Le CMI : la voie universitaire pour te former à l’ingénierie

  • Publié le 12 novembre 2020
  • Mis à jour le 12 novembre 2020
  • Marie-Lou Cauzit
Te former aux métiers de l’ingénierie sans faire une école d’ingénieurs c’est possible ! En effet, une voie universitaire encore méconnue et très sélective te permet de suivre en 5 ans un Cursus Master en Ingénierie, appelé CMI. A qui s’adresse-t-il ? Comment s’organise la formation ? Quelle est la reconnaissance de ce diplôme de niveau bac+5 ? digiSchool te dit tout.
cmi cursus master en ingenierie
Qu’est ce que le CMI ?

Qu’est ce que le CMI ?

Le CMI, pour Cursus Master en Ingénierie, est une formation universitaire renforcée en 5 ans. Tu suis un programme de Licence en 3 ans puis de Master en 2 ans. Comme nom l’indique, le CMI forme de futurs cadres scientifiques et techniques aux métiers de l’ingénierie en sciences « dures », mais aussi en sciences humaines et sociales.

Il existe une centaine de cursus, dans 18 grands domaines de l’ingénierie :

  • Biotechnologies
  • Chimie
  • Economie – Finance
  • Édition et Multimédia
  • Électronique, Énergie électrique, Automatique
  • Énergie
  • Environnement
  • Génie civil
  • Géographie et aménagement
  • Géosciences
  • Information et communication
  • Informatique
  • Mathématiques
  • Mathématiques et informatique
  • Mécanique
  • Physique
  • Sciences et génie des matériaux
  • Tourisme et patrimoine

Le réseau FIGURE

Seules les universités membres du réseau FIGURE ( Formation à l’Ingénierie par des Universités de Recherche) peuvent proposer le CMI. En effet, ce type de formation répond à une charte pédagogique spécifique et à des standards internationaux.  En France, 31 universités proposent des CMI.

Quelle différence avec un master traditionnel ?

Ce qui différencie le CMI d’un parcours universitaire en 5 ans « traditionnel », c’est qu’il y a dans ce cursus un renforcement du volume horaire de cours de 20% durant les 5 années de formation. Ce qui, cumulé sur 5 ans, représente l’équivalent d’une année supplémentaire !

Quels enseignements sont suivis en CMI ?

Chaque CMI est adossé à une mention de Licence et de Master. Par exemple, le CMI Chimie Environnement de l’Université d’Angers est adossé à la Licence de SVT ; le CMI Informatique, Image, Réalité Virtuelle, Interactions et Jeux de l’Université de Strasbourg à la licence d’Informatique ; ou encore le CMI Ingénierie de la Production Alimentaire de l’Université d’Avignon s’appuie sur la licence de Chimie.

L’acquisition progressive de ta spécialisation représente 50% du temps de formation. 30% est dédiée au socle de disciplines fondamentales et pluridisciplinaires. Les 20% restants sont consacrés au développement de compétences transversales, appelées Ouverture sociale, économiques et Culturelle. Des savoir-faire et savoir-être recherchés dans les fonctions futures occupées. On parle ici de curiosité, d’agilité, d’esprit d’ouverture ou encore capacité à la conduite du changement.

L’emploi du temps d’un étudiant de CMI se compose de cours magistraux, de travaux dirigés, de travaux Pratiques et d’Activités de Mises en Situation (AMS). Ces dernières correspondent à des temps de conduite de projets avec des entreprises ou des laboratoires, dans des Fab Lab ou des lieux d’expérimentation par exemple.

Des stages et AMS pour acquérir de l’expérience

Pour mettre en pratique tes acquis pédagogiques et te préparer à l’exercice de tes futures fonctions, les stages et la conduite de projets (AMS) ont une place forte dans le CMI, et ce, dès la première année.

En effet, 400 heures de projets sur les 5 ans d’études sont menés avec des entreprises ou en laboratoire, car oui, la recherche et à l’innovation sont aussi au coeur de ce cursus universitaire. 

39 semaines cumulées de stages viennent compléter cette immersion dans le monde professionnel.

Méthodo :Faire sa lettre de motivation de stage

Une mobilité internationale obligatoire

Si les diplômés du CMI sont formés pour relever les challenges d’un monde en mutation, difficile de ne pas avoir une vision internationale ! C’est pourquoi tous les étudiants de CMI doivent obligatoirement réaliser minimum 3 mois de leur cursus à l’étranger.

Cette mobilité internationale peut s’effectuer dans le cadre d’un stage ou d’un échange universitaire dans un établissement partenaire pour y suivre des cours.

A lire aussi :Tout savoir sur le programme Erasmus +

Quelle est la reconnaissance du CMI ?

Le Cursus Master en Ingénierie est une formation universitaire reconnue par l’Etat. Tu valides un grade de Licence au bout de tes trois premières années de cursus puis un grade Master au bout des 5 années de formation (reconnus donc dans le système LMD).

La réussite de ton parcours conduit à l’obtention également du label national CMI, délivré par le réseau FIGURE.

Attention en revanche, le CMI ne te donne pas le titre « d’ingénieur diplômé » qui lui est délivré par les écoles habilitées par la CTI (Commission des Titres d’ingénieur).

Quels sont les débouchés après un CMI ?

L’objectif de cette formation renforcée étant de former les étudiants aux fonctions d’ingénieurs dans une discipline spécifique. La suite « logique » est donc l’entrée dans le monde du travail (en entreprise ou en laboratoire).

Tes différents stages et les activités de mise en situation menées tout au long de ton cursus t’auront d’ailleurs permis de te constituer un premier réseau professionnel.

Il n’est par ailleurs pas impossible que tu aies envie à l’issue de ton CMI de préparer un doctorat, en parallèle d’une activité professionnelle ou dans le cadre de travaux de recherches. C’est en tout cas une voie possible après ton diplôme.

Comment intégrer un CMI ?

Les admissions se font majoritairement après le bac, via Parcoursup. Bien que cela soit un cursus universitaire avec une entrée en licence, le CMI est une formation sélective.

S’il n’y a pas de concours d’entrée comme pour école d’ingénieurs, les admissions se font sur dossier scolaire et sur entretien. Tu peux consulter les modalités et les dates d’entretien dans les fiches d’information des CMI sur Parcoursup.

Attention aussi de bien respecter les dates Parcoursup 2021 : fin de formulation des voeux le 11 mars 2021. Finalisation de ton dossier le 8 avril 2021.

Inscription Parcoursup et saisie des voeux

Des admissions parallèles sont envisageables selon ton parcours et ton profil (après une CPGE ou un DUT par exemple). Dans ce cas, les admissions se font directement auprès des formations.

A lire aussi :Remplis ton dossier social étudiant et demande ta bourse
Sur le même sujet
IAE ou école de commerce 30/11/2020 à 12:05

IAE ou école de commerce : comment choisir ?

Attiré par les métiers du commerce, tu projettes de poursuivre tes études dans ce domaine d'activité après le bac ? Tu hésites certainement entre t'inscrire en école de commerce ou te former en IAE. Qu'est-ce qui différencie ces deux types d'établissement et quels sont les principaux avantages et inconvénients qu'ils présentent ? Dans cet article, nous répondons à toutes tes questions pour t'aider à choisir entre IAE et école de commerce !

projet formation motivé 18/09/2020 à 11:57

Parcoursup : quatre conseils avant de rédiger ton projet de formation motivé

Retrouve des conseils pratiques pour préparer ta lettre de motivation Parcoursup, appelée "projet de formation motivé". Quels que soient tes vœux de formation, sélective ou non-sélective, ces conseils te seront utiles avant de débuter ta rédaction. Olivier Jaoui, membre de jury, spécialiste de la préparation aux entretiens et directeur de Mission Admission, t'aiguille pour cet exercice au combien important.

Commentaires (0)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.