Ministre

Niveau scolaire
Bac + 5
Secteur d'activité
Droit, sciences politiques
Salaire
7700€ - 8000€ net/mois

Voilà une fonction prestigieuse mais tellement incertaine, en raison des multiples changements successifs dans la vie politique. En tout cas, le ministre est en charge d’un portefeuille bien spécifique (culture, éducation, sport, économie, logement…) et doit impulser une véritable politique en la matière en mettant en oeuvre une série d’actions concrètes. Un poste à haute responsabilité.

Fonctions

Toujours sous les feux de la rampe, le ministre œuvre au sein d’un gouvernement. Il est nommé par le Premier ministre, avec l’aval du Président de la République. Il fait partie du gouvernement. Avec son équipe, le ministre met en place, dans le domaine où il exerce ses prérogatives, un véritable plan d’actions, en interne et en externe, destiné à améliorer la vie quotidienne des citoyens. Réunions, conférences, voyages et déplacements en tous genres, séminaires, visites…

Le ministre est souvent sur le terrain à s’affairer, à la rencontre du public, des partenaires sociaux et institutionnels, ou autres personnalités politiques nationales et étrangères. Son quotidien ne ressemble en rien à un long fleuve tranquille. Toujours sous le feu des caméras, il monte au créneau, explique son action et indique ses futurs projets, la méthodologie qu’il compte utiliser, les moyens… Un vrai métier public…qui ne lui laisse guère de répit.

Qualités

Sa grande connaissance des dossiers, sa compétence politique, et son habilité à communiquer sont de précieux atouts. Face à la presse, aux caméras du monde entier, le ministre sait faire passer son message. Excellent orateur, il a appris les subtilités de la communication non verbale.

Pédagogue, le ministre sait adapter son discours à son auditoire. Déterminé, ambitieux, il sait aussi convaincre et être décisif dans sa parole et ses actions. Sa capacité à résister à la pression, même la plus infernale, est capitale pour conserver son poste. Bien sûr, il sera jugé à l’aune de son action et de ses résultats. Même si sa côte de popularité constituera un précieux indicateur pour tisser une relation pérenne avec ses administrés. 

 

Données statistiques sur les parcours scolaires

En savoir plus
Derniers diplômes obtenus par les membres de notre panel avant d'accéder à ce poste
Ministre (21)
1
1
1
1
1
1
1
1
1
1
Bachelor of Business Administration (BBA)
1 personne(s) sur 21 ont obtenu le diplôme de Bachelor of Business Administration (BBA) avant d'exercer ce métier
Master Finance
1 personne(s) sur 21 ont obtenu le diplôme de Master Finance avant d'exercer ce métier
Master Droit
1 personne(s) sur 21 ont obtenu le diplôme de Master Droit avant d'exercer ce métier
Licence Droit
1 personne(s) sur 21 ont obtenu le diplôme de Licence Droit avant d'exercer ce métier
Master Communication - Marketing
1 personne(s) sur 21 ont obtenu le diplôme de Master Communication - Marketing avant d'exercer ce métier
DUT Génie Civil - Construction Durable
1 personne(s) sur 21 ont obtenu le diplôme de DUT Génie Civil - Construction Durable avant d'exercer ce métier
Doctorat
1 personne(s) sur 21 ont obtenu le diplôme de Doctorat avant d'exercer ce métier
Certificat d'Aptitude à la Profession d'Avocat (CA...
1 personne(s) sur 21 ont obtenu le diplôme de Certificat d'Aptitude à la Profession d'Avocat (CAPA) avant d'exercer ce métier
Bachelor, Master 1 & Master Commerce EBS Paris
1 personne(s) sur 21 ont obtenu le diplôme de Bachelor, Master 1 & Master Commerce EBS Paris avant d'exercer ce métier
Master Media
1 personne(s) sur 21 ont obtenu le diplôme de Master Media avant d'exercer ce métier
Basé sur un panel de 21 personnes exerçant le métier de Ministre.

powered by

Salaire Ministre

Un ministre perçoit en moyenne un salaire avoisinant 10.000 euros bruts par mois. Leur logement est, avantage non négligeable, pris entièrement en charge par l’Etat. 

 

Vitalité du métier

En savoir plus
Évolution de l'effectif au cours des dernières années
Basé sur un panel de 134 personnes exerçant le métier de Ministre.

powered by

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le métier de Ministre ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce métier. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question


Bonjour, Situation très critique pour moi en ce ...

Bonjour,
Situation très critique pour moi en ce moment ...

Après avoir tenté 7 fois le concours de professeurs des écoles, j'étais sur liste complémentaire seulement je ne serai pas appelée pour prendre un poste pour des raisons budgétaires imposées par le ministre de l'Education Nationale. Aussi, je ne repasserai pas le concours puisque la réforme est telle que dorénavant il ne sera ouvert qu'aux candidats de niveau bac + 5.

A ce jour, je suis assistante d'éducation en collège depuis 5 ans et j'aurais aimé savoir s'il m'était possible de faire une demande pour un financement de bilan de compétences dans l'optique d'envisager une VAE (lesquelles sont ouvertes aux AE ?) voire une reconversion professionnelle avec ou non formation.

Je me sens plus ou moins dans une impasse dans la mesure où je n'ai travaillé jusqu'à maintenant que dans le milieu éducatif :
- animatrice diplômée BAFA
- prof vacataire en collège
- assistante d'éducation en primaire et en collège
et que ma formation universitaire (licence de lettres modernes + 1 année formation en iufm pour préparer le CRPE) n'apportent pas grand chose si l'on ne se dirige pas dans l'enseignement ...

Quels seraient vos conseils ?
Puis- je bénéficier selon vous d'un financement pour le bilan de compétences ?
Que puis- je attendre d'une VAE ? Quels diplômes seraient ouverts à une AE ?

Merci de l'attention que vous porterez à ma demande, cordialement.

Bonjour, je suis désespéré et mes parents aussi...

Bonjour, je suis désespéré et mes parents aussi d'ou ma question :)

J'explique la situation en bref,

Durant l'année 2012-2013 j'étais en Première Scientifique scolarisé dans un établissement privé sous contrat avec l'Etat. A la fin de ma première on me rend la fiche d'orientation marqué "Redoublement autorisé, mais nous préconisons une ré-orientation en 1STI2D.".

Le problème, c'est que nous sommes BEAUCOUP renseigné, et j'affirme avec certitude, le passage de la première a la terminale est de DROIT, même AUTOMATIQUE. Il est même signalé dans les textes officiels de l'éducation nationale, et même celui du sénat.fr, que le passage de la première a la terminale est un passage de droit, voulu uniquement par les parents de l'enfant ou l'enfant s'il est majeur, c'est la raison même pourquoi aucune commission n'existe a ce niveau, les professeur qu'ils le veuillent ou non, on aucun pouvoir sur le passage, ainsi un enfant avec 2 de moyenne /20 en première et souhaitant aller en Terminale de sa série correspondante pourrait y accéder même s'il court à un plantage, il s'agit de son choix, après tout, tout le monde a des baffes dans la vie.

Bref, le passage étant de droit, y comprit dans les établissements privé sous contrat avec l'Etat, ( pas pour les privé sans contrant ) je n'ais pas travaillé et fourni d'effort pour les notes, pourtant, sans travailler j'obtiens 8.42 de moyenne annuelle, avec 4 en espagnol, l'année a été mitigée, le troisieme trismestre possède le score de 6.5/20.. pourquoi, parce que en histoire géo le professeur nous a fait 1 seul controle, que j'ai malheureusement raté, moi qui d'habitude a 18/20 en histoire de moyenne.., et en espagnol j'ai obtenu 2/20 c'est une prof assez connu dans le lycée pour se laisser dicter par ses avis personnel quant-au notes par exemple car je cite "Non, je ne donne pas de critère de correction a mes élèves, je les notes en fonction de ce que je lis."

A nouveau bref, j'ai été démoralisé durant l'année, je suis dans un lycée privé sous contrat qui est appelé lycée 'd'élite'.. ils font très attention a leur statistique, et veulent pas perdre leur première place dans les lycées générales et technologiques de loire atlantique. (44), ce lycée note particulière dur, car tous les élèves admis avec 10 au niveau terminale ont tous sans exception bizarrement une mention au bac ! ils ne font accéder a la classe de Terminale uniquement ceux qui sont sur qu'ils obtiennent leur bac, pour cause, ils ont obtenu 100% de réussite.

J'ai été démoralisé donc, par les paroles des professeurs eux-même y compris mon prof de physique ( qui possède un doctorat en physique nucléaire, et connu pour ces contrôles assez complexes. ) qui disent : " le dossier pour les écoles, ne vous inquiétez pas, la première est rarement officiellement demandée, mais dans ce lycée, vous êtes entraînés a accéder au plus prestigieuse sur concours et non sur dossier.".. ce qui ma fait non pas boosté pour avoir de meilleur résultat mais réfléchir et me dire, bon ok, a quoi sa sert de bosser pour des notes alors du moment que je pige le cours ?, ce qui est exact, j'ai eu un prof particulier, TOUS les exercices demandées ou fait en classe sont TOUS bon pour moi, mais en évaluation, sa plonge..

Je suis aussi un enfant atypique, j'ai plusieurs troubles dont celui de la concentration, ce qui m'empêche de profiter de mon potentiel évalué a 120 (Q.I). C'est donc en ayant eu 8.42/20 de moyenne annuelle, avec un troisieme trimestre de 6.5/20.. que mon passage a été refusé..

J'ai mené toutes les décisions du lycée sans faire opposition, j'ai "joué" au maximum leur jeu, car je sais de source officiel, tel que le gouvernement, et amis de famille ( ancien ministre ) que par exemple, la lettre de motivation est totalement superflue, car le passage se doit etre automatique. j'ai quand même fait ma lettre sérieusement, ainsi que mes parents aussi une autre lettre les représentants, puis nous avons attendons le recours en commission 'interne' du lycée ( qui plus est, est illégal étant donné que le passage n'est pas au choix de l'établissement ), qui nous a répondu, que mon passage reste bloqué, nous avons donc pris rendez vous avec le directeur pour motiver notre demande, ce qui n'a pas suffit..

Il a voulu attendre mes résultats de mes bacs anticipés, malheureusement ce sont pas mes points forts... il s'agit du français ... que j'ai toujours détesté en tant que matière raison pour laquelle je me suis tourné pour le scientifique, et de l'histoire géo, a mon grand regrès, le bac de français n'a pas été concluant.. 7/20 en oral, et 8/20 en écrit.. puis l'histoire.. 10/20 malheureusement je n'ais pas réussi a obtenir mes 18.. mais de toute façon le bac anticipé d'histoire a beaucoup fait parlé de lui, celui ci a été encore raté comme celui de l'année 2011-2012 et les profs d'histoire ont pour la plus part fait grève.

Bref, avec ces notes, le directeur nous a dit gentillement et sans vraiment le dire, d'aller voir ailleurs, il nous a même proposé d'appeler un lycée voisin pour qu'il me prenne en Terminale dans le leur. Malheureusement ils sont tombés sur moi, et je n'abandonne jamais comme ça, j'ai donc avec mes sources officielles, pris un avocat pour me défendre, celui ci aurait donc écrit a l'établissement ( leur rappelant la loi certainement.. ) et depuis aucune nouvelle d'eux, ( ils sont officiellement en vacance jusqu'au 22 aout ) mais des amis et ma copine ont reçu un courriel du lycée indiquant les dates de rentrée et tout le planning habituel.. moi je n'ais toujours rien reçu.. le lycée nous a donc visiblement sauté. Nous savons que légalement ils sont en tord, mes parents ( et cest leur role ) s'inquiète beaucoup voyant la rentrée arriver et recevoir rien du tout du lycée.

Moi aussi je commence maintenant a m'inquiéter.. le truc cest que le lycée nous a même pas encore envoyé de certificat de 'radiation', ni même renvoyé notre fiche de réinscription contenant un chèque ( pour l'année a venir ) et mes choix d'options de l'année terminale S 2012-2013.. Nous avons prévu d'appeler lundi, si le lycée est fermé nous iront sur place a la réouverture le 22 Aout, et demanderont des informations, j'ai toujours été 'aimé' par le directeur adjoint, et le directeur de la vie scolaire.. Merci d'avoir pris la peine de lire le pavé énorme.. mais nous sommes désespéré, si le 22 Aout le directeur ne confirme pas ma reprise en Terminale S dans le lycée, nous serions prêt a aller au tribunal avec notre avocat, tribunal d'instance de Nantes en référé, les juges examineront pas les notes, pas les avis des personnelles éducatif mais les vices de forme dont le lycée d'apres les textes réglementaires, est recouvert.. j'aurais donc gain de cause très facilement, mais le problème dans cette démarche c'est ou irais-je a la rentrée .. ? je sais aussi qu'ayant effectué ma première chez eux, ils ne peuvent pas m'interdire ma terminale chez eux, car c'est un et un même cycle le cycle terminale et qui plus est conduisant à un examen .. Je leur est supplié gentillement de m'accepter sans nous obliger a faire d'autres démarches, car j'aurais mon bac cest sur, sachant que toute ma famille a très bien réussi aussi.. et qu'il ne me resterait qu'une seule année, pour après partir en FAC de droit ou de medecine comme je reve depuis petit..

En résumé j'aurais bien plusieurs questions,

Ont -ils vraiment le droit de me virer ou de m'ignorer comme tel est le cas actuellement ? ( mes amis ont tous reçu des papiers donnant les dates de reprise et déroulement.. pas moi forcément. )
Ont -ils le droit de fermer les yeux sur les Lois et de bloquer mon passage en Terminale ?

Merci d'avance pour vos réponses..

Cordialement

Kévin B.

Bonjour, Situation très critique pour moi en ce ...

Bonjour,
Situation très critique pour moi en ce moment ...

Après avoir tenté 7 fois le concours de professeurs des écoles, j'étais sur liste complémentaire seulement je ne serai pas appelée pour prendre un poste pour des raisons budgétaires imposées par le ministre de l'Education Nationale. Aussi, je ne repasserai pas le concours puisque la réforme est telle que dorénavant il ne sera ouvert qu'aux candidats de niveau bac + 5.

A ce jour, je suis assistante d'éducation en collège depuis 5 ans et j'aurais aimé savoir s'il m'était possible de faire une demande pour un financement de bilan de compétences dans l'optique d'envisager une VAE (lesquelles sont ouvertes aux AE ?) voire une reconversion professionnelle avec ou non formation.

Je me sens plus ou moins dans une impasse dans la mesure où je n'ai travaillé jusqu'à maintenant que dans le milieu éducatif :
- animatrice diplômée BAFA
- prof vacataire en collège
- assistante d'éducation en primaire et en collège
et que ma formation universitaire (licence de lettres modernes + 1 année formation en iufm pour préparer le CRPE) n'apportent pas grand chose si l'on ne se dirige pas dans l'enseignement ...

Quels seraient vos conseils ?
Puis- je bénéficier selon vous d'un financement pour le bilan de compétences ?
Que puis- je attendre d'une VAE ? Quels diplômes seraient ouverts à une AE ?

Merci de l'attention que vous porterez à ma demande, cordialement.

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui