Pigiste

Niveau scolaire
Bac + 2
Secteur d'activité
Journalisme et communication

Un Pigiste est un Journaliste ayant un statut d’indépendant. Il est sollicité de façon ponctuelle et se voit rémunéré à la mission (la pige) et donc à l’article. Ce professionnel peut être force de proposition sur certains sujets. Si de nombreux pigistes choisissent ce statut en attendant une intégration au sein d’une agence de rédaction et une embauche sous statut salarial d’autres prônent une forme d’indépendance et de liberté dans l’exercice de leur métier.

Ainsi on peut dire qu’être Pigiste n’est pas une profession en tant que telle mais plutôt un statut particulier de Journaliste.

Fonctions

Un Pigiste peut se voir sollicité pour une commande particulière ou, lui-même, proposer un travail spécifique sur un sujet susceptible d’intéresser un média. Il effectue tout un travail en amont pour nourrir sa production. Il peut être amené à interviewer des personnes, à effectuer un travail d’investigation, à exercer une veille sur telle ou telle activité. Ce travail l’amène à se déplacer, à rencontrer divers interlocuteurs. Il lui faut collecter des informations et les vérifier avant de les utiliser. Il maîtrise les techniques d’entretien et sait utiliser un matériel photographique. Une fois ce travail effectué, ce professionnel doit mettre en forme, choisir un angle d’approche pour traiter son sujet, synthétiser et rédiger son travail en respectant les consignes éditoriales du média pour lequel il travaille. 

Avec l’avènement d’internet, les opportunités de mission se sont multipliées. En effet un journaliste dit pigiste peut travailler pour la presse écrite, la radio, la télévision mais également pour le web. Comme beaucoup de journalistes, un pigiste est souvent spécialisé dans un domaine particulier : économie, sport, sciences, politique etc.

Rappelons que le pigiste possède son propre matériel de travail : magnétophone, ordinateur, appareil photo etc.


Qualités

Un Pigiste doit briller par ses capacités d’adaptation. Adaptation face au sujet à traiter, face aux différents interlocuteurs rencontrés, face à l’organe de presse qui le sollicite. Il a généralement une excellente culture générale. Il sait également faire preuve d’initiative et se montre très réactif face à l’actualité.

Ce professionnel aime et sait écrire selon les techniques journalistiques et doit manifester une curiosité sans limite pour se renouveler. Au fait de l’actualité, surtout dans le domaine de sa spécialisation, il exerce une veille permanente. Mais au-delà de ces qualités intrinsèques au métier de journaliste, un pigiste doit savoir multiplier les contacts pour trouver « acheteur ». En effet ce professionnel a besoin d’avoir plusieurs commanditaires pour gagner sa vie correctement. Il doit donc savoir s’organiser, planifier son travail et être capable de rendre sa copie en temps et en heure. Si un pigiste aime travailler seul, il lui est demandé d’apprécier le contact humain, de savoir écouter, de savoir faire preuve de diplomatie quand il est amené à rencontrer divers interlocuteurs dans le cadre de son enquête journalistique. Il doit faire preuve de beaucoup de rigueur et ses sources d’information doivent être fiables. Son esprit critique, sa capacité à synthétiser et son aptitude à prendre du recul pour être objectif dans le traitement de l’information lui permettront d’être apprécié par ses clients. 


 

Diplômes nécessaires

Salaire Pigiste

Pour un Pigiste on ne parle pas de salaire. En effet, ce professionnel est rémunéré à la mission.

La rémunération varie sensiblement selon la nature de la mission et du commanditaire. Il est donc important pour un pigiste de construire et d’entretenir un réseau professionnel. 

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Pigiste ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question


Journaliste Sportif

Bonjour

J'aurais besoin de pistes
Je m'explique:
J'ai eu mon bac à 16 ans et demi (grâce à une année d'avance et ma naissance en fin d'année), et je suis parti (sur suggestion d'un prof d'hist.-géo. qui me parlait d'une spécialisation journalisme en 3e année) vers une fac d'Histoire.

Cette L1 d'histoire fut un calvaire, autant niveau cours et exams que niveau ambiance (une promo très politique, de grosses tensions entre des néo-nazis et d'autres, etc...)

Par conseil d'un conseiller d'orientation de la fac (un peu plus utile qu'au lycée), je suis allé en droit, l'IUT info-com journalisme de Tours et celui de Lannion ayant rejeté mon dossier de candidature.
Ma L1 de droit manquée à 0.5pts près, j'ai redoublé, et l'ai obtenue l'an dernier.

Cette année, en L2, j'ai eu la confirmation que quelque chose d'aussi technique et centré que le droit, ne me plaisait pas du tout, et cela s'en ressent sur ma motivation, mon travail, et donc mes résultats.

A 2 semaines des rattrapages (avec 2.1 et 3.1 pts par semestre à rattraper), je continue de m'interroger sur mon avenir, car si mon envie de devenir journaliste (sportif de préférence) est intacte, je fais du surplace.

Je suis pigiste en PQR, mais la rédac sport étant réduite à 5/6 membres, je ne pense pas pouvoir entrer dans le journal durablement sans diplôme.

Je souhaiterai donc quelques conseils
Car pour le moment, mon hypothèse la plus probable est de trouver un emploi étudiant et de préparer des concours ainsi que m'inscrire en licence info-com à Bordeaux pour 2018/2019...

Merci d'avance

Bonjour, Je m'adresse à vous car je suis en ...

Bonjour,

Je m'adresse à vous car je suis en pleine réflexion sur mon futur projet professionnel. Je suis en 1ère année de BTS Communication, et j'effectue un stage en ce moment qui touche à sa fin dans une agence de relations presse: cela me plait particulièrement, le métier d'attachée de presse est intéressant mais à la fois stressant, cela demande beaucoup d'énergie, de patience, de persévérance et de réactivité. Je me vois bien dans ce métier, mais un autre m'appelle mais qui est totalement différent, c'est celui de pigiste. J'ai toujours aimé écrire, et je suis intéressée par l'actualité, les nouveautés etc ... Mais, ce métier est réputé comme étant précaire, mais cela peut être intéressant dans le sens où le pigiste est indépendant : il écrit les sujets qui lui plaisent, pas de contraintes d'horaires ... Mais le hic vient au salaire, contrairement au métier d'attachée de presse, ce n'est pas très bien payé.

Il me reste encore une année pour déterminer quelle formation je vais effectuer après l'obtention de mon diplôme, mais j'aimerai être fixée très rapidement. Je ne sais pas quel métier me correspondrait le mieux. De plus, je ne compte pas passer par des grandes écoles pour percer dans le journalisme, car je n'ai pas forcément le budget pour payer une école, ce qui peut être embêtant pour la suite, car ce milieu n'est pas facile d'accès. Les relations presse sont tout de même plus accessible.

Quels conseils pouvez-vous me donner pour pouvoir faire le bon choix et ne pas regretter par la suite ?

Merci d'avance !

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui