un apprentissage particulier pour chaque matière. Et pourtant, je n'ai pu trouver aucune information concernant ce challenge des pluralités. Comptent-ils sur l'esprit débrouillard et bricoleur des apprentis, ou bien certaines formations offrent-elles réellement un panorama des différentes techniques qui pourront servir au miroitier d'art ?

Voila, je vous remercie d'avance d'avoir pris de votre temps afin de lire et de répondre à mes questions.
Je vous souhaite une bonne journée, et merci encore !

accès en BTS communication visuelle (

Bonsoir,

En faisant une recherche sur ce site sur la communication visuelle, je suis tombée sur une question dont une phrase m'a plutôt intriguée...
Je cite: "Un BTS communication visuelle (niveau bac + 2) permet de travailler dans le design graphique. Il est accessible après un bac L option arts plastiques ou STI d'accès extrêmement sélectif."

Or il me semblais que seuls les bacheliers STI option Arts Appliqués étaient admissibles en BTS AA et que les autres bacheliers généraux (et technologique) y compris les L spé Arts étaient contraints à passer par une MANAA pour accèder à ce type de BTS.
Est-ce que je me trompe? si c'est le cas, aurais-je fais une erreur d'orientation en n'allant pas en ne suivant pas cette voie?



(Je poste ci-dessous le message auquel je fais allusion au cas ou ^^)
------------------------------------------------------------

Question n°55865 - Rubrique : ArtDesigner graphique
J'ai 20 ans et je suis détenteur d'un BEP comptabilité mais j'aimerais devenir designer graphique dans la publicité. J'ai quitter le milieu scolaire il y a un an mais j'aimerais y retourner. Je voudrais savoir quels études je dois faire pour devenir designer graphique et s'il est possible de recommencer mes études.

Réponse du 15/08/07, par Viviane
Bonjour,
Un BTS communication visuelle (niveau bac + 2) permet de travailler dans le design graphique. Il est accessible après un bac L option arts plastiques ou STI d'accès extrêmement sélectif.
L'ENSAD (École nationale supérieure des arts décoratifs), dite « Arts déco », www.ensad.fr), des Gobelins (www.gobelins.fr), de Supinfocom (www.supinfocom.fr), de l'EMCI (École des métiers de la création infographique d'Angoulême) préparent également à ce type de métier mais il est très difficile d' y entrer..
En dessous du bac, vous pouvez devenir peintre en lettres. Ce professionnel réalise la peinture d'enseignes de type publicitaire. Il intervient de plus en plus comme graphiste-décorateur. Il réalise des lettrages ou graphismes, peints ou adhésifs, pour des publicités sur tout support : papier, bois, vitrine, tôle, voiture, depuis le panneau de chantier jusqu'à la banderole promotionnelle, en passant par le marquage vitré, les calicots, les spots lumineux. Il peut intervenir comme conseiller pour l'élaboration d'une politique d'image dans l'entreprise.
L'accès le plus simple reste l'apprentissage qui permet d'acquérir le diplôme de CAP (Certificat d'Aptitude Professionnelle) Signalétique, enseigne et décor.
Le diplôme peut aussi s'acquérir par la formation initiale ou continue :
- CAP Dessinateur d'Exécution en Communication Graphique,
- MC (Mention Complémentaire) Peinture Décoration (Niv.IV).
L'utilisation des nouvelles technologies se perfectionne par la formation continue. POur les adresses, ne connaissant pas votre région de domiciliation, je vous suggère de vous adresser au CIO de votre commune ouvert normalement dès le 25 août.
Bonne lecture et continuation.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Merci d'avance ;) et encore bonne et heureuse année 2008!

missgreen18

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui