Bac Pro Procédés de la chimie, de l'eau et des papiers-cartons

Niveau scolaire

Bac ou équivalent

Secteur d'activité

Spécialités pluritechnologiques des transformations

Durée

3 ans

Combien

49 écoles

Le Bac Pro Procédés de la chimie, de l'eau et des papiers-cartons (Bac pro PCEPC), se destine aux personnes ayant l’envie de travailler dans l’industrie qui utilise des procédés de fabrication physiochimiques. Vous trouverez ci-dessous tous les renseignements concernant ce bac pro (l’admission, la formation et les débouchés).

Accès à la formation Bac Pro Procédés de la chimie, de l'eau et des papiers-cartons

Le Bac Pro Procédés de la chimie, de l'eau et des papiers-cartons est accessible après la classe de 3ème pour une période de trois ans et en 2 ans pour les titulaires de certains CAP comme CAP Employé Technique de Laboratoire et CAP Industries Chimiques et le BEP Métiers des Industries Chimiques.

Les compétences développées durant la formation

Basé sur un panel de 0 personnes ayant obtenu le diplôme Bac Pro Procédés de la chimie, de l'eau et des papiers-cartons.

Débouchés

Pour ce qui est des débouchés professionnels, le Bac Pro Procédés de la chimie, de l'eau et des papiers-cartons forme aux métiers de conducteur de ligne agroalimentaire et automatisée, pilote d’installation de production de matière verrière, technicien de maintenance dans l’industrie laitière et opérateur sur machine de production automatisée.
  • Conducteur de ligne de production alimentaire

  • Aide chimiste

  • Opérateur de l'industrie pharmaceutique

  • Technicien du papier carton

Premiers emplois

Premiers emplois occupés par les membres de notre panel après ce diplôme

Basé sur un panel de 0 personnes ayant obtenu le diplôme Bac Pro Procédés de la chimie, de l'eau et des papiers-cartons.

Exemples de premières entreprises pour les diplômés

    Basé sur un panel de 0 personnes ayant obtenu le diplôme Bac Pro Procédés de la chimie, de l'eau et des papiers-cartons.

    Quelle formation après ?

    En terme de poursuites d’études, il est possible de faire un BTS Chimiste, un BTS Contrôle industriel et régulation automatique mais aussi une Mention Complémentaire sur un an dont le domaine de l’industrie.
    • BTS Métiers de la Chimie (ex BTS Chimiste)

    • BTS Contrôle Industriel et Régulation Automatique

    • BTS Pilotage de Procédés

    Poursuites d’études possibles

    Formations suivies par les membres de notre panel après ce diplôme.

    Écoles qui forment à ce diplôme

    Témoignage

    ILIAS EZZIANI

    Bac Pro PCEPC en 2018 chez INTERFORA IFAIP
    Comment as-tu trouvé ton job actuel ? 

    J’ai trouvé mon Job actuel en envoyant des CV de forme classique. Par contre je sais que le CFA,  où j’ai fait ma formation, est connu et reconnu par toutes les entreprises de la région. 

    Combien de temps après ton diplôme ? (le BAC)

    J’ai poursuivi  après mon Bac Pro PCEPC en BTS Pilotage de Procédés chez INTERFORA IFAIP.

     ( Et je suis actuellement en Licence Pro PEPS : Procédés d’élaboration et de production des solides divisés).

     Je n’ai eu aucun souci pour trouver à chaque fois une entreprise rapidement.

    Dans ma formation actuelle, j’ai pu constater que ceux qui venaient de parcours classiques avaient plus de mal à se faire embaucher en tant qu’alternant en Licence. Nous, les profils d’alternants, avons l’avantage d’avoir déjà de l’expérience professionnelle en tant qu’opérateur.  Ceci grâce notamment au Bac Pro Procédés de la Chimie et de l’Eau où j’ai acquis les compétences attendues par les entreprises. De plus, dans la région, les entreprises connaissent INTERFORA IFAIP et ont confiance dans la qualité des formations, et dans l’école. 

    L’école où tu as suivi ta formation a-t-elle été un plus pour décrocher ton poste ? 

    Clairement oui, pour les raisons que j’évoquais précédemment. 

    En quoi consiste ton travail actuel ?

    Le travail d’opérateur peut se résumer ainsi : conduite et surveillance d’installations chimiques.

    Concrètement, il s’agit de :

    - suivre la production, surveiller tous les paramètres critiques (débit, température, pression, …)

    - être capable de faire des interventions de 1er niveau, des petites opérations de maintenance, des réglages  sur les installations (ex : fermer/ ouvrir une vanne…) 

    Mon travail se fait en équipe et en 5x8 (métiers postés, en horaires décalés), comme la plupart dans ce milieu.

    Quelles sont les choses que tu as apprises lors de ta formation qui te servent le + dans ton job ?

    J’ai appris à être rigoureux, à  acquérir le sens du travail en équipe, à communiquer de manière efficiente avec mes collaborateurs pour transmettre les bonnes informations et être bien compris.  

    Egalement un comportement adapté aux normes de sécurité qui sont très importantes dans notre secteur.

    J’ai aussi appris à piloter une installation et à en interpréter les dysfonctionnements.

     Le CFA INTERFORA IFAIP est le seul à posséder de vraies installations où l’on peut pratiquer des TP en grandeur nature et dans des conditions identiques à celles des entreprises. On nous y apprend à interpréter les dysfonctionnements et à les régler : c’est la base de notre métier.

    Les deux choses principales seraient donc: d’être confrontés à  la réalité du terrain et d’acquérir le bon comportement à avoir en entreprise.

    Ceci est aussi possible car les formateurs viennent eux aussi du monde de l’entreprise et sont de vrais professionnels. 

    Le passage entre le milieu scolaire et le milieu professionnel  a-t-il été difficile ?

    Non absolument pas, car on a déjà un pied dans le milieu professionnel avec l’alternance (l’adaptation se fait pendant la formation). 

    As-tu gardé des contacts avec des anciens de ta promo dans le cadre de ton travail ?

    Oui, je suis toujours en relation avec mes anciens camarades de promotion. 

    Autre chose à ajouter ?

    Pour résumer je dirais que cette formation est « concrète » par rapport à celles d’autres écoles et très proche du monde de l’entreprise. Le Centre de formation  a d’ailleurs beaucoup de contacts avec les entreprises de la région et adapte les formations à leurs attentes.

    De plus l’industrie chimique est un secteur d’avenir, il y a encore beaucoup de postes à pourvoir car il va y avoir des départs en retraite dans les années à venir, et on y propose des salaires très intéressants.

    Lien vers notre site >

    Questions / Réponses

    Tu veux en savoir plus sur le diplôme Bac Pro Procédés de la chimie, de l'eau et des papiers-cartons ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce diplôme. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.