Logo

Mood designer

NIVEAU SCOLAIRE

Bac+5

SECTEUR D'ACTIVITÉ

design d'espace , Architecture d'intérieur , Architecture , Design , décoration d'intérieur , Arts

SALAIRE

1560 € / mois à 2000 € / mois

Qu'est ce que le métier Mood designer ?

Le Mood designer est un designer d’intérieur dont l’objectif principal est d’agencer un espace pour y développer une ambiance (mood) particulière et répondant aux attentes de son client. Ce professionnel peut exercer son activité en freelance ou être salarié d’une agence en architecture d’intérieure.

Que fait un Mood designer ?

Le Mood Designer doit, avant d’intervenir, rencontrer son client, visiter les lieux d’intervention, écouter ses attentes et les formaliser dans un cahier des charges. Ce document comprend les aspects techniques, le budget alloué et les délais de réalisations. 

Il faut noter que le Mood Designer n’est pas à proprement parlé un décorateur d’intérieur. En effet, ce professionnel, pour créer des ambiances spécifiques, intervient au niveau architectural et peut être amené à changer l’agencement de l’espace. Il travaille donc en partenariat avec des architectes.

Il dessine ses projets sur papier pour une première approche puis les transcrit sur ordinateur (CAO/DAO). Selon la taille du projet, il peut réaliser différentes maquettes pour mieux visualiser les travaux en perspectives et les résultats attendus.

Le Mood Designer contacte les prestataires et autres fournisseurs susceptibles d’intervenir sur le chantier (matériaux, meubles, luminaires, tissus…). Il les sélectionne selon les critères définis par le client (coûts, délais, compétences spécifiques…).

Il coordonne l’activités des prestataires extérieurs, s’assure de la bonne exécution des missions, du respect des délais et du budget.

Il informe régulièrement son client de l’avancée des travaux. Il lui apporte également une aide administrative et juridique pour tout ce qui touche aux travaux. 

Qualités pour être Mood designer

Le Mood Designer a un sens esthétique et artistique très développé. Il connaît les jeux de couleurs, de lumière, d’agencement etc. Il sait dessiner et maîtrise les logiciels CAO/DAO. Sa capacité de projection dans l’espace est confirmée.

Il est très organisé et rigoureux, maîtrise la méthodologie de projet, sait coordonner plusieurs intervenants. Il connaît sur le bout des doigts tout ce qui concerne les aspects administratifs et juridiques appliqués à ses interventions.
Son relationnel est excellent. Il sait communiquer pour mettre son client en confiance mais également pour assurer la bonne marche des travaux.Ce professionnel est curieux et ne cesse de s’informer des nouveautés inhérentes à son domaine d’activité.

Données statistiques sur le poste Mood designer

Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder au poste de Mood designer

Combien gagne un Mood designer ?

La rémunération d’un Mood Designer, qu’il soit salarié ou Freelance, dépend de la taille du chantier. Il est évident qu’une prestation d’intérieur pour le logement d’un particulier ne sera pas la même que pour celle concernant un établissement accueillant du public et demandant des normes de sécurité et d’hygiène importantes.

La rémunération dépend également de l’expérience et du diplôme. Plus on est reconnu dans le métier, plus on est qualifié, plus les interventions peuvent être valorisées financièrement parlant.  
Quoi qu’il en soit, un Mood Designer débutant avec un diplôme de niveau II peut envisager une rémunération mensuelle oscillant entre 1500 et 2000 euros bruts. Avec un diplôme de niveau I, ce professionnel débutera avec un salaire brut minimum se situant entre 2000 et 2500 euros mensuels.

Vitalité du métier

Évolution de l'effectif au cours des dernières années.

Ces métiers peuvent aussi t'intéresser